AVRIL 2017. Merci de voter pour Fur ♥
Les inscriptions sont ouvertes pour tous !!! (Sauf pour les -18 ans).

Partagez | .
 

 Quand on cherchent, on trouvent, enfin généralement [PV : Pierre Zélèss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
MessageSujet: Quand on cherchent, on trouvent, enfin généralement [PV : Pierre Zélèss]   Jeu 10 Déc - 20:33

Azurios ne se trouvait pas dans ce village de campagne par hasard. En effet, c'était son boss qui l'avait envoyé ici pour chercher des composants et autres bidules scientifiquement utiles à lui rapporter pour ses expériences certainement. Le loup ne savait pas vraiment ce que trafiquait son patron mais bon il avait cessé depuis longtemps de chercher le pourquoi du comment de ce que faisait son supérieur. Néanmoins, le fait est que Azurios aimait bien se balader aux quatre coins du monde gratuitement (car l'employeur payait toujours les tarifs du voyage) pour aller chercher des bricoles qu'il trouvait inutiles mais qui intéressait fortement son boss. Étrange homme aux manières bien louche mais le loup en avait l'habitude, a tel point qu'il se trouvait lui même louche de travailler pour un tel type mais bon, sans ça il ferait un boulot minable et sans avoir la possibilité de voyager la ou il voulait sans dépenser le moindre sous. Enfin ce n'était pas vraiment LA ou il le voulait mais de toutes façons les destinations étaient si variées qu'il irait forcément un jour LA ou il voulait absolument aller. Bref, il était actuellement dans ce petit village (enfin petit n'était pas réellement le mot approprié soit) à la recherche des fournitures que voulait son supérieur. Je ne vous ferais pas la liste des objets et trucs/bidules qu'il doit lui apporter car vous n'y comprendrez certainement rien et cela vous ferait peut être même un peu peur pour certaines choses mais en tout cas il y en avait un petit paquet à rapporter. De quoi bien occuper le loup solitaire qui n'aimait pas forcément non plus faire les magasins ou traîner la ou son museau ne devrait normalement pas traîner si il était une personne éthiquement responsable mais il ne l'est plus, éthiquement responsable. Plus depuis qu'il travail pour cet homme. Néanmoins le voici désormais dans ce bar plutôt agréable et propre, pas un vieux bar miteux d'un quartier sombre de la République Blanche ça c'était sûr. Il venait de commandé une boisson peu alcoolisée mais assez pour le faire apprécié le breuvage. Il était venu ici simplement pour boire un coup avant de se lancer réellement dans les recherches mais au moins il savait d'avance que ce bar n'était d'utilité que pour se payer une bibine et qu'aucun des objets de la liste n'était ici. Il regardait les gens du bar avec une simple curiosité de consommateur de bière. Mais une personne en particulier retenait son attention, il semblait être comme lui, un loup et c'était surtout son allure qui attirait son attention... Qui cela pouvait il bien être ? D'ailleurs, Azurios sembla remarquer quelque chose chez le Furry, comme ci il cherchait quelque chose ou quelqu'un peut être ? Oh ce n'était peut être qu'une simple impression après tout mais Azurios continua de le regarder.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 59
Date d'inscription : 01/10/2015
Age : 22
Métier : Mercenaire
Votre réputation à Euclésia : A quelques antécédents avec la justice, à un petit nom chez les mercenaire
avatar
Pierre Zélèss
MessageSujet: Re: Quand on cherchent, on trouvent, enfin généralement [PV : Pierre Zélèss]   Jeu 10 Déc - 22:54

La Valley aux Chênes. Un endroit paisible est agréable, sortant des remparts des grandes villes et de leurs immenses bâtisses pour se retrouver parmi les champs, les montagnes et les arbres. Ce vent amenant tant d'odeurs qu'il ne connaissait pas, lui caressant le pelage et le visage, telle une mère bienfaitrice et aimante à souhait.

Cela plaisait plutôt bien à Pierre, se sentant un peu dépaysé par tant de verdure mais pourtant, il sentait également à l'aise dans ce monde où la nature était reine. C'était à la fois le contraire de sa terre natale tout en étant la même chose, mais en beaucoup plus doux et sans risque de se faire piquer par un scorpion mortel, de finir dessécher au soleil et autres petites choses tout aussi "sympathique".

Mais le jeune loup n'était pas ici pour une visite de courtoisie. Il avait une mission à effectuer ici, une mission assez importante et dont il n'avait pas vraiment l'habitude : une mission de recherche. Il sortit de sa poche l'image de la personne qu'il devait retrouver : c'était une petite humaine d'une quinzaine d'année, brune, cheveux courts lui donnant un petit coté garçon manqué et des yeux bleu saphirs très facilement reconnaissable. D'après ses informateurs, et vu comment il les avait payé, ils avaient intérêt à être sûrs, cette petite était dans les environs.

- Plus qu'un moyen de savoir si elle est là ou non, se dit il tout haut, entendant le vent lui répondre d'un souffle.

Marchant sur les chemins et longeant les rivières, Pierre aperçut une petite ville, ou un grand village, il hésitait un peu sur le terme. Petite ville car sa taille était tout de même imposante pour un village, mais grand village à cause de ses infrastructures agricoles assez nombreuses. Dans tout les cas, Pierre trouvait cet endroit très beau, les nombreux champs de blé entourant les maisons leur donnant des reflets dorés. C'était vraiment très agréable à voir.

Une fois rentré dans le village, il erra un peu sur les marchés qui semblaient battre leur plein. Les voix hurlaient leur prix, les enfants jouaient gaiment, les femmes aux foyers parlaient entre elles en gloussant doucement et les hommes riaient joyeusement au bar. Et quoi de mieux pour débuter une recherche d'information qu'un bar ! Pierre y entra tranquillement en saluant tout ce beau monde de la tête et alla s'assoir à une table vide, un peu à l'écart. Commandant de l'hydromel aux fruits rouges, il prit le temps de regarder tout les clients qui buvaient, rotaient et parlaient de chose et d'autre. Puis un regard en particulier attira le sien. Un jeune loup, comme lui, avec un regard vert scintillant, l'observait avec une étrange insistance. Il leva un sourcil, curieux de voir une telle fascination envers son image. Une fois servie, il prit sa choppe et alla voir le loup au pelage gris/bleuté/argenté et s'assit en face de lui.

- Bonjour, je peux vous aider ? dit il de son ton habituel, calme, froid sans être désagréable et malpoli.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Quand on cherchent, on trouvent, enfin généralement [PV : Pierre Zélèss]   Lun 14 Déc - 18:11

Alors que Azurios regardait le Furry, celui ci le remarqua et vint à la rencontre du loup bleu. Il lui dit bonjour et lui demande si il pouvait l'aider. Son ton était naturel mais froid, peut être que le fait que Azurios l'avait un peu trop fixé avait irrité le Furry ? Possible et compréhensible se disait le loup bleu néanmoins c'était un peu dommage qu'il soit venu à lui avec la certaine idée qu'Azurios n'était qu'un fouineur. Le loup répondit donc avec un ton plus ou moins chaleureux même si la question de l'étranger l'avait un peu déstabilisé au début.

"Bonjour, je pense que vous venez me voir parce que je vous ai un peu trop regarder et je m'en excuse vraiment mais non je ne crois pas que vous pouvez m'aider désolé."

Le gentleman semblant sincère et ses excuses n'étaient pas à douter. Ce dernier se demandait si il pouvait, contrairement à la question, aider cet homme.

"Par contre vous si vous avez besoin de quelque chose je serait fort ravi de vous aider. Enfin si ça ne vous dérange pas."

Azurios aimait rendre service généralement, mais il y a certaines choses qu'il ne peut évidemment pas faire. Vu qu'il est censé être en mission, il s'attend réellement à ce que les gens lui demandent des choses sans grandes importances, des petits trucs faciles à faire pour lui et pas pour ceux qui désirent son aide. Bien sûr il préfère nettement aider les femmes, c'est à chaque fois une occasion à ne pas manquer pour draguer et peut être réussir à conquérir une demoiselle mais la encore ça ne marche pas très bien... De toutes façons, quoiqu'il fasse, il n'arrive jamais à concrétiser. C'est pas faute d'essayer hein...
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 59
Date d'inscription : 01/10/2015
Age : 22
Métier : Mercenaire
Votre réputation à Euclésia : A quelques antécédents avec la justice, à un petit nom chez les mercenaire
avatar
Pierre Zélèss
MessageSujet: Re: Quand on cherchent, on trouvent, enfin généralement [PV : Pierre Zélèss]   Mer 16 Déc - 23:42

Il regarda le jeune furry de plus près de son regard vert perçant, l'observant de part en part comme pour analyser un danger potentiel. Mais visiblement, ce jeune loup semblait amical à première vue. Mais autant rester sur ses gardes pour éviter les mauvaises surprises. Il semblait quelques peu déstabilisé par sa question et peut être aussi par le ton de sa voix. Il était vrai qu'il avait l'habitude de parler d'une façon pas très agréable, rôle de mercenaire oblige. Si ils devaient jouer les samaritains, ils n'auraient quasiment jamais de boulot intéressant, alors la plupart jouaient les durs, ce qui était complètement son cas.

Pierre sourit doucement et secoua lentement la tête pour rassurer le furry.

- Vous en faites pas, l'habitude du métier, lâcha t il en essayant d'être un peu plus sympathique. Quand on me fixe comme ça, c'est quand on sait qui je suis et qu'on veut de mes services de mercenaire, ce qui ne semble pas être votre cas visiblement. En revanche, vous pouvez peut être m'aider effectivement.

Il lui montra la photo de la fillette qui était dans la poche avant de sa veste, la posant sur la table face visible. Il lui laissa quelques secondes pour l'observer avant de lui expliquer la raison de sa venue en ces lieux.

- On m'a engagé pour retrouver cette petite et il semblerait qu'on l'est aperçue dans les environs. C'est la seule piste que j'ai et je pense que vous savez que les humaines ne doivent jamais rester seules au risque de mauvaises rencontres. Et avant que vous me posez la question, mon client est une femme tenant un orphelinat dont la petite avait quelques amis.  

Il soupira doucement en lui laissant la photo pour qu'il puisse l'observer de plus près, lui permettant de boire un peu de son coté.

- Et dire que j'ai de faire ça gratuitement en plus ... Foutu bonté personnel, je vais finir sur la paille à force de vouloir jouer les chevaliers.

Il disait ça mais il n'en pensait pas un mot, il voulait vraiment aider cette vieille femme à retrouver cette petite pour qu'elle ne lui arrive pas malheur. Et si c'était le cas, les personnes l'ayant blessé avaient à intérêt à courir très vite.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
MessageSujet: Re: Quand on cherchent, on trouvent, enfin généralement [PV : Pierre Zélèss]   Dim 20 Déc - 11:31

Il sourit doucement et secoua lentement la tête. Il disait que c'était l'habitude du métier et qu'il ne fallait pas s'en faire. Que quand on le fixait comme cela c'est que l'on savait qui il était et qu'on voulait de ses services de mercenaire. Il disait également que Azurios pouvait peut être l'aider pour quelque chose. Il lui montra une photo d'une jeune humaine et lui expliqua qu'il devait retrouver cette jeune fille avant qu'il ne soit trop tard et que c'était la seule piste qu'il avait pour l'instant. Il précisa également que la cliente était une femme tenant l'orphelinat ou la petite était certainement. Lui soupira en laissant la photo pour que le loup la regarde encore puis il dit que c'était un travail bénévole et qu'il maudissait sa bonté personnelle. Azurios prit la photo et la regarda bien, la jeune fille ne lui inspirait aucun souvenirs mais si il avait pu, il aurait demandé au Courtier si il la connaissait, il connaissait tellement d'humains qu'il était tout à fait possible qu'il sache ou elle était celle ci.

"Hmm... Jamais vu non désolé. Effectivement ce n'est pas une bonne chose que de laisser une humaine seule par ici. Je veux bien vous aider à la retrouver."

Son travail pouvait attendre un peu même si il ne fallait pas trop tarder et puis le sauvetage d'une humaine était certainement plus important aux yeux du Courtier que quelques babioles qu'il trouvait lui sans intérêts.

"Si on veut la retrouver avant qu'il soit trop tard faudrait se magner. Vous êtes sûr qu'elle se trouve par ici ?"


Demanda t'il sans réelles convictions.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 59
Date d'inscription : 01/10/2015
Age : 22
Métier : Mercenaire
Votre réputation à Euclésia : A quelques antécédents avec la justice, à un petit nom chez les mercenaire
avatar
Pierre Zélèss
MessageSujet: Re: Quand on cherchent, on trouvent, enfin généralement [PV : Pierre Zélèss]   Dim 20 Déc - 22:57

Pierre fronça un peu les sourcils, espèrant avoir un nouvel indice pour retrouver la pauvre sans poil. Il soupira doucement et remercia tout de même le jeune lupin avant de ranger la photo dans sa poche avant de sa veste, réfléchissant. Il écouta son interlocuteur en le regardant de son regard vert perçant, étant quelque peu étonné d'entendre qu'il était prêt à venir l'aider dans sa recherche.

- Vraiment ? Vous voulez m'aider ? demanda t il avec un sourire bien plus sympathique. Eh bien je vous remercie, ça fait plaisir de voir qu'il y a encore des personnes bons ici. Pour ce qui est de la jeune fille, mes sources sont souvent sûres. Il y a 95% de chances qu'elle se trouve dans les environs. Il faut juste trouver où elle pourrait être. Soit elle n'a eu aucun problème et elle s'est cachée dans les environs ... soit elle s'est fait enlevé et il va falloir chercher plus loin que le village, une grotte ou un endroit à l'abri des regards

Mais le jeune loup au pelage gris argentés avait raison, si elle avait des problèmes, il allait falloir la trouver le plus vite possible. Si cela se trouvait, elle était déja dans un sale état, ou pire. Un court instant, les yeux de Pierre s'illuminèrent, laissant un éclair de magie paraitre dans son regard. Mais il disparut aussi vite qu'il était apparu. Il lui tendit une main amicale et son sourire était sincère, même si son regard observait toujours les fait et geste du loup, par habitude, étant toujours prêt à se défendre en cas de problème.

- Je ne peux pas vous dire mon nom pour me protéger, moi et mes employeurs, mais vous pouvez m'appeler Lonestone. Je sais pas si vous avez déjà entendu parlé de moi, j'ai un petit nom parmi les mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
 

Quand on cherchent, on trouvent, enfin généralement [PV : Pierre Zélèss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la légende tombe enfin.
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  :: Cornelia village-