AVRIL 2017. Merci de voter pour Fur ♥
Les inscriptions sont ouvertes pour tous !!! (Sauf pour les -18 ans).

Partagez | .
 

 Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Jeu 3 Déc - 12:20

FRAISS Camille
« C'est parce que la vie est éphémère que je veux profiter de chaque instant. »
Carte d'identité

Nom(s) : Fraiss
Prénom(s) : Camille
Alias : Mimi
Âge : 20 ans

Sexe : femelle
Race : furry (renarde polaire)
Sexualité : hétéro.

Groupe : citoyen
Rang : normal
Derrière l'écran

Pseudo : Likafeuille
Prénom: Jean-Loup
Âge :19 ans

Votre présence :
dans la semaine en dépendance du taf, sauf mardi soir (UNSS) et le week end, entre autre à l'internat. En vacances présences rares.

Source de votre avatar : dessin d'une amie

Comment avez-vous connu le forum ? Recherche google
• • Code  du règlement ? :Validé par Klaus
Votre physique

Décrivez l'apparence de votre personnage.
Camille est une jeune renarde polaire. De par ses origines, elle a bien des oreilles au-dessus de la tête mais également un museau et une belle queue. Sa couleur de pelage est blanc-neige. En été il vire légèrement au roux. La chose la plus frappante chez elle est sa toute petite taille, en plus d'être relativement fine. On pourrait croire qu'elle s'envolerait au moindre courant d'air. Dû à son âge, à sa corpulence et son style vestimentaire, on se demande parfois si ce n'est pas un garçon efféminé dû à un manque de poitrine. Pourtant, elle en a. Une petite, certes, mais elle en a quand même. Prenant soin d'elle, sa fourrure est toute douce, on pourrait la confondre avec une peluche. Elle a une très longue et grosse tresse qui descend jusqu'aux fesses, attachée par un nœud papillon violet qu'elle a toujours accroché sur elle. Lorsque ses cheveux sont détachés, ils sont encore plus longs mais également bouclés. Elle a une mèche bien travaillée qui lui cache l’œil droit. La couleur rousse de sa chevelure lui fait ressortir celle de ses yeux verts. Dans son regard, on ne lit que de la bonté et de la bonne intention, pas une seule once de méchanceté. Et pourtant l'habit de fait pas le moine, la petite est rempli de surprises. Elle a tout de même un problème au niveau respiratoire, à cause de son asthme elle n'est pas tellement endurante, et c'est ce qui lui fait défaut la plupart du temps.

Vestimentairement parlant, Camille a un style bien à elle. Outre son nœud papillon violet qui lui sert de chouchou pour sa tresse, elle porte toujours un t-shirt plus grand qu'elle, le plus souvent à manche longue. Le t-shirt est tombant sur son bras gauche, cela lui dénude légèrement l'épaule. La couleur va du bleu-marine au mauve, selon son humeur. Son préféré est violet avec un cœur blanc dessiné sur le ventre. Ne portant jamais de robe (elle préfère les tuniques), elle a toujours un jean bleu foncé ou noir pour le bas. Pour ce qui est des chaussures, elle a de simples converses jaunes. Petit plus qui fait que la nature fait souvent de drôles de choses : elle sent la fraise.


Votre mental

Décrivez le mental de votre personnage.
Pour ce qui est du mental, on peut associer le personnage au gabarit: soit quelqu'un de timide, craintive mais également très gentille. Certains l'appelles « l'ange au cœur pur ». Jamais elle ne ferait de mal à une mouche, à moins qu'on ne la titille trop. Elle préfère éviter la violence, mais n'hésite pas à s'en servir en cas de problèmes. Elle est du genre à prendre soin de ses amis et de les protéger quoi qu'il puisse lui en coûter. Elle est sensible, peut paraître fragile à cause de sa manie à se dire du mal d'elle-même... Mais malgré ses maladresses, elle a une philosophie qui lui tient beaucoup à cœur. Ayant vu la mort de près, elle accorde une importance cruciale au plaisir de vivre. C'est pourquoi elle est aussi tendre et chaleureuse. Ça lui donne un certain charisme, mais les autres la prennent pour une gamine paumée qui vivrait dans le monde des bisounours.

Or c'est loin d'être le cas. Acceptant mal les jugements péjoratifs des gens, les regards la stressent relativement facilement et perd ses moyens en devenant maladroite. Si on veut résumer Camille, c'est une brave fille au cœur tendre, gourmande (son pêché mignon est la crêpe à la chantilly et à la crème de marron), mais bizarre par sa façon de faire les choses. Le fait est qu'elle fait facilement ami avec tout type de gens du moment qu'elle parvient à accorder une certaine confiance à son interlocuteur. Malgré ça, elle est toujours parvenue à se sortir de beaucoup de situations périlleuses.

Elle est de nature curieuse et se voue une passion pour les trésors dont parlent les livres d'histoire à travers le monde. Selon elle, ils existeraient vraiment.

Quand on commence à connaître Camille, on s'aperçoit qu'elle cache quelque chose de lourd en elle. Ressassant souvent les souvenirs du passé, elle craint la magie et est très froussarde envers ceux qui auraient des pouvoirs ou des armes sur eux. En fait, elle cherche même à éviter la magie. Paniquant dès qu'elle a l'impression de mourir, elle commence alors à s'emporter et à devenir méchante et grossière pour sa seule survie. On pourrait la croire égoïste, mais ce n'est qu'en cas d'extrême urgence. Ce qu'elle déteste le plus, c'est la sensation de frôler la mort. Connaissant ses défauts, il lui arrive de vouloir être seule, voir même un peu trop, d'où le fait qu'elle n'a que très peu d'amis. De nature têtue, il lui est très difficile de lui enlever quelque chose de la tête, que ce soit bénéfique, ou pas du tout. De plus, elle n'aime pas quand on doit lui donner un ordre qu'elle appelle "barbant" (soit faire quelque chose qu'elle n'avait pas prévu dans son planning) et qu'elle doit y obéir. Entre autre, elle n'écoute qu'elle-même.


Votre histoire

Ecrivez l'histoire de votre personnage.
Avant même qu'elle naisse, Camille était promise à un grand destin: sa famille était de rang noble et possédait un grand héritage. Les Fraiss n'ont jamais révélés de quoi cet héritage s'agissait, mais tout portait à croire qu'il s'agissait d'un trésor. Les plus curieux créèrent des rumeurs et des histoires à ce sujet, d'autres émettaient des théories... Mais surtout, un ramassis de furrys le convoitait, et voyait gros.


C'est au jour de sa naissance de la petite rouquine que la famille fut attaquée. Les bandits fouillaient dans toute la maison, ne laissant le moindre recoin suspect. Plus le temps passait, plus ces messieurs en quête d'argent s'énervaient. Ils s'en prirent à la femme, prenant l'homme au dépourvu : une dague menaçait son cou. Il devait faire un choix : sa femme ou l'héritage. Ne supportant pas la patience, l'assaillant finit par tuer la mère. Le père perdu sa vie dans la même minute, on ne lui avait donné aucun temps de répit.


Et donc, la petite Camille pendant ce temps-là ?


Il s'avère qu'elle avait un grand-frère, Tsunade. Un jeune renard polaire, sûr de lui tout en gardant la tête froide et sur les épaules, qui avait une tignasse rousse mettant en valeur ses beaux yeux bleus profonds. Ce jeune homme courrait du plus vite qu'il pouvait en tenant sa petite sœur fermement dans ses bras. Il était temps de passer à un nouveau mode de vie, car leur maison ne ressemblait plus qu'à un tas de gravas. Heureusement, la famille avait pensé il y a bien longtemps à une « maison de secours », Tsunade n'attendu pas longtemps avant de trouver une petite maison cachée au milieu des bois, à l'abri de tout danger. Ici, ils seraient bien... Heureusement que le garçon avait pas loin de 15 ans d'écart avec sa sœur.


Les années passèrent. Débrouillards, Tsunade parvint à faire en sorte que Camille devienne une fille aimable et polie. Les deux s'entraidèrent et donnèrent le meilleur d'eux-même pour faire de leur vie une vie paisible. Mais quelque chose tourmentait dans la tête de la jeune rouquine lorsqu'elle eut ses quatorze ans. Seul son grand-frère avait le droit de quitter le domaine de la forêt. Elle commençait à se demander pourquoi et qu'est-ce qu'il pouvait bien y avoir au-delà de cette masse de verdure qu'est la forêt ? Curieuse et bien décidée, elle voulait mettre tout ça au clair.


Ce fut au cours d'un bon repas que Camille semblait perturbée. Elle commençait à se dire si cette conversation en valait la peine. Ben oui... Tsunade avait peut-être ses raisons ? Mais non, elle en avait marre de rester cloîtrée ici ! Ah ! Que faire... Voyant que son frère, excellent cuisinier par ailleurs, vit que sa sœur était tourmenté, il prit le temps d'avaler une bouchée avant de commencer d'une voix douce : « quelque chose de tracasse-t-il, ma sœur ?
-Euh... Non, rien rien... Fit-elle après avoir posé son verre d'eau.
-Étrange pourtant tu ne manges pas beaucoup, déduisit-il en comparant les assiettes, tu es malade ?
-Non non ! Ça va. C'est juste que... Enfin je me demandais...
-Je t'écoute...
-... J'aimerais bien aller au-delà de la forêt... »


Aïe. Tsunade ne l'avait pas vu venir celle-la. Il se gratta le coin de la tête, c'était sa manière de réfléchir quand il devait dire quelque chose sans gaffer. Sauf que dans le cas où il se trouvait, il était dur de trouver les mots. Finalement, il dit tout simplement : « Tu es encore trop petite pour que tu sortes d'ici...
-Tsunade, je suis une grande fille maintenant ! Râla-t-elle.
-Je sais de quoi je parle ! C'est bien trop dangereux là-bas...
-Je suis sûre que tu dis ça pour que je ne vois pas ce que tu caches.
-Je ne cache rien.
-Alors quoi ?
-Je n'ai pas envie de te perdre toi aussi !! »


Ouille. Aussitôt avait-il eu conscience de sa bêtise, il mit sa main devant ses babines comme pour se dire lui-même « tait-toi n'en rajoute pas ». Sa sœur le regarda avec mauvaise surprise. C'était très rare de voir Tsunade aussi stressé que maintenant, la rouquine n'en avait point l'habitude. Elle baissa la tête comme si elle s'accusait. Elle ne voulait pas aller plus loin. Mais son frère repris d'une voix plus calme, mais tremblante : « Écoute... Aujourd'hui est le jour de ton anniversaire... Finalement, c'est peut-être une bonne idée de t'emmener voir la ville.
-La ville ? Demanda-t-elle en relevant la tête.
-Oui, c'est là-bas que je travaille. Tu viendras faire un tour avec moi. Je te montrerait plein de choses. Mais il y a une règle très importante que tu devras suivre.
-... Qui est ?
-Surtout, tu restes avec moi et tu ne lâches pas ma main. »






Le lendemain, Camille se posta devant l'entrée de leur petite maison un quart d'heure en avance. Ne pouvant plus tenir en place, elle enquiquina son frère pour qu'il se dépêche de venir à son tour. Amusé, il finit tout de même par céder. En passant le pas de la porte, Camille s'avança d'un pas pressé. Son frère tourna vite la clef pour prendre en vitesse la main de sa sœur, en lui rappelant sévèrement qu'il fallait qu'elle suive la règle qu'ils s'étaient fixés.


Tous les sens de la petite renarde se mirent aux aguets. L'odeur commençait à lui être étrangère, le sol ne correspondait plus à de la bonne terre mais à un tapis de cailloux... Étrange, selon elle. Puis soudain, les portes de la ville s'offraient à son champ de vision. Elle en avait la bouche baba. C'était quoi... Cette horreur ?! Tsunade ne put s'empêcher de rire : « ça a de la gueule vu comme ça, mais une fois à l'intérieur tu verras que c'est cool. Fait juste attention où tu mets les pieds, et n'oublie pas la règle ! »


Camille acquiesça en soupirant. Il n'avait pas arrêté d'insister sur cette règle qui commençait à lui casser les oreilles. Cela ne l'empêcha pas de se poser une multitude de questions concernant la ville. Ils y entrèrent. Le jeune homme n'avait pas la conscience tranquille. La rouquine se dit logiquement que c'était à cause de sa première virée en ville. De toute façon, un jour où l'autre, il aurait bien fallu qu'elle découvre cet endroit !


La jeune fille ne put s'empêcher de regarder l'agitation tout autour d'elle. Il y avait vraiment beaucoup de monde. Si bien qu'elle finit par se coller complètement contre son grand-frère. Ce dernier l'emmena sur plusieurs places qu'il aimait bien par leur côté esthétique. Il était clair que ça ne ressemblait pas du tout à la forêt, mais d'un autre côté, Camille en avait des étoiles dans les yeux en découvrant les merveilles de l'architecture. Plus ils s'avançaient, plus Camille y prenait goût. La visite des monuments l'intéressait particulièrement. Tsunade ne put s'empêcher de sourire en se disant qu'elle ferait peut-être une archéologue plus tard. Pourtant Camille semblait être intéressée par autre chose : les reliques. « On dirait les trésors dont parlent les livres ! S'exclama-t-elle.
-C'est pas loin d'être ça, lui souffla son frère, on appelle ces trésors des reliques, on dit que dedans se trouvent des morceaux ou des richesses appartenant à un ancien prêtre. Ou un truc du genre. Je ne m'en souviens plus.
-J'ai remarqué qu'il y en avait dans chaque église... songea-t-elle
-Exact.
-Il existes des trésors encore enfouis quelque part sans que personne ne le sache ?
-Il existe des légendes, des rumeurs... Pourquoi ? Ça t'intéresse tant que ça ?
-Oui. Comme le héros principal de mes livres. Dès qu'il y a un secret il tente de le percer. C'est mon idole. »


Tsunade se demanda si cette passion était une bonne chose. Quoi qu'il en dise, sa petite sœur avait le temps de vivre et de choisir. Et puis elle était trop jeune pour être consciente de la réalité du danger. Enfin bref, il s'inquiétait pour rien.






Le jeune homme ne put s'empêcher d'inviter sa petite sœur au restaurant suite à une tête de chien battu lorsqu'elle senti une bonne odeur de viande. Ils s'installèrent donc. Plus loin, un inconnu sombre dans la pénombre suivait leur trace en humant l'air. Sur son passage, les gens changeaient de trottoir. Il était si inquiétant à voir qu'on pouvait se demander si il n'avait pas un problème dans sa tête. Sûrement à cause de son visage balafré et déterminé. Il s'agissait d'un loup à crinière noire : « Les Fraiss sont encore en vie... Justice doit être faite... Justice... Justice... »


Une fois la panse bien remplie, les deux renards s'en allèrent visiter les petites ruelles que le garçon aimait bien de part les couleurs et la forme de la rue. Il savait que ça intéresserait sa sœur. Bingo. C'est en arrivant dans une cours d'un lotissement que l'inconnu apparu derrière eux. Il montra les crocs : « Alors c'est vrai... »


Tsunade tourna sa tête vers la voix qu'il venait d'entendre, suivit de sa sœur. Cette dernière recula légèrement à la vue e ce sinistre personnage. Quelque chose en lui ne lui inspirait pas du tout confiance. Peut-être à cause de la lame qu'il avait en main. Le jeune homme le dévisagea de ses yeux bleus : « Je vois qu'on fait cavale... Tu es sorti de ton trou misérable.
-Ils m'ont tout pris... Je n'ai plus rien... Sauf mes yeux et ma lame que j'ai retrouvée par chance... Tu ne sais pas ce que j'ai enduré !
-Tsunade, s'inquiétait sa petite sœur, c'est qui... ?
-Justice doit être faite ! Coupa l'autre, et cette fois, c'est toi qui va payer ! »


Sans crier gare, il fonça enragé vers le garçon. Analysant la trajectoire de la lame, il esquiva d'un pas sur le côté... Lâchant la main de Camille. Cette dernière couru se réfugier derrière un pot de fleur, soudainement prise d'une grosse dose d'adrénaline. Elle ne put s'empêcher de jeter un petit coup d’œil sur le combat. Son grand-frère n'avait plus sa confiance habituelle, et elle fut surpris de constater qu'il avait les oreilles baissées... Soit une forme de soumission. Qui était donc ce gars ?! C'est en voyant son dernier membre de sa famille prêt à franchir les portes de la mort que quelque chose en Camille changea. Elle bondit sur leur assaillant et lui envoya une belle claque dans la joue, le faisant vaciller sur le côté. Elle ne l'avait pas vu venir celle-là ! Tsunade fut sauver et regarda sa petite sœur avec gratitude. Mais pas trop non plus : « court le plus vite que tu peux jusqu'à la maison !
-Mais...
-C'est un ordre !
-Je veux t'aider !
-File je te dis ! »


N'ayant pas tellement le choix, elle finit par obéir. Elle s'échappa de justesse avant que l'arme la percute et s’enfuit à travers les ruelles. Elle se retrouva pour la première fois de sa vie seule, et perdue... Camille ne retrouva pas son chemin. L'odeur de la ville lui était inconnue et elle n'arrivait pas à se concentrer sur ses sens pour s'y retrouver. Il ne servait à rien de s'épuiser... Pourtant Camille commença à paniquer et à pleurer. Ce fut au détour d'une ruelle qu'elle tamponna l'inconnu. Repoussée par terre, elle leva la tête... Du sang coulait sur la lame de l'assaillant. Elle cria aussi fort qu'elle puisse mais l'autre la fit taire en lui donnant un coup dans la tête. Il la souleva par le col de son t-shirt. La rouquine ne savait plus quoi faire, tétanisée par la peur : « Échec et mat... »


La dernière chose que Camille vit, c'était un fondu en noir sur la lame qui lui transperçait le corps. La dernière chose qu'elle senti, c'était le sang qui coulait dans sa fourrure. La dernière chose qu'elle fit... C'était de perdre conscience.






Quand elle se réveilla, elle se crut d'abord dans un autre monde... D'abord elle sentait une étrange odeur de toilette. Elle ne sentait plus son corps. Et la salle correspondait à une petite chambre sobre, sans plus, avec des affiches collées contre un mur. Camille n'arrivait pas à lire, sa vue était encore trop trouble. Ses oreilles cherchaient un son... Rien. Puis soudain,une voix douce : « Mademoiselle Fraiss... Mademoiselle Fraiss... M'entendez-vous... ? »


Camille ne put que tourner la tête vers ce qui semblait être une infirmière : « Vous avez eu beaucoup de chances... Vous allez vous en sortir, sûr à 100 %. Vous êtes belle et bien vivante... »


Mais la fillette se rendormis aussitôt.


C'est au bout d'une semaine et demi de repos que Camille sorti enfin de l'hôpital. On l'emmena directement dans un orphelinat. La rouquine avait perdu son sourire, elle voulait des explications... Explications qui ne traînèrent pas à arriver. Un homme âgé qui semblait avoir de l'expérience se baissa à son niveau et lui pris les épaules d'un air grave. Après lui avoir recommandé de garder son calme, l'inconnu qui lui paraissait gentil donc digne de confiance commença son récit.


L'inconnu qui les avait attaqué s'appelait Sagemme, issu d'une famille de loups qui détestait celle de Camille. Il s'avérait que c'étaient aussi des malfrats recherchés par les forces de l'ordre, entre autre ce n'était pas rien. Les Fraiss travaillaient dans les forces de l'ordre et avaient réussi à coffrer la famille entière. Mais le fils, Sagemme, avait quelque chose de particulier... Il s'échappa de prison en jurant d'annihiler les Fraiss entièrement. Cette envie sanglante fit de lui quelqu'un de fou...


Concernant l'attaque, Camille a eut de la chance d'avoir crié sous la fenêtre d'un vieux mage à la retraite qui a vu la scène entière. Il avait tué Sagemme sans se poser de questions, et la soigna par la suite avec sa magie avant qu'il ne soit trop tard. Par conséquent, ce n'était pas complètement guérit, en effet cela lui a juste raccommodé les organes qui ont été touchés, mais pas complètement puisse qu'elle saignait abondamment. Le mage lui prescrit donc d'être très vigilante au niveau du bassin droit, un bon coup bien placé ici pouvait la tuer net.


Concernant Tsunade... Le corps de son frère fut retrouvé peu après. Mais pour son cas, c'était malheureusement trop tard... Il était mort. Camille éclata en sanglot en serrant fort dans ses bras le mage. Au moins elle avait eu ses réponses...


Les deux personnages se quittèrent lorsque l'orphelinat accepta de la prendre sous son toit. Elle a dû attendre ses 16 ans pour se faire adopter par une famille banale. À priori le couple cherchait depuis longtemps le moyen d'avoir un enfant, faute à la stérilité de la mère. Ils eurent le coup de foudre pour Camille. Cette dernière les adopta également.


Les jours qui suivirent redonnèrent peu à peu le sourire d'antan de la petite rouquine. Mais quelque chose la tourmentait. Si elle n'avait pas obéit à son frère, peut-être serait-il vivant lui aussi ? Elle culpabilisa, songeant qu'elle avait fait le mauvais choix... C'était entièrement sa faute... Elle eut une période de cauchemars qui se répétaient en boucle. Sa tête s'imaginait le tueur assassinant Tsunade... Cette période était maintenant révolue grâce aux soins de sa nouvelle famille adoptive.


Les années passèrent et Camille est maintenant devenue une adolescente de 20 ans. Habitant maintenant, seule, dans une petite maison dans la république blanche, elle s'était replongée dans les histoires racontées par les légendes, les récits de capes et d'épées, les rumeurs concernant les trésors... Elle s'y intéressait et commença même à mener des petites enquêtes du genre retrouver la bague de fiançailles de son père adoptif, retrouver le collier perdu de sa mère, retrouver le petit garçon de la voisine... Un jour, alors qu'elle lisait de la mythologie nordique, elle surprit une conversation qui parlait d'une famille qui possédait un grand héritage dont jamais personne ne l'a découvert, et la famille en question n'a jamais révélé de quoi il s'agissait à qui que ce soit. Elle s'approcha du groupe qui l'intéressait particulièrement. Elle s'arrêta de suite lorsque le nom de la famille lui parvint dans ses oreilles : « Fraiss »


Depuis ce jour, Camille voue une grande partie de son temps à la recherche de documents, d'archives, d'histoires pouvant l'aider à retrouver son propre héritage. Et si cet héritage était lié à plusieurs trésors ? Et si ce n'était qu'un mythe inventé pour faire rêver ? Non, la jeune renarde voulait en avoir le cœur net... Qu'importe le temps que ça lui prendrait, elle se sentait d'attaque pour partir à l'aventure et découvrir le monde. Pour Tsunade. Pour sa famille. Quitte à braver les dangers du monde qui lui tendait les bras.



Pouvoirs & Maîtrises

150 points -> entraînée à la magie de la matérialisation
200 points -> capable de matérialiser parfaitement des petits objets
250 points -> capable de matérialiser des petits boucliers
300 points -> capable de matérialiser des objets plus longs mais qui reste légers
350 points -> capable de matérialiser des objets longs et lourds.
Équipement & Divers

-Sac à dos de voyage comprenant des affaires de rechanges, un pyjama, des couverts, un sac de couchage, une gourde d'eau, des sacs plastiques (sait-on jamais), une petite trousse de premier secours (pansements, alcool, coton), un carnet (dans une poche sur le côté), son doudou.

-Ceinture comprenant une corde, une dague (dans son fourreau), un crayon, une bourse d'argent (dans la doublure de la ceinture)
© Code by Suzukihotaru


Dernière édition par Camille Fraiss le Ven 18 Déc - 20:18, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
☆Furry Fox Fire☆
Messages : 284
Date d'inscription : 16/01/2015
Age : 32
Métier : Shakïa Satva/Mystic
Votre réputation à Euclésia : L'architecte d'Euclésia
avatar
Maître Renart
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Sam 5 Déc - 13:00

Bienvenue Camille Fraiss

Voici l'analyse de votre fiche :

Le code de présentation est incomplet.
Le physique et le mental semble correct, mais je trouve que le personnage est assez fade. Aucune contradiction, aucun défaut et un peu trop cliché.

Elle est blanche, pure comme la neige et gentille.

Voilà j'ai résumé votre personnage plus ou moins en une seule phrase.  ELle manque cruellement de complexité et de construction plus "réaliste".  Notre monde remplie d'injustice, de criminel et d'intolérance.... Comparable à la Révolution Française. Ce qui m'amène finalement à votre histoire.

Vous avez passez plus de temps à élaborer votre fiche, qu'à prendre bien le temps à étudier notre univers et sa complexité. Non Fur Fiction, n'est pas qu'un forum de rencontre de cul d'une relation de maître à esclave entre furry (je consulte vos dires sur les archives de la CB). FF c'est bien plus que cela et je vais vous expliquer pourquoi.

Les humains qui apparaissent dans votre histoire comme des braconnier pour chasser des furrys, c'est un grand NON. Des humains ne peuvent pas faire cela dans notre univers, puisqu'ils vivent majoritairement en esclavage et qu'en fait, les véritables braconnier se sont les FURRYS, qui sont plus grands, plus rapide, plus intelligent, mais aussi plus raciste.

Vous devez consulter le sujet des races en se qui concerne le cas humain.

Vous écrivez encore par la suite "Un humain braqua son arme en direction de la tête de la mère."

Vous n'expliquez pas la raison, de cette attaque venant d'un humain et vous n'expliquez pas l'arme utilisé.

Ce qui laisse à penser à une arme à feu. Sachant que les armes à feu n'existe pas chez nous, il va falloir donc relire certains sujet des pouvoirs et de la technologie utilisé chez nous.

Au niveau des Pouvoirs & Maîtrises.
C'est un non catégorique au pouvoir de l'aura.

Vous n'êtes pas un mage, vous n'avez aucune formation de magie et de plus, se genre de pouvoir n'est pas répertorié chez nous. Veuillez consulter attentivement le sujet sur la magie et adapté votre personnage en conséquence.

Voilà, en bref, il y a encore beaucoup de travail et je vous invite à prendre le temps de lire les différent sujet de notre contexte.
Poussez l'originalité, le réalisme et la complexité. Ne poussez pas les clichez (j'suis blanche pure comme la neige et gentille). Surprenez vos lecteurs, donnez leur envie de découvrir votre personnage plus en profondeur. Travaillez ses qualités autant que ses défauts. =)

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à passer sur la CB.

Bonne chance à vous.



Revenir en haut Aller en bas
http://furfiction.bbfr.net
avatarInvité
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Dim 6 Déc - 12:44

Fiche terminée !

Reeboot de l'histoire pour plus de cohérence et rajout de ses défauts dans le mental !

Merci de m'avoir aidé ^^
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 88
Date d'inscription : 26/09/2015
Age : 22
Métier : Chasseur
avatar
Klaus Kruzer
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Dim 13 Déc - 1:40

Salut Camille! Bienvenue!

Ta fiche n'est pas complète! le code est toujours incorrect!

Essaye d'aérer ta fiche, n'hésites pas à sauter des lignes ^^

Bonne chance pour la finalisation!
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Dim 13 Déc - 11:58

Elle n'est pas complète par rapport à quoi ? Il manque des lignes ou des explications ? '^'

Ajout du petit détail du code que j'avais pas vu X'D
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 88
Date d'inscription : 26/09/2015
Age : 22
Métier : Chasseur
avatar
Klaus Kruzer
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Dim 13 Déc - 17:49

Maintenant elle l'est avec le code en entier Wink 

Et comme je te l'ai dis précédemment, essaye de l'aérer, c'est plus plaisant à lire ^^


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Lun 14 Déc - 8:50

Tout fait nickel !

Fiche terminée !!

J'attends la validation !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Mad Spider
Messages : 78
Date d'inscription : 16/01/2015
Age : 25
Métier : Agent d'Ordre d'Euclesia - Co Fondateur
Votre réputation à Euclésia : Mauvaise / Terrible . Semeuse de terreur
avatar
Liocra Dae
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Ven 18 Déc - 9:41

Fiche sympathique à lire, j'ai bien aimé.

Mes confrères ayant demandé les corrections nécéssaire, je vais cependant te demander de faire une grosse relecture de fiche, et corriger tout ca. 

Ta fiche à plein de fautes d'inattention. 

Une fois fait tu sera validé.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Ven 18 Déc - 19:55

Preeeeeeeeesque ;O;

Fait !!!
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 88
Date d'inscription : 26/09/2015
Age : 22
Métier : Chasseur
avatar
Klaus Kruzer
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Sam 19 Déc - 14:59

J'ai relu ta fiche! J'aime beaucoup l'histoire. 

Pour moi ta fiche est ok. Je valide!


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Sam 19 Déc - 17:22

Owiiiii !! ^w^ merci !!
Revenir en haut Aller en bas
∆ Je suis une légende ∆
Messages : 23
Date d'inscription : 29/09/2015
Age : 46
Métier : Marchand de sable
Votre réputation à Euclésia : Un mirage...
avatar
Onomatopoeia
MessageSujet: Re: Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux   Mar 22 Déc - 19:23

Youhouuu o/
..
Fiche satisfaisante tu es validé Charlotte au Fraise !



"Je co-habite seulement dans ton sub-conscient."
Revenir en haut Aller en bas
 

Camille Fraiss, présentation d'une gamine qui n'a pas froid aux yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  ::  :: Furry Validé-