Partagez | .
 

 Kristën Roy, Furballer (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm a fur
Messages : 11
Date d'inscription : 13/07/2016
Age : 26
avatar
Kristën Roy
MessageSujet: Kristën Roy, Furballer (Terminé)   Sam 16 Juil - 18:00

Roy Kristën
« Car le feu qui me brûle est celui qui m'éclaire » Etienne de la Boétie
Carte d'identité

Nom(s) : Roy
Prénom(s) : Kristën
Alias : Kris
Âge : 198ans

Sexe : Mâle
Race : Furry Requin-Chien
Sexualité : Officiellement Hétéro

Groupe : Citoyen
Rang :
Derrière l'écran

Pseudo : Just
Sexe : Homme
Âge : 25ans

Votre présence : Quotidienne (généralement)
Source de votre avatar : Demicœur [url=http://www.furaffinity.net/view/11500628/(Image]] (Original)[/url]

Comment avez-vous connu le forum ? Le hasard des top-sites

Code  du règlement ? :
Votre physique


 Ça fait bien longtemps longtemps que la famille Roy n'est plus de Furry de sang totalement pure. Et c'est clairement le cas de Kristën qui est un étrange mélange fantaisiste d'une créature terrestre et d'une aquatique. Un entremêlement d'une race canine et d'un requin. Il est clair que les terribles squales ne sont pas réputé pour être de douces créatures adorable et pleine d'amour. Cependant, son côté canidé lui apporte un chien qui donne un certain charme a cette hybridation peu familière.
 En premier lieu, commençons par le plus visible, c'est a dire sa fourrure. Si néanmoins on peut appeler ce qui est majoritairement un style de duvet ainsi.  C'est donc une très fine couche de poils d'un blanc grisé virant vers le bleu qui recouvre les parties intérieur de son corps. Ses paume, plante des pieds, son torse comme son ventre avec l'intérieur de ses bras et cuisse jusque sous sa grande queue de requin. Mais on y reviendra. Cette couleur claire laisse place a un bleu marin allant de plus en plus sombre pour finir sur du bleu marine au cheveux ou sur son dos. Le passage de l'un a l'autre se fait par des marquages en tourbillons, pas totalement symétrique, qui recouvrent une grande majorité de son corps. Donnant un effet agréable et fluide a son corps. Se qui est étonnant dans se métissage, c'est aussi que plus son pelage gagne en obscurité, plus son duvet gagne en épaisseur. Ainsi, le long de sa colonne vertébrale et jusqu'au bout de sa queue trône une longue et large bande de fourrure d'un bleu sombre. Comme un vestige d'un pelage qui n'avait put s'exprimer correctement.
 Maintenant que ce détail Furry est posé et est le plus visible a longue distance. Passons a un peu plus précis. Commençons de haut en bas. Deux grandes oreilles de chien toutes pointues et partiellement abîmée. Le trou est d'origine magique, une lance de glace qui, si elle avait été lancé un peu plus bas, aurait put avoir bien plus qu'un bout d'oreille. Il a également un a anneau a ce même attribut. A la base, il y en avait deux, mais le destin a voulu qu'un guignol de mage s'amuse aux fléchettes sur lui pendant un match. Juste en dessous, une proéminence de poils qui lui fait une coupe de cheveux mi-long. Une des parties les plus sombres d'ailleurs. Pour continuer sur son visage, c'est certainement l'endroit où on observe le plus facilement ses origines canines. Les lignes caractéristiques presque triangulaire de certain chien sont bien présentes. Se retrouvant sur une truffe noire avec ses deux petits naseaux alors que ses dents, ses canines ont une fâcheuse tendance a rester hors de sa gueule. Certainement du fait de son métissage des dents de la mer qui lui donne cet effet. D'ailleurs, petit avantage de la nature, les dents repoussent, toujours pratique quand on a une certaine tendance a beaucoup de battre. Pour finir avec sa tête. Ses yeux. Tel deux pierres d'ambre qui dénote beaucoup avec le reste de son corps. C'est vrai qu'il aurait préféré avoir quelque chose de plus aquatique pour le coup, ou du moins plus passe partout. Mais avec le temps il c'est habitué, surtout que ça lui donne un vrai côté sauvage.
 Sur les deux côtés d'un cou solide, trois fentes d'un rouge chaire sensé filtrer l'oxygène dans l'eau pour lui permettre de respirer dans celle-ci. Mais il y a eut comme un soucis lors de la conception. Comme si son côté squale et chien n'étaient pas d'accord. Faut imaginer le marin vouloir a tout prix mettre des branchies avant de se rendre compte qu'il n'y avait pas la place ! Mais c'était trop tard pour retirer se qui avait déjà été fait. Du coup, Kristën se retrouve avec un attribut un peu atrophié. C'est a dire qu'il peut certes respirer un peu sous l'eau mais, seulement un peu. Il faut vraiment pas qu'il soit actif où il va manquer d'air. C'est mieux que rien... Mais il trouve ça un peu ridicule.
 Concernant ses bras, rien de particulier a signaler en plus du reste. Sauf peut être sa musculature, bien que discrète, elle est présente. Sachant son gabarit, il sait de base qu'il ne peut pas rivaliser physiquement avec les poids lourds, préférant parier sur le vitesse et l'agilité que la force brute. On peut quand même souligner ses mains palmé entre ses doigts griffus. Alors pour nager et se déplacer dans les airs avec son candys c'est super. Par contre, pour signer des autographes avec un stylo standard ou pour passer ses doigts dans les cheveux d'une fille, c'est moins simple et moins glamour. On ne choisie pas tout.
 Sur son torse, encore moins a dire. A la limite une touffe de poils qui forme comme une petite montagne sombre au niveau du cœur. Sinon comme précédemment, une musculature qui n'a rien a envier au sportif de haut niveau.
 Passons a sa queue. Queue Caudale ! Si on devait la poser a côté de lui, elle devrait être de la même taille approximativement. On peut donc aisément penser quelle est très puissante tant pour se propulser sous l'eau que pour donner un bon coup sur la terre ferme. Aide aussi au déplacement aérien au passage quand il est sous forme élémentaire. Comme précisé, le côté antérieur est en duvet blanc-gris alors que le dessus a la fourrure sombre. Pas grande chose a ajouter, hormis le fait qu'il faut faire attention en se déplacement ou encore que les simples banquettes de restaurant lui sont potentiellement interdit car il n'a tout simplement pas la place. En parlant de place, il en prend beaucoup. Pas le choix, pas sa faute !
 Du coup, une fois qu'on a fait l'arrière et ses petites fesses musclé et ferme. Il reste le devant de la ceinture. Il faut savoir qu'il y a longtemps, il était un peu... Complexé par tout ça. Surtout avant son voyage, alors que maintenant. C'est un peu plus... La fête.  Qu'importe, alors comme, c'est fait sous le bas ventre. Nue on pourrait tout simplement décrire un appareille canin. On voit les testicules sous un duvet ni trop clair ni trop sombre avec le corps du pénis collé sous la peau comme il doit être chez ce genre de personne. La différence ce fait lors de l'excitation le membre ainsi sortie se retrouve a ne pas être tout seul. Origine requin a frappé, il se retrouve avec un double engin monté non pas l'un a coté de l'autre, mais l'un au dessus de l'autre. Allez savoir pourquoi. A noté aussi qu'il possède le nouage, bien que largement moins marqué qu'un pure race ! Ça pourrait faire fantasmer certaine personne, mais pour lui ça a longtemps été une galère et encore parfois maintenant. Au delà de la super image d'avoir deux sexes, c'est que justement le problème est qu'il en a deux qui se gère indépendamment. Donc il peut avoir, théoriquement deux orgasmes en même temps. A noté aussi que c'est surtout de cette manière dont il prend son pied, dans le cas contraire, il considère plutôt ça comme un demi-plaisir si ces deux pénis ne sont pas stimulé. Comme quoi, c'est pas si simple.
 Bah c'est qu'on a bientôt fini on dirait. Passons rapidement sur les jambes car il n'y a pas grand chose a ajouter non plus. A l'instar de ses bras, elles sont harmonieusement musclé afin de jouer la carte de la vitesse et de l'agilité contre la force et la puissance. Je parle bien évidemment a comparaison des brutes du Furball, pour quelqu'un de lambda il est bien évidemment plus musclé. Et pour quelqu'un pratiquant du culturisme, c'est quelqu'un de faible. Concernant ses -pieds- on repart sur des pattes de canidé a quatre orteils griffues. Tout comme les griffes de la main, elles sont non rétractable. Le tout sur de moelleux coussinets noir/gris-foncé.
 Détail, mais détail qui a sont importance surtout pendant les matchs. C'est son apparence élémentaire. Car oui, candyman du feu, ça lui arrive d'utiliser sa forme de brasier qu'il maîtrise de mieux en mieux. On ne peut pas faire plus simple, tant qu'il n'est pas totalement en flamme. Dans ce cas on ne le reconnaît que plus ou moins vaguement et on s'attacherait plus aux traits globales de son corps. Il suffit de faire passer le blanc vers le jaune et le sombre vers le rouge. Il paraît même qu'une fois, il était tellement sur les nerf que le blanc vira au rouge et que le plus foncé venait a prendre l'apparence de flamme bleu. Mais il n'en est pas sûr lui même. Encore très loin de savoir faire ça.
 Style vestimentaire ? Faisons court. Il est blindé d'argent de par son metier. Alors il change d'habit aussi facilement qu'il le souhaite. Se qu'il porte le plus souvent a la limite c'est un caleçon ignifugé. Oui oui, un caleçon ignifugé, bien que a la base se soit une idée de sa mère. Ça reste très pratique pour ne pas finir a poils a chaque manche. Puis, pourquoi pas TOUT les habits comme ça ? Vous n'avez pas idée de l'effet qu'il peut faire devant une bande de groupie alors qu'il est a moitié nue !


Votre mental

Le feu. Ardent, Crépitant, Dévorant tout se qui se trouve sur son chemin. Il est purificateur aux yeux de tout en tas de fanatique prêt a l'utiliser pour enflammer les terres et les hérétiques. Pourtant, sans le feu, il n'y aurait certainement pas eut l'avancé technologique, ou simplement la vie. C'est justement cette vision qu'à Kristën sur ses faculté depuis quelques années, depuis son retour de voyage.  Mais, avant tout ça, a la base, il n'est pas née avec de tel pouvoirs incendiaire. De façon étonnante, bien qu'il ait gagné en maturité avec le temps, s'obligeant certainement a le faire a cause de son statue de Candyman. Il n'a pas foncièrement changé.
 Certaines cultures voient trois masques de personnalité. Celui quand on est seule, celui avec les personnes très proches et celui en publique. Bien que l'idée soit plaisante, on va changer un peu le principe pour en définir des différents. Celui qu'il est pendant un match, quand Kristën fait le Show dans un premier temps avant de voir le reste.
 Quand vous lisez que Kristën aime faire le show, c'est pas une image. Pour lui, le Furball est une magnifique scène pour s'amuser. Pas la peine de faire attention a se qu'il peut faire avec ses pouvoirs, s'amuser avec la foule, est presque son seul objectif. Ça ne veut pas dire que le sport en lui même ne l’intéresse pas. Absolument pas, c'est un rêve d'enfant qu'il vie a chaque fois. S'il ne joue pas le jeu, il se fera virer et les foules ne seront pas là pour lui.  Égocentrique et égoïste ? Non il ne se dirait pas du tout comme ça. Seulement, si les gens viennent pour voir un match, il veut être là pour offrir un bon spectacle quitte a faire des choses un peu inutile mais plus spectaculaire pour le plaisir des yeux. Il fait le Show ! Que se soit en donnant des effets enflammé, des passement dangereux, un jeu particulièrement risqué. Il est même aller jusqu'à prendre des cours de danse ou des conseils pyrotechniques pour effectuer de belles danses de la victoire après un point. C'est pour dire la façon dont il est sur le terrain. Malgré la dangerosité du Furball, pour lui, c'est un jeu incroyable.  
 Dans la « vrai vie », ça reste quelqu'un de foncièrement gentil. Attention, ça ne fait pas de lui un ange et un grand missionnaire de la non violence a travers le monde. On le traite par contre beaucoup plus facilement de grand gamin. Lui dirait plutôt qu'il a sut garder le sérieux qu'il avait dans ses jeux d'enfants. Tout est prétexte a faire la faite et a vivre a fond sans se soucier du lendemain. Bon, c'est sûr que c'est plus facile pour lui qui se fait un bon paquet d'argent avec son emploie de Furballer professionnel mondialement reconnu mais il est du genre a faire le con. Attention, quand il casse quelque chose ou « gaspille » si on peut dire les choses comme ça. C'est sans le faire exprès. Le furry n'est pas le genre de personne a se croire au dessus des lois ou à avoir le droit de faire tout et n'importe quoi n'importe quand. Sans jeu de mot, il s'enflamme rapidement quand on lui propose un plan qu'il va trouver délirant. Sauter d'une falaise avec un nouveau véhicule pour une publicité ou pour tester quelque chose ? Autant laisser le casque de côté il va pas servir. Vouloir faire organisé la plus grande fête surprise au beau milieu de l'année sans la moindre raison et faire vibrer la ville ? Il faut signer où ? Être touché par une lettre d'enfant qu'il a eut on ne sait comment et de ne pas avoir de match ? Autant être a son anniversaire rien que pour lui. Tout est prétexte a bouger a partir du moment que ça le sort du quotidien.  
 Si on doit résumé la chose. C'est quelqu'un qui aime ne pas se prendre au sérieux et s'amuser a chaque occasion a partir du moment que ne cause de tord a personne. A ce sujet, il est l'un des rares joueurs a n'avoir tuer personne durant un match. On ne parle pas de blessures graves. Il reste un partisan du feu, et qui s'y frotte s'y pique surtout si la personne insiste. Disons qu'il n'est pas pour la violence gratuite et encore moins pour la suppression d'emplois au Furball.
 Malgré tout se qui a été dit. On serait presque a croire que c'est une personne hyper-active du levé au couché de son corps. Bon, il est vrai qu'il a des périodes d'intense activité. (et pas que pour les matchs) Petite parenthèse en parlant d'activité. Question relation sentimental c'est le calme plutôt plat. Il ne c'est jamais senti prêt a se caser avec une personne. Par contre, question sexualité, c'est beaucoup plus avancé. Pour faire simple, le faire d'être qui il est l'aide vraiment beaucoup a ne pas passer la nuit seul quand il en a envie. Fin de la parenthèse. Donc, hors de ce genre de divers périodes, ça lui arrive de vouloir glander tranquillement dans l'eau surtout. Certainement les gênes de requin qui parlent ? Remarque les chiens aiment beaucoup l'eau aussi en général.  Nager a fond? Explorer? Bon, explorer peut être un peu, calmement. Mais parfois juste rester dans l'eau a faire la planche le visage sous l'eau a regarder se qui s'y passe. Donc oui, parfois son humour et son énergie se calment pour ces rares moment de paix qu'il affectionne particulièrement après de dure moment.


Votre histoire

« Born to be alive ! »
 Alors comme ça, vous avez encore envie de suivre et connaître la vie du Furry qui est le détenteur du pouvoir du Candy du feu? C'est marrant non? Je pose une question dont je connais parfaitement la réponse. Ca donne un genre. Puis l'air de rien je gagne des lignes. Déjà trois. Tiens, peut être quatre maintenant. QUEL TALENT!  Si je ne vous ai pas encore fais fuir. Commençons par le présent. Autant commencer par la fin non? Fuck la logique, c'est moi qui écrit! Puis sachez que la chanson n'est pas là par hasard ! Pourquoi ? Il est en vie !  
 
.

 Pour vous situez un peu. Temps actuelle, Royaume Marbré, sur les bords d'un grand lac a l'eau fraîche et pure où on pouvait voir un Furry bleuté bien connue allongé dans cette même eau cristalline la truffe sous l'eau sans bouger d'un iota.  On entendait que le vent souffler dans le blé et les tournesols. Parfois un petit chants d'oiseau venait compléter ce tableau des plus bucoliques est apaisant pour peu qu'on aime le style campagne. « AAAAAAAAAAAAAAAHHHH ! ! ! » Mais apparemment aussi un crie. Un crie de femme juste devant le corps pas vraiment animé qui flottait sur l'eau. Enfin pas animé jusqu'à se qu'il se fasse percer les tympans par se crie sur-aigue qui le fit sursauter avant de répliquer par un crie en voyant une femelle furry paniqué. Qui elle même récria de plus belle car elle pensait le furry mort flottant sur l'eau...
 Une scène qui dura bien cinq minutes avant que les deux ne se calme. « Je vous connais ? » Demanda simplement le furry semi-requin a la lapine qui se trouvait devant lui. Elle était plutôt bien habillé, contrairement a lui qui était en caleçon dans l'eau, une fille de la capital très certainement. « Je... J'ai un rendez-vous. C'est bien le lac Gajoux ? » Plus la regardait... Moins il comprenait, une fille de la ville cherchait un lac ? « Euh... Oui. Vous êtes... Une journaliste ? » Elle acquiesça de la tête. Fin détective ou observateur ? Rêvez pas. « Je croyais que ça allait être le grand là, le moitié chauve. Je ne suis plus si important que ça remarque depuis le temps... Mais j'avoue que j'ai pensé attiré plus grande personnalité. » Haussant les épaules alors qu'il était toujours dans l'eau. Alors oui c'était bien lui qui avait 'commandé' un journaliste.
 « Non. Si. Enfin... Vous... Vous êtes vraiment Kris Roy ? » Elle semblait vraiment surprise de voir une ancienne star de Furball comme ça en train de glander à plouc-land. Il lui manquait plus que le brin de paille et le chapeau naturel pour être parfait dans le décore. « Oui c'est moi, vous venez pour une interview et vous ne savez même pas a quoi je ressemble ? » Il n'avait pas l'aire mauvais, juste très amusé. « Non non, je suis une grande fan, enfin jusqu'à votre disparition il y a deux ans. Enfin je suis toujours une fan. » Plus elle parlait plus elle s’emmêlait c'était trop mignon a voir. « Enfin oui je suis là pour votre demande. »  Le jeune homme qui avait toujours sa carrure d'athlète se leva histoire de lui faire face, gardant toujours ses jambes dans l'eau. « Alors comme ça ils ont envoyé une petite nouvelle ? Étrange. »
 La petite lapine commença a donner d'étrange raison alors qu'il sortait de l'eau, sa queue frappant violemment l'eau par réflexe. Elle déglutie en le regardant, il était bien plus grand en vrai que sur les posters de sa chambre. « Je... Vous... Une serviette ? » Rigolant il lui fit signe que c'était pas la peine et qu'elle poursuive son explication.  De la fumé, en réalité de la vapeur, s’échappait du corps du furballer alors que la reporter prit ça, d'une étrange façon. « Noon c'est pas vrai ! J'avoue tout ! » A croire qu'elle pensait qu'il s'énervait devant ses mensonges. « Je ne suis que standardiste ! Ils m'ont collé là car ils ont pas confiance en moi ! C'est moi qui eut votre télégramme. Et je me suis dis que si je rapportait le scoop il me verrais d'un autre œil ! Je suis désolé ! » Elle était presque en pleur, comme si il allait la brûler vive.
 « Euh... Ouais... Mais donc, vous êtes venu toute seule comme ça depuis la capitale de la Republique Blanche ? Combien de temps vous avez mis ? » Le regardant, alors qu'il ne faisait en réalité que se sécher avec ses capacités. « Plusieurs jours rien que pour venir, j'ai du posé un congé sans solde. » Ce fut a son tour d'acquiescer. « C'est fort. Mais je crois qu'on peut se tutoyer, tu ne veux pas ? » « Vraiment ? Je veux dire, vous, ne m'en voulez pas ? » Rigolant a se que la lapine disait. « Je trouve ça vraiment fort et risqué de ta part. J'aime bien. Avec de la chance tu auras ton post qui sait ? Mais tutoie moi s'il te plait. » D'un coup, la journaliste en herbe retrouva le sourire, elle savait qu'il était un peu étrange et pas du genre a avoir un balait dans les fesses mais bon. Elle avait un peu triché quand même. « Moi c'est Alice. » « Alice ? Alice la lapine blanche ? » Comment ça elle a un nom pas sérieux ? Magnifique !
 « Par contre petite, on va faire ça ici. Je suis chez mes parents et je ne veux pas les mêler à ce côté de ma vie » « Ici ? Euh... D'accord mons... Kris. » Avant de réalisé un truc. « Chez vos parents ? Vous voulez dire que la star montante du furball habite... Chez ses parents ? »  « Bah oui, ils ont une grande maison et ma mère fais super bien la cuisine. J'suis un démon en cuisine, je suis vraiment nul la dedans. » Finissant de s'habiller de façon très décontracter a l'image des terres environnantes. « T'inquiète pas pour moi, je ne suis pas sur la paille. Juste besoin de me recentrer sur certaine chose. Bon, le programme? On fait l'interview, et après peut être un petit restaurant et on voit comment ça se passe après? » Comment ça se passe après? Il faut vous faire un dessin? « J'ai un petit copain. » « Humm, je dirais test de math! » Devant son air interloqué il continua. « Quoi? On devait pas lister se a quoi on pouvait tricher? » Rigolant un peu avant de poursuivre. « Oh je plaisante, je respecte ça. Les couples c'est pas si facile a faire tenir alors pas la peine de leur mettre des bâtons dans les roues. » Ou comment se faire remballer gentiment par une mignonne petite Furry qui venait spécialement pour lui en plus!

 
.

 Kristën était dos au lac, sa longue queue se balançant dans l'eau calme. « Alors, on commence part quoi Alice ? » La jeunette semblait tout excité, se demandant vraiment avant de se poser un peu. « Si on commençait par votre arrêt et surtout pourquoi ? Je veux dire, vous arrêtez vraiment le furball ? » Réfléchissant une seconde, le mi chien répondait. « Raaas, tutoie moi ! » « Oui pardon, mais est-ce vraiment a cause de votre dernière rencontre ? » « Mon dernier match ?... »
 Imaginez, final de l’événement mondial du furball. (Et oui, un vrai professionnel le Kristën, la cour des grands) égalité entre son équipe et les Furzy-Ballers. On est vers la fin du match. Peu être un peu cliché vous allez me dire ? Oui et non. On voyait les deux équipes s'affronter alors que Kris était dans la zone de mêlée a attendre quelque chose, le globe ? Quand se dernier arriva, il l'évita tout simplement. Le laissant choir derrière lui, pour se mettre devant le capitaine Furzy, un joueur de légende. Un joueur qu'il avait admiré il y a longtemps, peut être encore maintenant. Pourquoi ? Se qu'il voulait était simple. Le combattre ! Pour le plaisir d'affronter un tel joueur, pour le spectacle offert au publique puis... Aussi un peu pour son ego il faut l'avouer. La raison était simple. Kristën était le rookie de l'année. C'était sa première coupe du monde et tout semblait le réussir. Aucune défaite au compteur sur cette événement, un grand nombre de point et de joueurs mis sur le banc de touche. Un beau physique et qui était le chouchou d'un bon nombre de groupies. Après c'est sûr qu'il ne l'était pas des vieux de la vielle qui voulait voir du sang, des morts et des gros muscles. Mais il avait une très bonne réputation.
 Revenons sur la Zone de mêlée. Si vous pensez que le furball est un jeu de non-droit. Mettez le pied au centre du terrain un peu pour voir. Si on devait vérifier les stastiques, c'est l'espace le plus petit mais là où il y a le plus de mort. L’audimat voulait une rencontre entre la jeunesse montante et le capitaine de la plus grande des équipes du monde. Kristën avait fait changé son corps de couleur, passant du bleu-noir au jaune-rouge, ses bras étaient enveloppé par les flammes alors qu'il faisait signe au furry ennemi de le rejoindre. Oui il le provoquait avec un grand sourire.
 La différence entre show et amusement contre l'expérience et le savoir faire. Après seulement quelque passes. Le Furry requin-chien se retrouva avec les deux jambes qui pliaient dans le mauvais sens. Comment est-ce possible avec son candy ? Bah je peux vous jurer que le Furzy avait réussit. La magie... Le rookie finit au sol avant de se prendre un coup de pied au visage qui l'envoya a une dizaine de mètres du centre du terrain. Fin de la rencontre pour lui avant que les Furzy-Ballers ne remportent la victoire comme vous le savez.
 
.

 « C'est pour ça que vous avez arrêtez ? » Après un regard. « Que tu as arrêté ? Tu assumes la défaite de se mondial ? Qu'est-ce qu'il ta dit a ce moment là ? Tu comptes revenir ? Pourquoi cette retraite si soudaine ? » Levant un peu ses mains palmés pour la calmer. « Doucement doucement. Tu parles vites Puis j'ai du mal a me concentrer avec ton oreille là, c'est naturel ? » De quoi il parlait ? La lapine avait une oreille levé et l'autre totalement couché a l'arrière de sa tête. C'était assez marrant a regarder, mais il apprit que c'était naturel, qu'elle ne pouvait pas lever la seconde tout simplement. « Ah... Alors pour répondre a tes questions. Plus ou moins, on est une équipe et c'est vrai que j'ai pas été sérieux, une déclaration d'amour, peut être, parce que. Satisfaite ? » Il pensait qu'il allait l'embrouiller mais elle notait tout super vite sur son calepin. « Une déclaration d'amour ? » Alors qu'elle le regardait, a croire qu'elle pensait sérieusement se qu'il venait de lui dire. « Bah oui, tu imagines ? » Laissant une seconde avant de reprendre. « Mais non ! Disons qu'il a répondu a mes provocations. »
 
 « Kris. » Oui la reporter venait de passer du vouvoiement au diminutif, elle était rapide. « On sait peu de chose sur toi. Enfin, depuis que tu es professionnel tu as fais... » Et sous ses yeux ébahie elle lui sortie la totalement de son CV pro. Point, blessure, nombre de sélection et tout le reste. A tel point qu'il n'en savait lui même pas autant. « Une fan hein ? » Un peu gêné, elle reprit. « Oui mais, d'avant votre état de Furballer, on ne sait rien. Vous... Tu veux bien en parler ? »  
 
.

 
 « Ma jeunesse ? » La regardant alors qu'elle avait de grand yeux pétillants, prête a écouter se que peu de personne savait. « C'est la journaliste qui demande ou c'est toi ? » Un peu gênée, baissant doucement la tête alors que la lapine rougissait. « Un peu des deux je crois. » La queue de requin battait toujours tranquillement l'eau. « Ça fait un paquet d'année quand même... »
 
.

 Il est inutile de remonter jusqu'à la naissance, ou pire. La rencontre d'un mâle chien-loup et une femelle requin. Une vision de rêve pour un mâle en vacance devant le corps luisant de la femme local. Puis un grand coup de foudre unilatéral...  Naaaah, personne ne va y croire. Par contre que leur rencontre se passa en vacance c'est vrai. Un coup d'un soir, puis ils se sont recroisé, son resté un peu ensemble. Un peu beaucoup et on finit par avoir une surprise absolument pas voulu sous les traits d'un petit furry subtile mélange des deux races. Bien qu'ils se sont posé la question très longtemps. Requin-Chien ou loup ?
 Bon, au moins on a vu ça rapidement. Pas la peine de faire jour par jour. Puis quoi encore. Se qu'il faut savoir c'est qu'il a reçu une bonne éducation dans le respect des lois Furry. Le seul petit hic a la limite, c'est que c'était un glandeur finit. Moins il en faisait, mieux il se portait. Ah oui, on est très loin de la star modèle. Totalement forcé a finir les études de base qu'il passa sans se pressé, redoublant plus d'une fois tellement il n'avait pas envie de travailler. Vous allez me dire que c'est tout simplement pas une personne fait pour les études ? Alors c'est vrai. Mais dans le milieu du travail, c'était pas ça non plus. Il passait plus de temps à glander avec une bande d'amis, a fumer, a boire et a manger d'étrange bonbons, un mélange de drogue douce et de piments. Oui combo débile, mais jeunesse !
 On va faire une avancé rapide car cette situation dura plusieurs années. Il passa de travail en travail. Abandonnant certain, se faisant virer d'autre. Disons que quand ça ne lui plaisait pas, il le faisait clairement savoir. Et dans ce monde là, ça fonctionne pas comme ça, soyons réaliste. Son père quelque peu agacé par la situation finit par prendre les choses en mains. Vous allez dire que c'est tardif comme réaction. Mais nous sommes dans un monde ou le temps n'a pas la même valeur. Que faisait son père ? Il était tout simplement pompier. Un métier dur, dangereux et au service de son prochain. Allez savoir si c'était pour le regard de ses parents, le fait que se soit un métier vraiment physique et difficile, que se soit peut être le danger, ou encore d'aider de pauvre personne ? Ou peut être simplement le regard admirateur ou emplie d'espoir quand ils arrivaient sur un feu mais... Il adorait ça ! Si bien, qu'avec l'entrain, le physique, et l'ardeur qu'il mettait dans son travail. Il passa rapidement aux côtés de son père dans les feux les plus grave et les plus important.  
 Et c'est a ce moment que le problème, ou l'accident arriva. Il y a toujours des problèmes. Ils arrivaient sur un terrible feu qui engloutissait un bâtiment avec encore des pauvres âmes a l’intérieure. Lui et son père étaient déjà équipé. Protection anti-feu, casque, la total. Il se fîrent un check de confiance avant que le fils ne proposa un simple bonbon a son père. « C'est pas ceux a la l'herbe quand même ? » Oui il le savait. « Non non, c'est finit ça. Ils piquent juste un peu. » Piment et autre sauce tabasco en faisait un cœur liquide. Sauf qu'à peine dans la bouche, le père le recracha presque instantanément. La petite sucrerie ronde finit directement dans la gorge de Kristën qui l'avala pour ne pas s'étouffer avec. « Mais c'est dégueux ton truc !! Plus jamais ! C'est roulé entre les fesses ou quoi ?! » Le jeune homme réussit tout de même a l'avaler tant bien que mal avant d'en prendre un second, car oui ; il n'avait pas profiter du premier... « C'est fait maison par un ami ! » « Je ne veux même pas savoir comment il fait... » Le requin-chien haussa les épaules avant de partir avec son paternel au combat. Le bon côté des choses, c'est que le père sauva les deux personnes prisonnières des flammes. Le soucis ? Son fils, Kristën, il sortie du bâtiment alors que le feu dévorait sa tenue, et très rapidement son corps se retrouva sans la moindre protection. Le temps que l'eau arrive pour le sauver. Il était a terre hurlant... pas de douleur mais de peur ? Il était recouvert entièrement par les flammes, c'était pas comme si elles étaient sur lui en fait, c'était comme si elles venaient de lui !
 Oui, la première déclaration de ses pouvoirs. Ce candy, et cette situation particulière avaient tout accéléré. Bienvenue dans cet étrange monde.
 
.

 Estce que c'était le début d'une incroyable vie facile et héroïque ? Se serait presque le contraire. Passé cette situation plus incroyable qu'étrange, les jours, et les mois suivant ont été un enfer. Des mots de tête, pire que des migraines, des pertes de contrôle qu'on ne lui connaissait pas était presque monnaie courante. Il ne maîtrisé ni son pouvoir, et encore moins sa dépendance, il avait certes des envies étranges, mais de là a les lié a cette nouvelle capacité ? Impossible.
 Il finit tout de même par comprendre que les bonbons de son ami. Ceux aux piments le calmait durant ses crises. Allez savoir pourquoi, au moins il en avait toujours un petit stock sur lui. Ça avait tendance a lui arraché la gueule, mais au moins, il n'arrachait pas la gueule aux autres !
 Il finit par prendre une étrange décision. Celle de partir. Lui qui était toujours resté chez ses parents, voilà qu'il avait l'envie de barouder a travers le monde. Un sac, ses chaussures, ses bonbons et le voilà partie ? C'était totalement ça, combien de temps ? Il ne le savait pas lui même. Un mois ? Deux mois ? Un an peut être ? Le but était de comprendre se qui lui était arrivé, et comment contrôler ça. Il n'allait pas pouvoir vivre sereinement sans un minimum de contrôle. Quitte a trouver comment se faire retirer ça !
 La légende raconte qu'il serait rentré chez lui 5min après son départ. A poils. Il aurait explosé de joie quand son ami d'enfance avait décidé de le suivre dans son aventure... Mais c'est un détail.
 
.

 Plus de Vingt ans. Son ami était rentré même pas trois ans après le départ mais. Kristën voyagea comme ça plus de vingt années. Il vécu tout un tas d'aventure divers et varié. Tout décrire se serait vraiment parcourir chaque jours tellement il avait aimé ça. Ne pas savoir se qui allait arriver, qui rencontrer, etc... A croire qu'il avait trouvé un nouveau mode de vie, mais pas que.
 Voila qu'il était sur les bords d'une rivière avec son père pour parler. « Alors, tu as réussis a te débarrasser de cette malédiction ? » Le jeune homme souriait, il avait gagné en maturité mais surtout en maîtrise de soit, et pas que. « Mieux... » Il leva la main avant que cette dernière ne s'embrase d'un magnifique feu. Le père fut surprit et recula un peu mais, aucune douleur chez le jeune. Ce feu, était son feu. « Ne t'en fais pas. Regarde. » Il se leva avant de retirer son haut, et c'est alors que tout son torse changea de couleur, abandonnant le bleu pour le jaune et rouge. « C'est plus qu'une malédiction, et le seul moyen de me débarrasser de ça c'est... De mourir... » Le père oscillait être la fascination et la peur du feu. « On va éviter de parler de ta mort a ta mère hein. Et comment tu as découvert ça ? » « C'est compliqué. En fait, quelqu'un a essayé de me tuer et sa lame est passé a travers mon corps et je suis devenue comme ça. » Rigolant un peu, son père ajouta. « On va éviter de dire ça a ta mère aussi. »
 Il lui expliqua tout se qu'il avait fait. Tout se qu'il avait vu, agrémentant le tout de petit expérience pyrotechnique qu'il maîtrisait. Bien évidemment il ferait la même chose pour sa petit maman, et même quelques amis, il aimait bien ça. Le tout sous les yeux de son père qui lui posa LA question. « Et alors, les filles ?! J'avais parié avec ta mère que tu reviendrais avec une femme et même un petit. Alors ? » « Ah non non, enfin il y a eu des filles, mais non pas d'enfants ni de truc sérieux. » Ou alors il n'est clairement pas au courant. « Disons que ça m'a permit d'en apprendre pas mal sur le sujet. » Le père le regardant tenta quelque chose. « Seulement des femmes ? » Avant que le fils n'ai le temps d'ajouter quelque chose. « J'avoue que avant ta mère... » Kristën était vraiment surpris, mais se laissa porté dans la confession. « Non c'est vrai, j'ai connue peut être deux ou trois hommes mais... » Il leva les yeux vers son paternel qui ouvrait grand la couche avec les yeux rieurs. « Quoi ?! C'est pas vrai ? Tu te foutais de ma gueule ?! » Oui ! Le père avait prêché le faux pour savoir le vrai ! Et le jeune c'était fait avoir !
 Après une bonne engueulade bonne enfant. Ils rentrèrent a la maison pour profiter d'autres nouvelles.
 
.

 « Oui donc mon enfance ? Disons que j'étais avec des parents aimant. Quand j'ai finis mes études j'ai travaillé chez les pompiers avant de partir en voyage pendant plusieurs années, histoire de voir le monde. » Voila ce qu'il avoua tout simplement a Alice. « Je vois, mais comment vous est venu cette passion pour le Furball ? » « Durant mon voyage justement. J'ai beaucoup joué dans beaucoup de ville et village. Bon certes c'était pas de la dangerosité du côté pro. Mais il se trouve que j'étais pas si mauvais. Et mes talents pour la maîtrise du Feu est un véritable atout. » Elle ne pouvait que être d'accord.
 
 La suite vous la connaissez, ou la deviné. Un montée fulgurante dans le domaine de par sa nature de candyman mais aussi son incroyable amour pour le danger et de faire la mariole devant les belles filles pour l'amour du publique. Le jeune rookie gagnait tout se qu'il entreprenait, arrivant sur le circuit pro très rapidement, puis ce combat de trop à l’événement mondial du furball. « Comptez vous reprendre le furball Kris ? » L'homme baissa la tête, se frottant le menton. « Je crois que... » Levant les yeux vers la furry, comme s'il regardait une proie. « Je crois que je ne peux pas me passer de ce sport. » « Ça... Ça veut dire qu'on va vous revoir ?! » « Oui ! Je te laisse l'annoncer. Au passage, précise que qui me veut n'a qu'a contacter mon agent. » Oui, il n'allait même pas lever une griffe pour le faire. Puis, ça allait faire son petit effet sur la scène. Sans compter qu'il donnait a la journaliste en herbe se qu'elle voulait. « Avec ça, tu vas pouvoir avoir ton badge. »
 
.

 Ca fait maintenant pas mal de temps que Kristën est revenue dans le milieu professionnel. Il reste plus qu'à préparer la prochaine coupe mondial. Cette fois, il ne laissera pas se faire briser. Ni son rêve de victoire, ni son corps...
 Pour la petite anecdote. Alice n'avait pas vraiment de petit copain. Elle avait dit ça par réflexe comme pour se -protéger- sans réel raison. Ils ont passés une très bonne soirée au restaurant et une très bonne nuit a l'hôtel si vous voulez savoir. A noté que le joueur paya tout le déplacement et lui paya le retour en première classe. Non pas pour la remercier de la nuit, mais simplement de sa venu et de l'aplomb dont elle avait su faire. Vivre la vie au maximum non ? Après tout. Il est en vie !
 
Pouvoirs & Maîtrises

Fire Candy. La création et l'utilisation de l'élément de feu. A la fois simple de par sa nature et la fois un peu plus compliqué quand on ne cherche pas a tout détruire comme un idiot. A partir du moment qu'il est question de feu, Kristën est capable de le faire, avec plus ou moins de réussite. Néanmoins, ça ne fait pas deux mois qu'il s’entraîne mais plusieurs dizaines d'année. Ça fait même plus de cent ans qu'il s'amuse a jouer a la torche furry. Autant vous dire qu'il a assez de maîtrise sur le sujet. Par contre, il est vrai que tout n'est pas parfait et qu'il a encore des choses a apprendre dont il ignore tout. Après, passer son corps en élémentaire, faire des spectacle pyrotechnique ou encore voler n'est plus du tout une difficulté pour peu qu'il gère sa dépendance.
 En parlant de dépendance. A quoi donc ? A tout se qui est épicé. Que se soit du bio ou du purement chimique on s'en fiche. Plus ça lui arrache les papilles, plus c'est efficasse.
 
Équipement & Divers

Le furry n'a pas d'objet particulièrement fétiche jusqu'ici. On a lui a souvant offert de belles choses mais il finit toujours pas les casser, les brûler ou les faire fondre sans le vouloir.
© Code by Suzukihotaru


Dernière édition par Kristën Roy le Ven 22 Juil - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
I'm a hybrid
Messages : 48
Date d'inscription : 31/01/2015
avatar
Kalika Yougkoff
MessageSujet: Re: Kristën Roy, Furballer (Terminé)   Ven 22 Juil - 12:32

Coucou toi,

Une jolie fiche que voila , j'ai adorée la lire , mais tu ne me dit pas dans quel groupe tu place ton personnage. Je te conseille les âme sauvage , mais cela reste a ton choix. je pourrais te validée après.


Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 11
Date d'inscription : 13/07/2016
Age : 26
avatar
Kristën Roy
MessageSujet: Re: Kristën Roy, Furballer (Terminé)   Ven 22 Juil - 12:51

Salut Kalika,

Merci beaucoup de ce compliment, ça fait vraiment plaisir. =)

Et c'est vrai que pour le groupe je ne savais pas trop. Mais a la relecture de ces derniers. Les "Âme sauvage" sont un peu trop borderline et sont même décrit comme des bandits/parias/et autre personne sans attache ce qui n'est pas le cas de mon personnage.
Je pense que simple Citoyen est le groupe qui semble être le mieux pour lui.


Merci =D
Revenir en haut Aller en bas
 

Kristën Roy, Furballer (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  ::  :: Fiche de présentation :: Passeport validé :: Furry Validé-