AVRIL 2017. Merci de voter pour Fur ♥
Les inscriptions sont ouvertes pour tous !!! (Sauf pour les -18 ans).

Partagez | .
 

 [Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm a fur
Messages : 34
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 26
avatar
Maverick Stallion
MessageSujet: [Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]   Dim 1 Nov - 2:36

J'avoue avoir trouvé dans ce lieu une véritable source d'inspiration : cet endroit était un véritable appel aux pensées et envies frivoles. On était tellement prit par l'ambiance de relaxation et plaisirs légers qu'il était assez facile au final de se trouver un partenaire pour la nuit. Et le lieu était en tout temps, chaque jour de l'année, remplis de jeunes mâles et de jeunes femelles en fleurs assez riches pour profiter de Bikini Pearl en long en large en travers, et il n'était pas difficile pour moi de leur faire miroiter une jolie petite nuit pleine de plaisir... Après tout, à leur âge et leur train de vie, ils étaient facilement emprunt à se laisser porter par des histories sans lendemain, ce serait bête de ne pas en profiter...

Du coup, pourquoi étais-je cloîtré dans ma chambre, dans cette jolie auberge du Port des fourmis donnant sur la plage voisine, alors que la nuit était lancée depuis un moment, seul et avec juste un verre de whiskey à la main? Et bien, pour le travail tout simplement. Palpitant, n'est-ce pas...? Mais rassurez-vous, ma situation était des plus palpitantes : je n'étais pas très actif  physiquement, mais mentalement je bouillonnais littéralement, et l'excitation était à son comble... Tout comme ma colère...

Mais je n'eus pas plus de temps pour jubiler intérieurement d'avance : l'heure tournait, et mes projets se concrétisaient... Le signal que tout s'était bien passé était le bruit venant de la chambre d'à côté. Penché sur le garde-corps de mon balcon, j'entendais au travers de la fenêtre le gloussement de deux jeunes demoiselles. Parfait... Un sourire satisfait en coin, je me redressais en enfilant ma chemise posée négligemment sur mon lit, n'ayant rien de plus en bas qu'un bermuda, tenue adaptée au climat du lieu et sortit dans le couloir pour me diriger vers la chambre contenant les deux demoiselles. De la chambre, je vis alors sortir une jeune furry louve, qui sourit de toutes ces dents en me voyant. Une prostituée, qui fut encore plus souriante en me voyant sortir de ma poche une liasse de billets et de souhaiter un bon divertissement : sa capture était une des plus belles proies qu'elle ait pu avoir... Je le savais déjà.

J'entrais alors doucement dans la chambre d'où provenait un bruit métallique... Une fois suffisamment avancé, je pu constater la présence sur le lit d'une magnifique hybride renarde à neuf queue, vêtu d'un bikini qui cachait difficilement ses jolies formes dans cette position. Pour couronner le tout, ses mains étaient menottées aux barreaux du lit; autant dire que nombre d'idées salaces me passaient par la tête, mais j'étais motivé par une ambition toute autre : celle de faire payer à cette catin le prix de son larcin! Et voir la présence d'un liquide sur son ventre, de l'eau de mer, me confirma que tout c'était bien passé : je te tenais, petite Rajna...


Maverick
Tu te demandes pourquoi tu ne peux pas te changer en lumière, je me trompe...? Et bien, c'est l'une des nombreuses contreparties que ton larcin va te causer désormais.



Tout en parlant, je m'étais dirigé vers elle, avant de me pencher sur elle... Et de me faire un gentil et pervers petit plaisir en reniflant le parfum se dégageant du cou de cette beauté. Après l'avoir poursuivit pendant un petit moment, ne voyant que ses neufs queues dansés devant moi parfois, je prenais une petite revanche... Mais finit de m'amuser : j'usais de la clé que m'avait donné la prostitué afin de la délivrer de ses liens.

Je pris ensuite place dans un fauteuil à bascule positionné juste à côté de la tête de lit, déposant mon verre sur la table de nuit à côté, et posais mes sabots sur le lit en la regardant avec un sourire sadique en coin. Je la tenais enfin, et à son incompréhension visible, je devinais qu'elle n'avait pas encore comprit toute la portée de son geste le jour où elle avait volé et dévoré ce Candy! Candy qui aurait pu m'assurer un train de vie confortable pendant un siècle si j'avais réussit à le refourguer à la bonne personne... Et elle avait tout foutu en l'air. Quelle idée j'avais eu de rendre visite à une vieille connaissance, sur cette Île des Amazonnes...


Maverick
Oh, et j'espère que tu ne m'en voudras pas trop de t'avoir donné de faux espoirs pour Francesca. C'est juste que je ne savais pas si tu aimais les hommes autant que les femmes, alors te sachant au moins lesbienne comme toutes tes camarades, j'ai joué la sécurité... 
Revenir en haut Aller en bas
I'm a hybrid
Messages : 12
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 27
avatar
Rajna Ish'Tar
MessageSujet: Re: [Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]   Sam 12 Déc - 14:56


Ayant quittée son île natale depuis quelques mois, l’hybride à neuf queues n’avait pas vraiment accomplis de grandes choses ni décidée d’une direction à suivre dans un but précis. Bien au contraire, elle saisissait les opportunités qui se présentaient à elle sans trop réfléchir, allant de navires en navires pour se déplacer à travers les îles. Souvent il lui arrivait de tourner en rond à force de ne pas faire gaffe à la direction des transports mais ça ne changeait rien. Les voyages valaient le détour et plus elle voyait d’hommes aux apparences différentes, plus elle se posait des questions.

Des questions existentielles par ailleurs pour cette jeune amazone ayant vécue parmi des femmes uniquement ! Certes, elle avait bien entendu déjà pratiquer avec eux, étant à l’origine des rumeurs au sujet d’esprits malins sévissant sur Purple Amazonia... Esprits qui, d’après certaines rumeurs, étaient en plus des violeurs ! Malgré tout ça, il fallait que la renarde découvre s’ils étaient tous pareils sous la ceinture...

Faisant finalement escale à Bikini Pearl, le moins qu’on pouvait dire était que l’endroit était totalement approprié pour la belle hybride toujours vêtue d’un simple bikini, bien qu’elle attirait l’attention de part le nombre de membres touffus qui s’agitait derrière elle surement autant que pour sa tenue et ses formes. Affamée, elle n’avait que peu d’argent et pensait innocemment que les fruits disposés sur les étales de marchés étaient là pour être pris, ce qu’elle fit avant de s’éloigner sans payer son du ni prêter attention au commerçant qu’elle laissa derrière elle dans un petit flash.

Croquant dans sa pomme, la renarde fut accostée par une louve particulièrement sexy et vêtue de manière très légère. Sa pose et sa façon de parler faisaient déjà naître des envies mais ce fut sa façon de se montrer directe et entreprenante en n’hésitant pas à lui faire de nombreux sous-entendus à l’oreille tout en venant glisser ses doigts sous le bords de son bas de bikini et les glisser jusqu’à la partie cachant ses fesses.

« Keeeh ~ Ok, je te suis ! ♥ »

Ignorant complètement dans quel piège elle se dirigeait, Rajna suivit la demoiselle jusqu’à une chambre d’auberge très agréable. A peine entrées que la renarde lâcha son sac pour échanger un baiser torride avec la demoiselle qui finit par la pousser brusquement sur le lit. Poursuivant leurs caresses échangées, la renarde fut énormément surprise quand la louve lui passa des menottes autour des poignets, ce qui ne manqua pas de décupler l’excitation de la captive.

Du moins jusqu’à sentir ses forces se dissiper par petite dose quand elle lui versa ce qui sembla être simplement de l’eau sur son ventre nu, laissant l’hybride afficher une moue et pousser des soupirs mélangeant fatigue et excitation. Qu’est-ce qu’il lui arrivait ? Elle n’en savait rien et comprenait encore moins lorsqu’elle vit la louve se lever après un dernier baiser et se diriger vers la porte.

« Héé ? Où tu vas comme ça ? On commence tout juste ! Att-- Hu ?! »

En plus de cette sensation de fatigue, Rajna n’arriva pas à se changer en lumière comme elle voulut le faire afin de se libérer. Rien à faire, ses tentatives n’avaient aucun effet et voilà qu’un homme entrait, vaguement familier. Trop familier en faite étant donné qu’elle était forcée de souvent devoir lui échapper, même lors de moments ou elle aurait préférés pouvoir rester et profiter à fond de certains lieux ou activités...

« Toi ? C’est toi qui m’empêche de me transformer ? Qu’est-ce que tu veux encore... »

Rajna ne cessait de se débattre mais rien ne changeait, en plus voilà qu’elle était coincée, le corps affichant clairement des preuves d’excitation avant qu’elle ne fasse tournoyer ses queues toujours libres en le voyant approcher, l’air de nouveau boudeuse et les oreilles aplaties quand il souligna le fait qu’elle était principalement lesbienne.

« Alors c’toi qui l’a envoyée ? Pourquoi ? Je voulais qu’elle fasse tout ce qu’elle m’avait dit... T’es pas drôle comme gars ! »

Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 34
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 26
avatar
Maverick Stallion
MessageSujet: Re: [Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]   Sam 12 Déc - 16:48

Et oui, j'étais devenu un homme emmerdant, il faut bien le dire... Moins fugueux. Mais après tout perdre un bras avait quelque chose de quelque peu traumatique, je pense que n'importe qui en conviendrait... Enfin. Je regardais quelques instants ma main mécanique, fermant le poing quelques instants en écoutant ses petites plaintes. "Petites"... Tout est relatif après : personnellement je serais également dans une colère bouillante si on était venu me dérober un coup si prometteur. Huhu, Francesca était douée pour ça ; question racolage dans les environs on ne faisait pas mieux qu'elle. Et d'ailleurs en parlant de ça...


Maverick
Tu peux rêver : tout ce qu'elle a pu te promettre, ça t'aurait coûté bien trop cher. Peut-être même bien plus que ce bras, si elle t'avait fait miroité sa spécialité...

Si j'avais été de bonne humeur, j'aurais même pu aller jusqu'à lui dire que ça lui aurait coûté un bras, et en l’occurrence le mien. J'ai jamais été très doué avec l'humour... Et quand autant d'argent était en jeu, autant dire que c'était là mission impossible.

Je repris mon verre d'alcool pour le finir aussi sec, reluquant ma prise du jour avec quand même une certaine fierté... Si elle n'avait pas été aussi sexy, j'aurais surement été moins tendre dans ma capture; comme quoi la vie souriait plus facilement aux beaux, il faut bien le dire. Et je décelais une humidité entre ses cuisses dont mon petit doigt me disait qu'il ne s'agissait par de l'eau de mer... Elle était donc encore plus contrarié que je le pensais : cela m'arrachait un petit ricanement. Si le sexe était encore plus une drogue pour elle que pour moi, alors je tenais peut-être un moyen de la manipuler... Ca pourrait être encore plus facile que je le pensais.

Mon idée en tête, je reposais mon verre et sortir de ma poche une clé, que je faisant tourner autour de mon doigt devant elle...


Maverick
Ceci étant... Tu as peut-être une chance : après tout je l'ai payé bien plus qu'il n'en faut pour une nuit avec elle, et tu es surement à son goût... Donc... Si tu veux bien pour une fois entendre ce que j'ai à dire, je peux la convaincre.

J'amenais alors ma main zébrée au niveau des menottes du lit, saisissant les bracelets et les tournant pour insérer la clé dans la serrure. Même si elle ne voulait pas de toute façon, le sel sur sa peau allait mettre quelques petites minutes avant de se dissiper; pendant ce temps, elle ne pourrait pas user de ses pouvoirs.

Positionner au dessus d'elle, à califourchon, ma chemise ouverte et tombante de chaque côté de de mon torse sculpté dans un marbre zébré, j'aurais surement pu profiter de cette situation... Après tout, plutôt que Francesca, je pourrais veiller à combler sa frustration. Ma main valide se posant alors sur son ventre, juste sous la jolie paire de seins volumineux, et glissa vers le bas, un doigt s'aventurant sous le tissus et explorant sa toison pubienne... Mais le pognon avant tout : je saisis le string du bikini pour le remonter entièrment d'un coup. Cette Francesca y allait à fond pour être convaincante dis donc... Je sentais déjà mon doigt chaud tellement elle l'avait excitée.

Je descendis d'elle pour me poser au bord du lit, et prépara un nouveau cigare à allumer : peut-être que ça calmerait mon début d'érection.


Maverick
Rajna Ish'Tar... La vieille m'a parlé de toi. Apparemment découvrir le monde était un de tes vieux rêves, non? Et vu comment tu tournes en rond depuis un mois, t'as bien du mal à te démerder. Je te propose un marché : travaille pour moi, et je te guiderais dans ce monde.

La chef de son village, ancienne mage et amie de mon maître... C'était elle que j'étais venu voir sur cette Île, précisément pour m'aider à analyser ce Candy et découvrir ses pouvoirs. A la place, je dus lui demander des informations sur ma voleuse. Et comme beaucoup d’amazones, bien que fières et critiquant ces "sociétés patriarcales", elle était curieuse. Plus encore que les autres.

Vu qu'elle avait un peu de mal à se faire au système monétaire, coutumes, et autre... Je pense que mon aide devrait lui plaire. Par contre, je lui faisais confiance pour se trouver une compagnie nocturne. Mais je ne faisais pas ça par bonté : le Candy qu'elle a mangé, et qui devait me rapporter de quoi assurer ma retraite, j'allais le rentabiliser. En un mois, j'avais eu le temps de me rendre compte de la porter des pouvoirs qu'elle avait acquis grâce à lui, et nul doute que ça pouvait m'être très utile...
Revenir en haut Aller en bas
I'm a hybrid
Messages : 12
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 27
avatar
Rajna Ish'Tar
MessageSujet: Re: [Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]   Lun 21 Déc - 13:26


Pire pour elle qu’être dérangée au beau milieu de son activité favorite, Rajna avait carrément été privée de quoique ce soit en tombant facilement dans le piège de la prostituée rencontrée dehors. Déjà qu’en temps normal, l’hybride n’est pas bien dur à convaincre pour ce genre de choses alors quand on la tripote, autant dire qu’elle se met vite en état pour passer à la casserole !

En plus de l’avoir bien chauffée avec ces caresses quand elles étaient dans la chambre, le fait de s’être retrouvée menottée avait grandement excitée la renarde qui, toujours attachée bras levés, était toujours humide bien qu’elle ne puisse pas profiter d’une véritable séance ainsi fixée au lit. Au final tout ça lui avait fait gagner quoi ? Rien à part une excitation déjà présente et une paire de menottes qui l’empêchait de se redresser tandis que ses jambes remuantes avaient presque un don pour exhiber sa vulve moulée par son bas de bikini à la vue du mâle lui étant vaguement familier...

« Mouais... S’tu veux causer vas’y, pour le reste j’ai pas besoin de toi ! J’aurai qu’à la convaincre autrement puisque ‘je suis à son goût’ ... ~ ♥ »

Rajna lui tira la langue afin de montrer qu’elle ne s’inquiétait pas trop des détails, comme d’habitude même si elle cessa de se débattre quand le furry se trouva pour ainsi dire à cheval sur elle, occupé de tourner sa clé dans les menottes en question dont la donzelle n’avait aucune idée de s’il venait de les ouvrir ou verrouiller. En sois, ça ne changeait pas grand-chose puisque d’une seconde à l’autre elle allait... Elle allait...

« Eeehw ! Ca marche d’habitude... ~ »

Elle ne comprenait pas... D’habitude elle y arrive sans soucis et là, impossible pour elle de se changer en lumière et de s’extirper comme une fleur de ce guet-apens ! Si seulement elle avait écoutée les derniers conseils de la vieille avant de partir, elle aurait su que l’eau salée comptait désormais parmi ses pires ennemis... En même temps, la dernière fois qu’elle a eu un long entretien avec elle c’était pour être punie et elle s’en souvenait encore ! La « vieille » pas si vieille que ça en apparence appréciait apparemment puni Rajna en passant des heures à stimuler ses zones les plus sensibles sans autorisation de jouir... Quelle sadique celle-là quand on y pense !

L’hybride fut ramenée à la réalité quand elle sentit la main du zèbres glisser de son ventre jusqu’au bord de son bas de bikini avant de se glisser dessous et apaiser les mouvements de lutte de la renarde. Le simple contact des doigts sur son pubis sembla déjà s’avérer efficace car, si ce ne sont ses cuisses écartées, ses queues avaient aussi cessées de s’agiter pour remuer très lentement en suivant un rythme et un cycle continu. Dans le même temps, l’une de ses longues canines passa par-dessus sa lèvre inférieure, mordillant et retenant un léger soupir quand elle le sentit passer le doigt dans sa toison pubienne.

Pas question d’imposante touffe de poils ici, bien au contraire l’hybride est généralement entièrement épilée. Ceci dit, lors du trajet jusqu’ici elle avait eut besoin d’entretenir les lieux et, au final, s’était vue offrir le voyage en échange de laisser l’équipage le faire pour elle... D’ou en résultat ce triangle de poils court qu’elle arborait après l’avoir amélioré, assez petit pour embler surtout servir à indiquer le chemin.

« Mhmm... Tu m’excuseras mais j’suis un peu pr--- Aaaaaaaah ! ~♥ »

Ses paroles et moqueries incessantes n’eurent jamais le temps d’être prononcées entièrement car le zèbre au bras métallique décida de la torturer un peu plus. Interrompue pour pousser un audible mélange de soupir de plaisir et de feulement lorsqu’elle sentit son bas être empoigné et tiré vers le haut pour stimuler sa fente de manière qu’elle aimait beaucoup ! Son bassin maintenu en l’air par ce geste, l’hybride ne pouvait que se débattre et devenir plus humide quand ses mouvement la faisaient frotter davantage à sa lingerie tendue.

Légèrement essoufflée par ce premier assaut, la belle avait déjà l’air moins présentable maintenant que son bas dévoilait une partie de ses lèvres intimes et qu’au rythme de sa respiration rapide l’on pouvait voir ses deux bouts de chaire dessinés au travers de son haut monter et descendre en rythme.

« Keeh~... »

Rajna suivit l’homme du regard en écoutant d’une oreille distraite ce qu’il avait à lui dire avant d’essayer, par la même occasion, de se changer une nouvelle fois en lumière mais elle n’y parvenait toujours pas... Bien qu’elle était un peu moins certaine de vouloir s’échapper après ce qu’elle venait déjà de subir.

« Ufu... J’suis pas faite pour travailler, désolée ~ Et j’vois pas pourquoi j’accepterais de bosser pour toi, en plus... Trouve toi un autre pigeon, mon joli. ♥ »

En plus même en faisant un effort elle ne voyait pas trop ce qu’elle pourrait faire comme « travail ». Après lui avoir adressé un clin d’œil moqueur, l’hybride vint tout à coup enrouler l’une de ses queues autour du cou du Furry, le bloquant comme elle pouvait alors qu’une autre vient lui administrer quelques petites baffes en aller-retour.

« Et qu’est-ce qu’elle t’as dit sur moi ? T’as pas du bien l’écouter si tu m’cherchais. ~ »

Voilà ce qui arrive quand on ne pense pas à l’immobiliser entièrement, elle sait toujours se défendre grâce à ces atouts supplémentaires qui avaient apparemment été oubliés depuis quelques instants, l’air si inoffensifs quand elles se contente de lentement remuer...
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 34
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 26
avatar
Maverick Stallion
MessageSujet: Re: [Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]   Lun 21 Déc - 16:09

Faire céder une prostituée pour avoir un moment intime avec elle... Gratuitement? Cette Rajna était décidément très optimiste quant à ses chances avec Francesca : autant mettre la clé sous la porte pour elle. Même si ce n'était qu'un seul coup comme ça avec une personne qu'elle appréciait, si ça venait à se savoir, ce serait tous ses clients qui commenceraient à réclamer des ristournes. Et contrairement à ce qu'on pensait de manière générale, les prostitués étaient loin d'être des idiots; c'était même des requins en matière d'économie! Et dans la région, c'étaient même des requins tout court parfois ~

Elle refuse, bien évidemment, se sentant bien dans ses pompes après avoir vécu jusqu'à aujourd'hui en échangeant tout et n'importe quoi contre ses faveurs sexuels. Dans le genre pute, elle se posait là elle aussi... Mais tout refus qu'elle me donnait, je la sentais cependant curieuse, sinon elle serait déjà partie à pieds. Au lieu de ça elle se collait et liait à moi, littéralement. J'avoue que la fourrure de ses queues étaient plutôt douce, même sacrément douce... Je fermais les yeux au passage de l'une delle sur mon visage, m'arrachant un léger grognement d'excitation : le parfum qui s'en dégageait était plutôt plaisant, surtout en sachant que c’était son parfum naturel.


Maverick
Oh, elle m'a dit bien des choses. Déjà, que la nymphomanie était un terme bien trop léger pour décrire ta sexualité. L'idée de te piéger avec Fran vient de là... Et tu es une vraie peste : sadique avec les autres, curieuse de tout, ingérable, et même simplette sur les bords. Ceci étant... Elle m'a aussi dit qu'au fond tu étais quelqu'un d'assez gentil, et c'est ce qui me fait dire que tu ne tiendras pas longtemps dans cette partie du monde. Surtout si un simple corniaud comme moi a pu te mettre la main dessus aussi facilement : t'es pas très discrète tu sais...


Si j'avais pu la pister et retrouver avec la plus basique des investigations, d'autres dans le monde en était aussi capables : à force de se faire remarquer comme elle le faisait, par le larcin et les viols, elle allait finir par se retrouver avec une prime sur la tronche, qu'on ait des pouvoirs ou non, et là c'est pas juste un menottage et de vagues stimulations sexuelles qui l'attendaient, mais une vie enfermée, si ce n'est pas tuée... J'avais les yeux tournés vers le visage malicieux, rouge et en sueur de l'hybride, le regard toujours impassible : devais-je lui dire que la Vieille m'avait aussi demandé de veiller sur elle? Hum... Peut-être pas : j'aimerais pas influencer son choix en la soumettant à une "volonté maternelle". C'est ce qu'elles étaient toutes pour elle, ses enfants à protéger, bien qu'elle abusait d'elles aussi par moment et à ce moment elles devenaient "les chiennes qu'elles méritaient d'être", dixit ses propres termes.

Même si je loupais de bons récits lesbiens, je lui avait demandé d'écourter cette partie et de se concentrer sur ce qu'il m'avait fallu pour la capturer et la convaincre... Et c'est là que les choses devenaient intéressantes pour moi.


Maverick
Jusque là, t'as réussi à tout avoir facilement, mais elle a bien du te parler du monde tel qu'il est. Avoir de belles miches ne suffit pas toujours pour survivre, j'en sais quelque chose...


A ce moment là je lui présentais mon bras mécanique; pour les belles miches... Et bien jusque là comme c'est moi qui lui courait après, je suis le seul à avoir vu les siennes, rien de réciproque, mais je le laisserais imaginer les détails à ce niveau là. Les lignes musculeuses, ça aidait plus que de raison à avoir le dessus, autant physiquement que verbalement quand l'interlocuteur était occupé à dessiner du regard les contour d'un physique d'athlète.

Mais j'allais plus loin que cela : ma main mécanique se rabaissa, et exécuta alors un rapide mouvement vers l'arrière pour choper une des queues que je suivais du regard depuis une minute... La Vieille m'avait donné le truc pour la repérer, et aussi pour la rendre quelque peu... Réceptive? Et c'était apparemment cette queue-ci...

Ma poigne refermée sur cette longue queue, je serais un peu plus ma poigne froide dessus, sentant alors le corps entier de Rajna se raidir, voyant que j'avais tapé juste... Et là, ce fut à moi d'afficher un petit sourire en coin témoignant d'un certain sadisme.


Maverick
Oui... Elle m'a aussi vendue la mèche au sujet de ce "petit" détail là... Est-ce que c'est aussi violent qu'elle le dit?


Le point faible ultime de la renarde; une queue sensible au point de la rendre plus excitée que jamais... Et pour accompagner ma question, ma main se mit à caresser de haut en bas la queue, refermée sur elle, un peu comme un mouvement de masturbation, ce qui vu le but de la manœuvre était plutôt bienvenue~

Je continuais, me tournant vers elle en ricanant de la nouvelle situation : oui, moi aussi j'adorais jouer avec mes proies avant de les bouffer toutes crues... Ma main valide, chaude et plus douce que ma poigne de métal, se cala entre les cuisses de la belle renarde, caressant l'intérieur des cuisses, avant de redresse mon majeur, faisant passer le bout doucement contre la surface imbibée à l'extrême de son string qui ne cachait plus rien; un majeur qui devait surement avoir la taille du sexe des marins qu'elle avait soudoyée pour venir jusqu'ici...


Maverick
Pas mal... Je serais curieux de savoir ce que tu serais prête à faire avec ce doigt, dans cet état... ~

Revenir en haut Aller en bas
I'm a hybrid
Messages : 12
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 27
avatar
Rajna Ish'Tar
MessageSujet: Re: [Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]   Mar 9 Fév - 21:36


Bien qu’elle était menottée au lit, en position vulnérable avec ses bras levés et son corps présentant maintenant des signes flagrants d’excitation... Pour n’en citer que rapidement ceux tels que ses pointes dessinées sous son haut de bikini ou l’humidité entre ses cuisses suite à ce petit jeu avec son bas... L’hybride pouvait toujours user de ses queues qui, contrairement à elle ne souffraient d’aucune entrave. L’une était ainsi venue administrer une paire de claques au Furry avant qu’une autre ne s’enroule autour de son cou et ne serre lentement sa prise.

« Pfeuh ! Comme si t’en savais quelque chose ! Monsieur-j’utilise-des-mots-compliqués... »

Le discours qu’il lui ne lui fit en fin de compte ni chaud, ni froids, se contentant de détourner la tête vers le côté opposé après un nouveau haussement d’épaules. Pourquoi est-ce qu’il venait l’emmerder avec ça maintenant ? Ca n’avait rien de mal après tout.

« Ben pour l’instant ça marche ! Si j’m’en sors en échange d’une pipe ou en offrant mon cul, en quoi ça t’regardes ? J’trouverai autre chose si ça marche pas et puis c’est tout... »

Depuis son départ de son île natale, Rajna avait évidemment eut bien des ennuis au cours de sa route. Sans compter les voyages entre les iles ou, démunie d’argent, c’était avec son corps qu’elle payait en satisfaisant l’équipage. Et le mieux dans tout ça c’était qu’elle les épuisait entièrement à force de gangbang, ne parvenant pas à la satisfaire pleinement malgré leur nombre.

Pour l’heure, ses miches peu couvertes lui permettaient de se tirer de tous les problèmes rencontrés, les derniers en date étant une arrestation vite fait oubliée après avoir acceptée de sucer les deux représentants. Ses queues remuaient doucement, innocemment avant de toutes se raidir quand l’une d’elle fut empoignée par le zèbre, provoquant d’abords un grognement de la renarde.

« Hey ! Lâââc-Aaah !... ♥ »

En plus de l’étreinte froide du membre mécanique, celui-ci était en train de mettre au grand jour l’un des points faibles de la renarde. Heureusement pour la renarde, le geste actuel avait beau l’exciter, le pire n’était pas encore là. Visiblement la « vieille » avait omis certains détails lorsqu’elle avait vendue une partie de la mèche et tant mieux !

Avec le début des mouvements le long de sa queue, Rajna était néanmoins devenue davantage excitée et ne pouvait empêcher son bassin d’effectuer de nombreux sursautes, exhibant alors sa fente dont ses lèvres intimes étaient luisantes de mouille mais surtout séparées largement l’une de l’autre par son bas de bikini précédemment tiré au maximum entre elles et depuis laissés ainsi.

« T’crois que tu... Si faci... Kwiiiii ♥... ~ »

Elle remuait déjà beaucoup plus qu’il y a quelques instants et ce fut pire encore quand elle jeta un œil entre ses cuisses après avoir senti de nouveaux contacts. Toujours incapable de se rendre intangible, l’on voyait ses canines se resserrer sur sa peau à mesure qu’il la stimulait, pouvant au choix taquiner ses lèvres à nu ou sa fente en elle-même au travers de son bas tendu, comme elle adore autant.

Plus il la titillait et plus l’hybride remuait son bassin, laissant ses queues remuer avec énergie depuis qu’elle appuyait contre ce doigt de la taille d’une queue normale. Rien qu’à l’idée qu’il s’agissait d’un doigt mais qui n’en était pas moins susceptible de la faire autant aimer ça que si on la sautait, la jeune hybride semblait déjà partir dans un état second.

Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 34
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 26
avatar
Maverick Stallion
MessageSujet: Re: [Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]   Mar 9 Fév - 23:40

La "vieille" ne m'avait décidément absolument pas menti sur tous les plus vilains penchants de sa nymphe. Même si là on pouvait difficilement assimiler ça à de l'excitation; plus je continuais mes petites tortures, et plus elle frisait l'hystérie sexuelle : elle avait déjà un tel air pathétique à se frotter désespéramment sur mon doigt... Ce véritable fantasme nympho-maniaque ambulant avait tout de même le mérite d'être fichue comme rarement j'avais pu l'être en plus de trois siècles, donc c'était pas du désespoir sexuel, mais bel et bien l'appétit le plus gourmand qu'il m'ait été donné de voir.

Alors qu'elle feulait comme une dépravée à chaque mouvement de son bassin, je poussais mon majeur d'un coup d'un seul contre ses lèvres intimes, mais sans écarter la ficelle, qui n'en finissait pas de s'enfoncer contre son clitoris gonflé ni de frotter sa rosette. D'un seul mouvement, j'avais entraîner le tissu à l'intérieur de son vagin, le maintenant en place quelques secondes avant de le ressortir aussi sec, faisant jaillir une longue trainée de mouille qui éclaboussa le lit, ainsi que mon short de bain... Je fronçais alors les sourcils, lâchant la queue sensible pour effectuer un mouvement du revers de la main sur mon vêtement, comme pour enlever la cyprine qui s'y était définitivement incrusté.


Maverick
Tsss, c'est malin... Empotée.

Et pour accompagner cette phrase, cette même main effectua une gifle bien sonore sur son sein gauche : j'avais certes une poigne en métal, mais la surface était lisse, ça ne laisserait pas de marques. Mon poignet avait effectuer un léger mouvement ascendant dans la gifle, de quoi faire sauter le sein hors de son bikini et balloter lourdement contre son jumeau. La vision de cette oppulence de chaire mamaire me mit l'eau à la bouche, et délivra un électrochoc dans mon bas-ventre...


Maverick
Pour la peine... Mhmmm ~ ♥

Mes deux pouces glissèrent de chaque côté de mon short, celui-ci doté d'une forte bosse, bosse qui si elle s'était contenté des marins des environs, devait âtre bien nouvelle pour elle... Après tout je doute qu'elle ait croisé un zèbre en bord de plage. Je le tirais doucement vers le bas, toujours à genoux entre les cuisses de l'hybride, lentement de sortes à ce que les formes imposantes de ma verge noire apparaisse petit à petit à la simple lumière de la chambre... Jusqu'à délivrer les trentaines de centimètres de queue, serties de longues veines saillantes et palpitantes sous le désir incontrôlable de l'équidé. Le tout était soutenue par une paire de testicules gros comme des fruits, vibrante du flot de semence produite en quantité, comme à chaque coït...

Me la faire n'était pas mon idée de départ, en fait il s'agissait plutôt celle de la chef des amazones : " si tu n'arrives pas à la faire plier, viole-la, elle sera plus réceptive après. " Sur le moment ça avait sonné comme une mauvaise blague, mais les dernières minutes de contacts avec elle me faisait dire qu'au contraire c'était on ne peut plus sérieux.


Maverick
Moi non plus j'ai pas pu me taper le cul de Francesca tu vois, tout ça parce que je devais la payer pour te chopper... Tu ferras bien l'affaire pendant un jour ou deux!

Ma voix rauque était vibrante d'un son grave témoignant de mon excitation bien palpable, et laissa mon côté bestial prendre le pas : je me jetais presque sur elle, lui roulant une pelle de force et imposant la présence de ma langue puissante contre la sienne. Puis ma main se glissa sous l'une des ficelles de son string, et tira violemment sur le côté pour le défaire de force, avant d'arracher le string de mon passage. Je finis par saisir la base de trois de ses queues d'une seule main - dont son fameux point faible -, et tira sèchement dessus pour la faire glisser contre moi, sa vulve dégoulinante écrasée contre mon tronc.

Sans plus de douceur et de cérémonie, je saisis ses cuisses, et décris dans de longs grognements sonores des mouvements de va et vient contre son minou, mon large tronc se recouvrant peu à peu de fluide délicieusement brulant, tout en finissant mes gestes en écrasant mes deux couilles pleines contre ce qui allait bientôt me servir de défouloir... Ne serait-ce que pour me venger de ce temps passer après elle, et aussi parce que ses formes m'avaient donné sacrément faim. ~


Maverick
Mmh-haaan... Oh oui... Je crois que je vais te baiser... Aussi facilement que ça ! ♥

C'est alors que je soulevais son bassin pour qu'il soit un peu plus à hauteur du mien, et prit de l'élan d'un mouvement de recul pour bien diriger mon phallus... Et là... La première pénétration était toujours incroyable. Découvrir le contact, la chaleur, l'étroitesse de son antre... Mes premiers mouvements furent de brusque pénétration, chaque fois une bonne moitié de mon sexe entrait, puis je ressortais délicatement... Avant de faire preuve de toujours plus de brusquerie pour lui écarteler les lèvres intimes. Je confirme que... Deux bons jours seront nécessaire avant que je ne commence à en avoir marre de baiser une chatte pareille!
Revenir en haut Aller en bas
I'm a hybrid
Messages : 12
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 27
avatar
Rajna Ish'Tar
MessageSujet: Re: [Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]   Ven 18 Mar - 23:11


Particulièrement accroc au sexe, encore plus quand on sait qu’elle a besoin d’une dose régulière de sperme afin de ne pas s’affaiblir et ainsi maintenir son addiction sous contrôle. C’était en tout une partie de ce que la vieille lui avait expliquée avant son départ suite à un moment de faiblesse prolongée de la renarde. La connaissant, elle lui avait bien sûr expliquée à quel genre de danger elle s’exposerait sans sa dose, ayant démontré se fait en jouant avec son corps.

Hasard ou nature, l’aliment auquel elle devait goûter régulièrement était en lien avec son activité préférée. Encore maintenant, il est difficile de savoir avec certitude si Rajna elle-même est consciente d’avoir un besoin vitale de semence ou si elle ne doit sa survie qu’au fait d’aisément se faire sauter et d’avoir depuis toujours ce réflexe d’avaler.

Cette fois, c’était sa faiblesse face à l’eau de mer qui la mit dans de beaux draps. Incapable de changer en lumière, attachée, rien n’empêchait l’étalon de se jouer d’elle en usant qui plus est d’une zone sensible comme un second point G avec la base de sa queue centrale qu’il stimulait. Feulant et se trémoussant déjà de manière incontrôlable, Rajna était forcée d’encore gémir perversement au contact de ce doigt imposant qui pressait sa fente, jouant d’une autre de ses plus grandes faiblesses étant les stimulations ou même le sexe à travers la lingerie.

« Kyaaaaaaaaaahh !! ~ ♥ »

Sentir ce doigt entrer en elle fut comme lorsqu’un homme la prenait, même déjà plus gros mais en plus de se faire prendre, son clitoris et anus étaient écrasés entièrement par son bikini qui se frotta allègrement dessus le temps que ce petit jeu dura.

Ses ongles se plantèrent dans la barre du lit alors qu’elle agitait le bassin, alternant entre tentatives d’échapper à cette pénétration et envie de prendre du plaisir. Ce doigt remuant et le tissus frottant à son point G manquèrent de faire jouir l’hybride qui parvint à se retenir bien qu’un jet s’échappa, traversant aisément son bas trempé pour atterrir sur le furry.

Pour une femme normale, ce jet était similaire à ce qu’elle pourrait produire si son partenaire parvint à l’amener jusqu’à l’éjaculation. Pour la renarde, ce n’était qu’un bref aperçu d’un orgasme retenu.

« C’ta faute, espèce d’abrutis ! Kwiiii !! ♥ »

A peine son calme retrouvé qu’une claque sur le sein gauche la fit s’arquer en poussant un couinement de plaisir, libérant d’ailleurs un nouveau jet de mouille au travers de son bas. Sa respiration était forte, ses queues s’agitaient rapidement et l’un de ses seins était maintenant sorti de son haut pour s’agiter à l’air libre et exhiber sa forme ronde, similaire à celle donnée par son haut de bikini à celui toujours couvert.

Se rallongeant ensuite bien que ses cuisses restaient ouvertes. Sa respiration saccadée et rapide faisant monter et descendre sa forte poitrine à moitié nue n’était pas prête de se calmer à la vue de ce sexe dressé. Cet engin de taille vraiment étonnante, ces veines le parcourant et ce gland sous ses yeux attirèrent toute l’attention de Rajna qui remuait les queues comme si elle était contente.

« Genre c’ma faute ? J’y peux rien moi si t’es suffisamment baka pour pas avoir pensé à te faire son cul avant... »

Coupée dans son élan, l’hydride se retrouva forcée de l’embrasser ou plutôt de se soumettre à ce baiser face à une langue bien plus imposante. En plus de ça voila que son bas se fit totalement arraché, laissant la belle bottomless, n’ayant pas retenu un cri de plaisir sous la pression, et le top à moitié exposé avant de pousser une nouvelle salve de gémissements juste en se faisant tirer les queues et amenée au contact du chibre disproportionné.

« C’pas très légal c’que tu fais là ! Kwiii ! ~ »

Ne pouvant s’en empêcher, l’hybride frottait sa fente trempée contre le chibre jusqu’à ce que ce dernier ne finisse par glisser aisément en elle, malgré sa taille, tant elle mouillait. La taille de ce chibre n’aidait en rien son état, croyant presque sentir deux hommes en elle d’un seul coup... Et encore c’était bien différent de ce qu’elle connaissait !

Sans avoir tout accueillit, sa chatte se fit encore plus serrée pour épouser les contour de cet engin imposant, déployant tous ses talents naturels pour le sexe comme le fait d’offrir un orifice serré comme celui d’une vierge, pourtant plus expérimenté et utilisé que celui des actrices porno les plus en vogue.

Plus il s’enfonçait et forçait ses parois à s’écarter plus Rajna feulait et gémissait de plaisir, écartant les cuisses de plus belle en ayant toujours les bras tendus, solidement attachée. Ses queues qui s’agitaient vinrent pour certaines s’enrouler autour du furry zèbre, comme pour lui tordre la nuque mais ne firent rien de plus pour l’instant.

La première question pour elle était actuellement de savoir si elle saurait l’accueillir en entier en elle, sûre que ça soit possible. Après avoir vu la taille de ses deux réservoirs à semence, l’hybride ne pouvait s’empêcher d’être excitant, se pourléchant les lèvres en imaginant les quantités qu’il devait déverser et surtout l’état dans lequel cela allait la laisser...
Revenir en haut Aller en bas
 

[Flashback : Year -50 before today] Never deal with Stallion [PV : Rajna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Recherche au Deal
» What 's the date today ?
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» PACKAGE DEAL parfait pour les series

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  :: Port des fourmis-