AVRIL 2017. Merci de voter pour Fur ♥
Les inscriptions sont ouvertes pour tous !!! (Sauf pour les -18 ans).

Partagez | .
 

 Sur la voie du guerrier - Kahoku S. Makani [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm a fur
Messages : 2
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 24
Métier : Guerrier nomade
Votre réputation à Euclésia : Inconnu
avatar
Kahoku S. Makani
MessageSujet: Sur la voie du guerrier - Kahoku S. Makani [fini]   Mar 1 Mar - 18:21

Kahoku S. Makani
« Le meilleurs moyen de prévoir le future, c'est de le crée. »
Carte d'identité

Nom(s) : Makani
Prénom(s) : Kahoku Shad
Alias : Aucun pseudonyme

Âge : 100 ans

Sexe : Homme
Race : Requin Blanc
Sexualité : Bisexuel 

Groupe : Les âmes sauvages
Rang : Furry 
Derrière l'écran

Pseudo : Shynzo

Sexe : Masculin
Âge : 22 ans


Votre présence : Régulière 
Source de votre avatar : Le personnage m'appartient, le dessin à été réalisé par JapanDragon

Comment avez-vous connu le forum ? : Je suis un ancien de la première génération héhé

Code  du règlement ? :
Votre physique

Celui qui déplace la montagne est celui qui a commencer par enlever les petites pierres
Confucius~


Un corps battît vient d'un entraînement acharné et bien que se requin si ne se vante pas des courbe de son anatomie, il ne faut pas le cacher, ce qu'il considère comme le temple de son âme avait été forgé par les année qu'il passa à s'exercer, a le travailler chaque jours qui passait, son physique atteignant un stade au dessus des espérance qu'il aurait put avoir avant qu'il ne rencontre le vieux sage, un mètre quatre-vingt sur toute sa hauteur, pour quatre-vingt kilo tout mouillé.
Persuadé que sa force lui provient de son mental, il n'est donc pas du genre à se regarder dans la glace tout les jours et même quand il s'agit de son accoutrement, un simple pantalon en tissus, pareil pour le haut, des habit plus que traditionnel et confortable au vu de ce qu'il apprenait, ses chaussure était un amas de tissu et de tressage simple et au niveau des main cela se ressemblait, mais cette fois étant plus des gants léger. Pour finaliser, il portait quelques pièce d'armure que lui avait fait le forgeron du village lors de son départ, ce qui s'apparentait à des protèges-tibias, des bracelets renforcé ainsi qu'une épaulette qu'il utilise sur la gauche, étant droitier il n'a pas besoin de défense du côté où il tient la lame


Dans son dos, un sac accroché contenant tout ce qu'il à le plus besoin, c'est a dire des provision, un habit de rechange et bien entendu des coupe pour boire son alcool contenu dans une gourde qu'il laisse attaché au son flanc droit, il n'était pas vraiment du genre a boire par le passé, mais au fur et a mesure de ses voyages, il apprit quelque plaisir personnel, tout comme le tabac et la pipe qu'il garde également dans son sac.


Ses cheveux d'une teinte noir déteint progressivement jusqu'au bronze arrivé aux pointes, donnant a ses cheveux une couleur assez particulière, mais qui ne lui déplaît pas du tout, bien que sa tignasse soit le plus claire du temps attachée en queue de cheval, avec une seule mèche tombant sur le côté droit du visage, mais son haut comportant une capuche, même si c'est manche courte, lui cache souvent le visage, c'est souvent assez pratique de passer inaperçu par moment.



Votre mental

Sois à toi-même ton propre refuge. Sois à toi-même ta propre lumière.
Bouddha~


Ses yeux son le portail de son âme, ils reflètent tout ce qu'il a parcouru pour en arriver là, tout ce qu'il a endurer pour se forgé un esprit de guerrier, rien ne serait à même de le faire douter de sa foi envers son ancien maître qui jadis lui avait tout apprit et n'avançant que sur un seul credo, que sa confiance n'est pas donné à ceux qui ne sont pas capable de surmonter les épreuves que la vie leurs réserve, que l'on soit humain, hybride, ou comme lui un furry, la condition physique n'est pas ce qui permet d'atteindre ses objectif, mais bien la passion et la foi que l'on place dans ses conviction, Kahoku ne fait donc aucune distinction entre les différente race de se monde, mais soyez sûr que si vous, vous apitoyez sur votre sort, il n'aurait aucun remord à vous laisser derrière.


S'il n'est pas du genre à se lier d'amitié en claquant des doigts, le lien qu'il possède avec eux sont incroyablement fort, allant jusqu'à tout mettre en jeu s'il s'agit de les protéger et être présent quand il le peu, mais rare sont ceux qu'il peu considérer comme tel, étant constamment sur la route, il lui est difficile de rester en leurs compagnie assez longtemps pour que quelque chose se crée et bien entendu ne voulant pas partir avec le regret de peut-être jamais pouvoir les revoir.
Ceci étant dit, le requin reste pour le moins solitaire, ne cherchant pas de compagnon de voyage, bien que certain aie déjà eut l'occasion de faire un bout de chemin avec lui, mais en règle général, il aurait plutôt tendance à passer ses journée soit à voyager, soit à découvrir ou bien de nouveau à s’entraîner, c'était des passe temps plutôt enrichissant et cela lui permettait de combler le vide de ses journée, mais au vu de ce qui l'attend dans les contrée lointaine, l'exploration deviendra assurément son activité principal.


Votre histoire

Perché en haut d'une colline, les yeux fermé, l'esprit scrutant l'horizon, le vent faisant danser ses cheveux, tendis que les heures défiles, une méditation intense le coupant du monde extérieur, il est parfois bon de retrouver en paix avec soit même, ne faire plus qu'un avec l'esprit et le corps. Le temps forge le caractère et le destin n'est qu'un enchaînement d'épreuves à surmonter et seul ceux qui le comprennent sont apte à vivre dans se monde, tel est la pensé de ceux qui se battent au quotidien, ou du moins c'est la voie que Kahoku à décidé d'emprunter.


Quand on passe ça vie à s'entraîner, il se peu que l'on doive retourner sur nos pas afin de ne pas oublier qui l'ont est et d'où l'on vient et bien que le squale n'aie eut l'occasion de revenir sur sa terre natal depuis fort longtemps, il en garde les souvenirs, un rêve de retourner voir sa famille. Est-ce que ses parents le reconnaîtrait ? Physiquement sûrement pas, même lui n'était pas sûr, mais l'instinct maternel ainsi que paternel saurait se charger de se détail, mais avant de pouvoir se reposer il lui fallait maintenant finir ce qu'il avait commencé et ainsi honoré une promesse faite il y a de cela longtemps.


Celui qui n'a pas d'objectifs, ne risque pas de les atteindre.
Sun Tzu~


Échoué au borde de l'eau, le réveil fut rude, les rayons du soleil passant à peines ses paupière pour atteindre ses yeux encore embrumé, mais l'esprit troublé et perdu après une bataille mener par un élément bien trop jeune et fougueux, la défaite, la pire des punition pour une personne vaniteuse, croyant que tout était à porté de main, mais le destin avait décidé de lui donner non une punissions, mais une leçon, car même dans se moment de faiblesse, la vie lui offrait une chance de changer et de devenir plus fort.

Après quelques heures à agoniser sur le sable fin d'une plage inconnu par le jeune requin à peine âgé de trente ans à se moment là, se leva avec difficulté, une soudaine douleurs le tiraillant au niveau du bras ainsi que du ventre, un coup d’œil suffit à trouver la source de cette souffrance, des débris enfoncé dans sa chair lui rappelant les événement qui l'avait amené à atterrir en ses terres. Un impulsion de colère s'empara de son esprit lui donnant la force de retirer le premier fragment coincé dans son bras, l'affliction l'obligeant à hurler, mais si rien que cela avait suffit à lui arracher un son, cela n'était rien comparé à ce qu'il ressentit quand morceau à la hauteur du ventre fut retiré. Kahoku tanguait de gauche à droit, après ce qu'il venait de s'infliger, sa tête tournait et avait l'impression que même son âme tentait de s'extirper de se corps à peine remis de ses émotions, mais il n'en avait que faire et voulait à tout prix trouver quelqu'un qui puisse l'aider à retourner chez lui, chose qui pour le moment semblait impossible vu que l'endroit paraissait désert. Apercevant ce qui semblait être un petit village au loin, il retrouva espoir, tentant de rassembler ses forces afin d'y parvenir. De longue minute plus tard enfin arrivé dans se village, son état alerta les citoyens qui tentèrent de venir l'aider à marcher, mais rien à faire, son corps avait déjà bien trop saigné et c'est à cet instant qu'un voile noir s'empara de sa vue, tombant à terre et perdant donc conscience.


Un réveil difficile, pour un avenir meilleurs.


Une légère odeur de plante flottait dans l'air, une senteur à la foi agréable et apaisante, mélangé à une autre plus forte, mais pas pour autant dérangeante. Ouvrant doucement les yeux et tournant la tête pour voir d'où cela provenait, Kahoku s’aperçut que l'émanation provenait d'encens placé près de lui et d'un verre contenant un liquide chaud au vu de la fumée qui s'en échappait. Prenant la tasse et l'approchant de son nez pour humer, il comprit que c'était du thé, en profitant alors pour en boire un peu, il n'était pas assez chaud pour le brûler et assez désaltérant pour qu'il se réveil gentiment. Il se redressa en regardant autour de lui, comprenant qu'il se trouvait dans une chambre et ses blessures bandé, mais quelque chose l'intriguait, la douleur n'était pas aussi présente et sa curiosité l'emporta sur la raison, retirant le bandage fait à son bras, découvrant avec stupeur qu'il avait des marque comme s'il avait été recousu, même si la blessure semblait déjà refermé.... mais combien de temps avait-il pu dormir ?.....




Sa question ne resta pas longtemps sans réponse, car une personne entra dans la chambre,une jeune demoiselle, voyant le requin réveillé et semblant déjà près à se mettre debout, elle lui sourit en lui faisant savoir que cela faisait bien deux semaine qu'il dormait, ce qui bien sûr étonna le jeune homme qui n'en revenait pas, mais qu'importe, elle ne lui laissait pas le temps de se poser de questions supplémentaire lui demandant s'il pouvait se lever, chose qu'il n'eut trop de mal, même après autant d'inactivité. Lui donnant de quoi s'habiller de façon plus présentable, elle ouvrit la marche, lui disant que quelqu'un désirait le voir et qu'il ne fallait pas perdre de temps, ce fut aussi l'occasion pour Kahoku de découvrir ou il avait atterrit, mais il se demandait tout de même qui pourrait avoir envie de le voir à peine guérit, bien que la question fut à nouveau très vite répondu quand la jeune fille ouvrit une grande porte donnant sur une sorte de cours intérieur, quelqu'un y était à genoux devant une statue, se levant pour le regarder.


Une fois qu'il fut assez près, il pouvait alors mieux distinguer cette personne en face de lui, un furry très âgé, une main parcourant sa barbe alors que ses yeux transcendait le corps de l'aquatique, comme si ce dernier ne regardait pas Kahoku, mais son âme, c'était une drôle de sensation, mais il ne se sentait pas menacé. Toute questions qu'il aurait pu faire à cette instant trouvait réponses sans même qu'il aie à ouvrir la bouche, le vieille homme semblait connaître à l'avance ce que le squale voulait dire et il commençait à trouver cela franchement étrange, mais dans un sens ses interrogations semblait logique, cependant la raison pour la quel l'homme avait tenu à ce que quelqu'un veille sur lui était des plus étrange, il semblait qu'il aie vu en Kahoku quelqu'un qui pourrait s'avérer intéressant, suite à quoi il avait demander au jeune de lui expliquer d'où il venait et comment il avait atterrit en ses lieux.


Après une longue histoire sur les événement qui l'ont mené jusque là et un brève passage sur son enfance, qu'il avait également demandé au jeune de lui raconter, le vieil homme décida alors enfin de se présenter et quel fut la surprise pour lui de réaliser que le furry qui se tenait en face de lui était encore plus vieux qu'il ne l'imaginait et même qu'il avait formé une poignet d'élu à épanouir leurs sens afin de s'éveiller à ce qu'il appelait le « Karvas », mais selon lui, bien qu'il aie eut plusieurs disciples, pas tous eurent cette chance.
Cela semblait bien étrange pour le requin qui ne semblait rien comprendre à cette sorte de voie du guerrier, mais bien que cela le laissait perplexe, le vieux sage lui donna alors un choix à faire : repartir d'où il venait à l'aide d'un bateau et ainsi rester dans le doute à jamais, ou bien de rester au près de lui et devenir son dernier disciple.
Contre toute attente et même après qu'il aie tout tenté pour retourner chez lui, le squale décida de rester acceptant l'homme comme son maître enseignant.


La voie du guerrier


Quelques années c'était écoulé depuis la que la décision du jeune fut prise de rester à s'entraîner avec le sage, mais il ne le regrettait pas du tout, bien que les journées était rude et intense, n'ayant pour repos que les heures où il mangeait et où il dormait, le prenant quand même dans le bon sens en voyant les changement bénéfique que cela lui apportait autant au niveau physique que spirituel, au bout d'une année il était déjà habitué à se rythme et le faisait sans réfléchir. Apprenant à manier divers art du combat, ainsi que le maniement des armes, il savait qu'il aurait un jour à choisir celle qu'il maniera le mieux, tel fut les paroles de son maître et ce n'était pas le jeune furry qui allait le contester.
Mais un jour l'inévitable arriva finalement, son vieux maître voulait former un dernier manieur du Karvas, mais l'âge l'avait rattrapé et il ne pouvait donc pas achever de lui même la formation du requin et bien qu'il ne pourrait plus admirer les amélioration constante de Kahoku, il savait au fond de lui qu'il y parviendrait, il était sur la bonne voie et avait déjà atteint un stade que bien des gens ne le pouvait, même si se dernier ne s'en était pas rendu encore compte.

Après la mort de son maître, le furry n'avait cessé de s'entraîner, lui ayant fait la promesse d'achever sa formation et les dernière paroles de se dernier lui disant que celui qui veux atteindre ses objectifs doit commencer par en avoir, il en avait donc conclue qu'il devait continuer son enseignement et qu'il ne devait jamais s'arrêter.
Les années continuèrent à défiler et le squale continuait sans relâche, son acharnement était devenu même connu dans le village proche de la demeure de l'ancien sage, lui même y faisant escale par moment pour s'approvisionner et cela bien que la jeune femme qui l'avait soigné auparavant insistait pour lui rendre se service. En sommes la seule chose que la femme avait réussi à le convaincre c'était de lui préparer à manger, ce qui pour lui était déjà trop, mais il n'essaya pas pour autant de la contredire, cela l'arrangeait même car il pourrait utiliser se temps à bon escient.

Le soleil se levait à peine, la jeune fille se levait très tôt comme a son habitude, mais au lieu de retrouver le requin déjà plongé dans son entraînement habituel, elle le vit assit en tailleurs, faisant face à la statue où se trouvait son maître lors de leurs première rencontre, il était là ne bougeant pas, ne parlant pas, mais quelques chose d'autre l’intriguait, elle vit à ses côté un grand sac et son arme de prédilection posé contre se dernier, il semblait que le squale avait prit une grande décision, celle de partir de la demeure et après quelques explications elle compris qu'il s'en allait parfaire son entraînement ailleurs, qu'il ne pouvait pas avancer sur la voie qu'il avait emprunté s'il restait là éternellement, il approchait des quatre-vingt ans, ce qui est encore relativement jeune pour un furry et c'était justement cela qui le motiva à avancer, il devait à présent partir, voyager, découvrir, apprendre, s'il voulait un jour devenir encore plus fort.
La jeune femme semblait comprendre et une simple étreinte suffit avant que le jeune ne prenne ses affaires, son arme et prit la direction de la sortie, se remémorant les bon moment qu'il avait passé avec le sage, comme toute l'énergie qu'il avait put mettre dans ses entraînements. Passant la porte d'un pas calme, rejoignant le port sans se retourner, Kahoku s'en alla par delà les mers afin de continuer ce qu'il avait commencé.

Une chose était sûr, il avait oublié au combien le monde extérieur était dangereux comparé au peutit coin paisible où il avait été tout se temps, entre les attaques de pirates en pleine mer, qu'il n'eut trop de mal a défaire, les villages et villes en prises avec des problèmes de pauvreté, ou de briguant, une chose était sûr il avait prit la bonne décision en allant parcourir le monde, il n'avait pas beaucoup découvert, mais assez pour savoir que le fait de s'exposer à la dur réalité de cette planète ne pouvait que le rendre plus fort, ayant enfin de vrais adversaires il savait qu'il trouverait du challenge, mais en sommes il fini par vite se lasser des gens qui le provoquait, car il semblait qu'aucun d'eux n'arrivait à lui faire face, quoi de plus logique pour quelqu'un qui maîtrise l'art du Karva, mais lui ne le remarquait juste pas encore.
Il lui en est venu une idée qui semblait le motiver à nouveau, le requin continuerait de voyager et de combattre jusqu'à trouver un adversaires à sa taille, il voulait aussi découvrir tout les plaisir que la vie avait à lui offrir, il savait que s'il avait cette idéologie en tête il ne cesserait d'en apprendre un peu plus tout les jours et c'est cela qui le motiva a continuer ça quête de sagesse et qui sait si un jour lui aussi dans les année à venir, quand il aurait assez de connaissance, de pouvoir les transmettre comme l'avait fait jadis son maître, cette simple pensé lui avait donné un nouvel objectif.

Ainsi le temps continuait d'avancer, les paysage se défilait et lui ne faisait que progresser, son corps était la démonstration de son acharnement et son esprit celle de sa patience, malgré les nombreux endroit qu'il eut l'occasion de visiter, il y avait toujours un endroit où il se rendait et ne faisant pas exception à cette règle, Kahoku était de nouveau là, à un endroit que les hommes appelait « La Constellation des Îles » c'était un endroit plutôt paisible, lui rappelant sa patrie, car beaucoup vivait sous la surface de l'eau, mais ce lieux natal avait peut-être changé depuis le temps qu'il n'y était pas retourné, mais une pensé le rassurait, celle des lettres qu'il envoyait à ses parents et cela même au vu du manque de réponse, afin qu'ils sachent qu'il allait bien, mais lors de son départ en mer, il ne trouvait plus le temps de les envoyer ni même de les écrire, se demandant alors comment les chose avait évolué.
Quoi qu'il en soit, le squale était posé le haut d'une colline scrutant l'horizon et se disant qu'il était temps de partir encore plus loin, de découvrir encore plus de contrée, plus de civilisation, continuer de suivre son chemin, selon les promesse qu'il c'était juré de tenir. Rangeant alors son arme et passant son sac par dessus son épaule, il sauta du hait de la colline plongeant dans l'eau et reprit son voyage par la voie marine, après tout c'était un requin.


Qui triomphe de lui-même, possède la force.
Lao Tzu~


Pouvoirs & Maîtrises

Karva de l'Estomac :

Karaté Kat (ou Gyojin Karate) : Style de combat que son maître lui a apprit et perfectionné afin que son efficacité soit encore plus redoutable sous l'eau, ne diminuant pas son potentiel sur terre ferme, cet art est mortel entre les main d'un adepte, comme Kahoku.

Manthi Shudo : Initié à l'art du combat rapproché, Kahoku est aussi un très bon bretteur, ayant un sabre comme arme de prédilection il connaît toute les qualités de son arme, comme les faiblesses. Plus il s'entraîne avec, plus il apprend de nouvelles technique, sa plus connu étant Kaze Giri, les Griffes du Vent, pour le moment.

Catch du Fisherman  : Shad sait que pour vaincre un adversaire il faut parfois s'attaquer au fondation même de son adversaire, il faut par moment soumettre l'opposant pour qu'il s'avoue vaincu, ou lui montrer la défaite après quelques articulation retourné, ou bien un os brisé.



0 point de rp : Maitrise 1 des deux Karva.
110 point : Maîtrise 2 du Karva de l'Estomac Karaté Kat
220 point : Maîtrise 2 du Karva de l'Estomac Manthi Shudo
330 point : Maîtrise 3 du Karva de l'Estomac Karaté Kat. Flux débloqué.
440 point : Maîtrise 3 du Karva de l'Estomac Manthi Shudo et Maîtrise 1 du Karva de l'Estomac Catch du Fisherman 
550 point : Maîtrise 2 du Karva de l'Estomac
660 point : Maîtrise 3 du Karva de l'Estomac

Capacités raciales :

-Une très grande résistance au froid (Étant un requin il peu naturellement résister au froid des profondeurs)

-Une résistance importante au forte pression (Même raison du fait d'être un squale)

-Dentition solide et tranchante comme des rasoirs, pouvant régénéré instantanément une ou plusieurs dents cassé, pareil pour ses griffes.
Équipement & Divers

Ne portant que le stricte nécessaire sur lui niveau équipement, un sabre courbé, un bâton de combat pliable en trois, qu'il garde dans son sac, quelques pièce d'armure et ce qu'il lui fallait à boire dans une gourde attaché à son flanc, ayant aussi toujours sa pipe à porté de main pour les moment de détente, les deux vont ensemble, quoi vous avez cru que c'était de l'eau dans la gourde ?
© Code by Suzukihotaru
Revenir en haut Aller en bas
 

Sur la voie du guerrier - Kahoku S. Makani [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ragna de Merak, Guerrier Divin de Beta [FINI]
» Ryuken: le Destin du Guerrier Solitaire qui suit la Voie du Combat Éternel
» Thornac, le Nain guerrier
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Le Retour du Guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  ::  :: Furry Validé-