Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | .
 

 Just' une candidature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarJust
MessageSujet: Just' une candidature   Mer 13 Juil - 17:49

Pseudo : Just
Email :
Sexe : Oui! *tousse* Pardon, un monsieur.
Age : 25ans.

Présentez vous :
Vaste question. Disons simplement que je suis un Sudiste avec son quart de siècle au compteur qui travail dans le monde de la nuit dans un Casino de jeu. Pour la vie professionnelle voila c'est fait.
D'un point de vue plus privé, je suis un fanatique de cinéma, j'y vais toute les semaines au moins une fois grand minimum. J'aime aussi beaucoup les mangas, plus porté sur le papier que sur les scans ou les animes je dois avouer. Je dois en avoir approximativement entre 150/250 tomes chez moi facilement.
J'aime beaucoup le jeu en tout genre. Argent, jeux-vidéo, carte, jeu de société, jeu de rôle Table/Virtuel/forum. J'ai d'ailleurs commencé ma carrière de roliste sur forum avant de passer sur de vrai table, puis en virtuel a cause de mes horaires très contraignant. (Je suis d'ailleurs a une table qui est en vidéo sur Youtube, si ça intéresse. C'est pas de la PUB caché, c'est un petit MJ et on fait ça pour s'amuser sans plus.) Je joue approximativement tout depuis peu de temps, alors qu'il est vrai que avant je me contentais d'être le gros bourrin du groupe, mais tout ça a beaucoup changé.

J'ai remarqué qu'il y avait beaucoup d'amoureux des animaux ici, ce qui n'est pas si étonnant que ça. J'en ais eu par le passé quand j'étais encore chez les parents, malheureusement maintenant, sans jardin ni beaucoup de moyen je ne peux pas encore adopter un animal. (De préférence chien). Mais un jour!

Sinon, ma découverte des furry est assez récente je dirais. Millier d'année dernière. Bah un an peut être en fait. D'abord trouvé ça bien étrange, puis curieux, et j'avoue que j'adore ça en fait. Pas ici pour le cacher hein, j'avoue que en fait, c'est vraiment un peu addict a leur façon d'être.

Comment avez vous connu Fur Fiction ?
Je cherchais tout simplement un forum furry et je vous ai trouvé sur un Top-Site. Mais je ne sais plus lequel désolé. Après oui c'est vrai que forum furry, vous n'êtes ni les seuls, ni les premiers. D'ailleurs j'hésitais entre celui là et deux autres. Mais me voila.
J'aime bien l'histoire, le steam-punk (En forum) est une première, puis j'ai comme l'impression que c'est pas le genre de la maison de valider quelqu'un et de lâcher un "débrouille toi maintenant fais ta vie".

Alors pour ça et certainement d'autre raison, je tente ma chance.

Pourquoi vous souhaitez nous rejoindre ?
Je risque de paraphraser un peu se que j'ai dis avant mais, le concept, la façon de gérer la magie (entre autre) me parait très attrayant.
Sans compter que je suis quelqu'un de très très curieux et qu'il semble y avoir beaucoup de mystère. Alors j'ai envie de mettre mon doigt dessus! pardon, ma pattoune!

Un test RP :


Il ne comprend pas. Tout semblait lui avoir échappé. Il ne comprend pas se qu'il fait vraiment dans cette obscurité puante, ce noir qui avait été si doux, si protecteur. Son bouclier comme sa lame avait revêtu un voile de pestilence sous sa fourrure sombre alors que l'animal ne pouvait qu'observer l'inévitable. Prisonnier de cet espace qu'il a lacéré jusqu'à en perdre les griffes.
Tout ça remonte déjà a beaucoup de temps. Combien ? L'Isir n'en avait pas la moindre idée, comment le savoir d'ailleurs ? Si vous êtes là, c'est pour connaître son histoire ? L'apprentissage de certains sentiments qu'il pensait impossible a atteindre a une telle puissance ? Pourquoi est-ce toujours la haine, la colère puis les regrets... Pourquoi...




Tum (Prononcé : Toum) est né non loin d'un étang plutôt marécageux il faut avouer. Tout comme son frère, San (Prononcé Sanne) arbore un magnifique pelage noir jais, mais pas dans son intégralité. Souvent prit pour une créature de malheur pour la simple raison que son pelage est parcourut de bandes oscillantes entre le blanc cassé et le gris souris, le tout pour former a s'y m’apprendre a son propre squelette. C'est a dire, que sur les flanc on peut apercevoir le dessin de côte, de ses hanches, la colonne vertébrale sur le dos ou encore le crâne sur son visage.


Les ennuis ont commencé durant une journée avec un temps exécrable. Pas de vent, pas de nuage, un grand soleil, rien de plus pénible pour nous que ça. Créature de la nuit, avide de petites proies... Si nous étions là en chasse moi, mon frère et Chi (Prononcé Tchi) c'était justement a cause de cette dernière ! Enceinte et avec des envies... Qu'estce qu'on ne ferait pas pour la femelle qu'on avait ? Pourtant, Tum se disait que c'était certainement de sa faute, qu'il n'avait pas été assez attentif, c'était lui le plus âgé et pourtant Chi c'était fait capturé par un duo de bipède. Le genre peau halé, cheveux noirs, raides qui tombe jusqu'aux épaules.
Les deux Isir encore en liberté n'échangèrent qu'un bref regard, impossible de se laisser faire de la sorte ! Une seule envie, une seule mission la libéré maintenant ! Et ils réussirent... Réussirent a se faire prendre avec elle surtout. C'est dans une cage en fer qu'ils étaient retenue. Foutu métal.




Le métal. Première fois qu'ils rencontrèrent un tel problème. Se qu'il faut savoir sur les Isirs, c'est qu'ils ont comme deux corps. Un totalement physique comme vous et moi. Quand au second, il est plus spectrale, éthérique appelez ça comme bon vous semble. Il permet, entre autre, de passer a travers la matière autant pour tenir une embuscade que pour fuir. Le soucis c'est que le métal bloque cette capacité surnaturel...
Chose que Tum comprit beaucoup plus rapidement que San. Ce dernier s'acharnant avec violence contre les barreaux qui ne bougèrent pas d'un seul millimètre. A tel point qu'il finit par chuter sur le fond de la cage, haletant comme jamais auparavant. Un mélange de stress, de peur et de panique... Pourtant il fallait garder son calme. Cette boite de fer n'allait pas rester close pour toujours. A la moindre occasion il fallait être prêt.


Faut dire que le moral était bas. N'étant nourrie que de chaire morte, les Iris se contraignirent a rester silencieux et a ne pas communiquer entre eux. Si la viande nourrissait leur corps physique, la vie elle même de la proie nourrissait leur corps astral. Communiquant de façon bien plus poussé avec leur second corps, le silence était de rigueur pour garder le peu de force qu'il restait ?
Trois jours passèrent, la cage passait de main en main contre de l'argent, dette et probablement d'autre chose. Le tout étant que le trio finit par arriver dans une immense cité longeant un fleuve encore plus immense sous une chaleur infernal.


Après une furtive balade a travers les rues, la cage avec le trio fut montrer a un étrange humaine, il avait la même couleur de peau mais était habillé de façon plutôt unique il faut avouer. Tellement ridicule du point de vu des Iris pour être décrit.
Le plus important fut que leur prison se retrouva ouverte l'espace d'un instant. Plus que suffisant pour eux. Les marques de leur corps s'illuminèrent leur permettant de faire passer leur second corps au premier plan. D'un bond vif les animaux passèrent a travers les vêtements, la peau, les chaires de l'homme pour réapparaître de l'autre côté. Tum était le premier a ouvrir la voie, ordonnant de le suivre, clairement pas compliqué de fausser compagnie a ses bipèdes. Rien que passé le premier mur et ils se retrouvaient bloqué. Alors plusieurs bâtiments...


C'était un plan réglé comme du papier a musique. Trois félins sauvé ? Mais deux gros soucis. Le premier était qu'ils n'était pas trois mais deux. San n'avait pas eu assez de force pour recourir a son corps astral et était resté bloqué en amont. Partir le récupéré maintenant ? Bien évidemment si seulement le second soucis n'avait pas été là.
Enfin soucis, une bonne nouvelle en soit, Chi allait mettre bas. Un endroit calme, en sécurité et de la nourriture. Voila se qu'il lui fallait et maintenant sans attendre. Tum Résolu a l'aider n'avait guère le choix. Au moins il aurait le temps de reprendre des forces car il faut avouer que même lui commençait a avoir du mal.


L'arrivé du nouvel petit Iris se fit sans complication. Sans compter que la vermine dans cette ville proliférait et n'était pas habitué a de tel prédateurs surnaturels. C'est en moins de quarante-huit heures qu'ils se sentaient prêt a récupérer le frère. Sauf que Tum décida d'y aller seul, s'il y avait un problème, quelqu'un devrait veiller sur le petit. Le choix était donc fait, il irait seul, revenir avec lui coûte que coûte.


Par chance, le sombre félin en mission de sauvetage avait un bon sens de l'orientation. Sans compter qu'il pouvait maintenant compter sur sa pleine puissance pour se déplacer. Grimper sur une paroi vertical ? Aucun soucis. Faire un saut de plusieurs mètres, facile. Utiliser son corps pour repérer la vie autour de lui ? Naturel.
C'est ainsi qu'il arriva dans une étrange pièce richement décoré. Durant tout le trajet, Tum se demandait comment il allait faire pour ouvrir la cage, quelle fut sa surprise quand il découvrit San sur un gros coussin molletonné et soyeux devant un buffet de petites bestioles vivantes spécialement là pour lui. Limite s'il n'était pas un peu plus dodu qu'avant en moins de deux jours. Pour sûr qu'il avait retrouvé du poils de la bête le gaillard, mais il était là tranquillement installé.
Pourtant, il ne semblait pas feindre sa joie de retrouver son frère perdu. La discutions était très particulière. Un mélange de joie de retrouver sa famille et de colère a savoir se que San faisait là calmement alors que Chi avait mit bas et aussi qu'ils s'inquiétaient pour lui tout simplement !


Au moins, ils étaient content de se retrouver. C'était le plus important. San finit par s'excuser de son comportement. Que cette endroit était tout simplement extraordinaire mais qu'il n'avait pas eu le courage de partir pour leur les retrouver et leur apporter certain bénéfices. C'est tout naturellement qu'il proposa ça a son frère.
C'est comme ça, après une longue explication que Tum finit par accepter d'essayer ça. Une vie sans prédateur, sans risquer de se blesser et avoir une grande liberté du simple fait de leur nature surnaturel. Que demander de plus ? Le test serait donc ce soir, il verrait bien si c'était si facile que ça.
D'un tour de passe-passe, le collier de pierres précieuses que portait San se retrouva autour du cou du grand frère qui prit la place sur le coussin, c'est vrai que c'était doux. Il fut néanmoins surpris quand le grand monsieur de la dernière fois arriva, se dernier semblait un peu surpris de voir un autre Iris mais, il y en avait un, c'était le plus important.
Il se fit transporter sur son petit coussin plus profondément dans la battisse. Il y avait beaucoup de bougies, des champs, des pleurs, de l’encens, beaucoup d'or et de bijoux en tout genre. Bien étrange endroit. Mais c'est seulement quand c'était trop tard qu'il comprit se qu'il se passait.
Tum fut mit dans une genre de grande boite avec une personne, une personne morte ? Avant qu'il ne réalise donc, le lourd sarcophage avait été scellé avec lui a l'intérieur.


Vous allez dire, qu'il lui suffisait de changer de corps et d'en sortir aussi simplement que nous de respirer. C'est vrai. Sauf qu'il ne passait pas le métal. Une simple pellicule d'or recouvrait l'intégralité de ce cercueil de luxe.
En vérité, dans cette civilisation, les Iris étaient considérés comme d'étranges créatures qui dévoraient les mauvais esprits et donc, en mettre un avec soit dans sa tombe garantissait un voyage paisible vers le royaume des morts...




Rage, haine, dégoût, rancœur, fureur il éprouvait tellement de sentiment si fort et si destructeur. Que de toute ses forces il tenta d’éviscérer ce cachot ayant pour seul réussite celle de perdre ses griffes dans la douleur.
Prisonnier de ces ténèbres, lui qui avait voulu une vie plus facile. Le temps passait, son corps était maintenant mort, laissant que son esprit enfermé dans cette cage, dans cette ombre dévorante qui avait été jadis une mère protectrice est maintenant son linceul d’éternité.
Revenir en haut Aller en bas
☆Furry Fox Fire☆
Messages : 287
Date d'inscription : 16/01/2015
Age : 33
Métier : Shakïa Satva/Mystic
Votre réputation à Euclésia : L'architecte d'Euclésia
avatar
Maître Renart
MessageSujet: Re: Just' une candidature   Mer 13 Juil - 19:23

Bienvenue Just.
Bienvenue au paradis des Furrys Gamer.
Votre vie est très intéressante (moi aussi j'adore les jeux).
Ta fiche est juste, tu es validé. Votre compte est validé.
Bon jeu sur Fur Fiction. ^^



Revenir en haut Aller en bas
http://furfiction.bbfr.net
avatarJust'
MessageSujet: Re: Just' une candidature   Mer 13 Juil - 19:33

Merci a vous grand maître Renard.

Mais si le maître voudra discuter ou jouer avec moi, se sera un grand plaisir. =)

Sur ce, je m'en vais prendre mon compte et regarder furtivement avant de devoir partir travailler.


Merci =D
Revenir en haut Aller en bas
☆Furry Fox Fire☆
Messages : 287
Date d'inscription : 16/01/2015
Age : 33
Métier : Shakïa Satva/Mystic
Votre réputation à Euclésia : L'architecte d'Euclésia
avatar
Maître Renart
MessageSujet: Re: Just' une candidature   Mer 13 Juil - 23:49




Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
http://furfiction.bbfr.net
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Just' une candidature   

Revenir en haut Aller en bas
 

Just' une candidature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  :: Archivage invités-
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.