AVRIL 2017. Merci de voter pour Fur ♥
Les inscriptions sont ouvertes pour tous !!! (Sauf pour les -18 ans).

Partagez | .
 

 Ring A Ding Ding Baby Blood Is Coming ~ (TERMINÉ <3 ~)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm a fur
Messages : 65
Date d'inscription : 30/09/2015
Age : 20
Métier : Localisation: Canada, Quebec
Votre réputation à Euclésia : Don de la Cosa Nostra (Madone de Paprika Vega)
avatar
Mary Bloody
MessageSujet: Ring A Ding Ding Baby Blood Is Coming ~ (TERMINÉ <3 ~)   Mer 30 Sep - 4:13

Mary Bloody
Ring A Ding Ding Baby <3 ~
Carte d'identité

Nom(s) : Bloody
Prénom(s) : Mary
Alias : La marraine
Âge : 24 ans
Sexe : Féminin
Race : Louve Anthro
Sexualité :Bisexuelle, préférence envers les femmes.
Groupe : Cosa Nostra
Rang : Don de la Cosa Nostra ( La Marraine ) 
Derrière l'écran

Pseudo : -----------------
Prénom Sur Demande ~
Âge : 19 ans x')

Votre présence : Actuellement aux études dans un programme en Histoire et Civilisation. Très occupé pendant les semaines.
Source de votre avatar : À l'exception de l'image qui provient du personnage de ( Zoe, qui appartient à l'artiste Nnecgrau ) l'intégralité de la mise en contexte est le fruit de mon imagination <3 ~

Comment avez-vous connu le forum ? Je suis un vétéran de FurOnline.
• • Code  du règlement ? :

Votre physique

Avant toute chose, il est primordial de spécifier que Mary est une louve anthropomorphique de sexe féminin. Ainsi, mesurant dans le 1 mètre 72, la louve est particulièrement avantagée par l’apparence qu’elle arbore et ce aux yeux de tous. De fait, possédant une fine et douce silhouette, ainsi qu’une corpulence des plus attrayantes, notre louve compose également une douce et très courte fourrure aux teints rouges et noirs, le teint rouge étant respectivement présent des mèches de cheveux jusqu’à l’intérieur de ses cuisses et le teint noir couvrant la quasi-totalité des flancs et du dos, des bras et des jambes de Mary. À la surface de celle-ci, il est important de spécifier que la fourrure de Mary porte certaines irrégularités, cette anomalie capillaire, dût principalement à un phénomène que l’on appel communément ‘’Tâche de Naissance’’, sont caractérisés premièrement par un motif se situant sur le bas du dos de Mary et où l’on note ainsi la présence d’une magnifique marque rouge composée d’une multitude de branches isométriquement parallèle à chaque flanc du dos de la louve. Deuxièmement, on note aussi la présence de certaines marques rouges sur les coudes et l’avant-bras, celles-ci pouvant à l’occasion se manifester et ce de façon totalement sporadique. Parallèlement, Mary arbore une queue aux couleurs rouges (Au-dessous) et noires (Dessus) qui, quoique courte et petite, est en principe très touffu et douce, la queue de la Furry étant en contradiction totale avec le reste de sa pilosité générale, sa queue étant dans les faits composée de poil assez long. 
En ce qui concerne les mains de Mary, celles-ci possèdent 2 mains aux paumes rouges, où l’on retrouve sur celles-ci 5 doigts présents sur chacun d’eux et qui sont composées de 5 coussinets rouges et de 5 petites griffes noires acérées, notre louve prenant bien soin d’entretenir celles-ci pour éviter qu’elle ne perde leur éclat qui peut réfléchir la lumière.  Possédant 2 magnifiques jambes, celle-ci présente 2 pieds de canidés aux coussinets rougeâtres, leurs bouts étant orné par 4 orteils montés d’une petite griffe noire. En ce qui attrait à la poitrine de Mary, celle-ci ne bâtera aucun record en la matière, la Furry possédant 2 seins d’une taille assez acceptable, mais qui sont tout de même un tout petit peu moins copulant que la moyenne, ceux-ci portant à leur surface 2 petites mamelles noires.
 
Passons maintenant au fabuleux minois de notre Mary. D’abord il est important de remarquer les jolies oreilles  qui se dressent sur la tête de celle-ci. De taille moyen et présentant des teints rouges et noirs caractéristique à la louve, celle-ci porte en permanence 2 magnifiques anneaux d’argent, ceux-ci lui fessant office de boucles d’oreilles sur ses 2 oreilles. 
De surcroît, on ne peut pas rester indifférent face à la fabuleuse et flamboyante chevelure de cette femme qui visiblement prend bien soin de son apparence, possédant de longs cheveux aux mèches sanglantes et écarlates, ont pourrait facilement attribuer la couleur des mèches de la Furry à ses marques de naissances. À noter le fait qu’elle ne les détache que très rarement, soit à l’heure du couché ou dans des occasions sensuelles bref, ceux-ci étant en général attachés et se symbolisent alors par une petite queue-de-cheval derrière la tête de Mary. Passons maintenant, au visage. Présentant 2 magnifiques yeux rouges, qui sont pour ne pas dire éblouissants, la louve porte également un autre petit anneau d’argent qui se trouve sur son sourcil gauche. 
De plus, elle possède un petit point de beauté noir sur le coin de l’œil gauche qui dans les faits la toujours énervée, celles-ci ayant tout essayé pour le faire disparaître et ce depuis qu’elle était toute petite. Par la suite, elle possède un museau assez long qui au bout de celui-ci se dessine une petite truffe de couleur noire, d’ailleurs le bout de son museau comporte de nombreuses petites taches de rousseur noires que l’on peut apercevoir si l’on est suffisamment près d’elle. 
À noter que Mary est extrêmement chatouilleuse du museau et ce pour des raisons qui lui sont elle-même inconnues. Aussi, elle porte habituellement 2 petits piercings d’argents sur le mettons qu’elle apprécie fort bien, ceux-ci lui conférant un air de ‘’ Bad Girl ‘’. En ce qui concerne sa langue, elle possède une langue d’une longueur et d’une largeur moyennes qui présente un autre piercing en argent. Par la suite, elle possède une paire de petites dents blanches éclatante qui sont assez douloureuses et tranchantes lorsqu’elle se referme sur sa proie….En ce qui concerne l’entre jambes de la louve, elle est une femme et en savoir plus a ce sujet n’en relève que de vous....

Votre mental
 Mary n’est pas le type de femme qui va ce laissé marcher sur les pattes. En effet, du haut de ses 24 ans, notre jeune louve possède une apparence fort généreuse ainsi qu’un caractère des plus résiliant, celle-ci ayant  appris au fil des années à s’endurcir afin d’acquérir le respect de la gent masculine et des autres femmes de son milieu. Ce fessant, la jeune louve a toujours eu petit un faible, pour ne pas dire un béguin, pour les rares personnes qui ont eu le courage de lui tenir tête.

Mais bon, il faut le dire, Mary n’est pas le genre de fille facile, qui va se laisser tripoter par n’importe qui ou par n’importe quoi…..Ainsi, si vous pensez le contraire, détrompez-vous, car si quelqu'un ose et se croit assez malin pour aller l’aborder d’une façon qui lui déplaît et qu’elle juge ‘’irrespectueuse’’, celle-ci aura alors vite fait d’arracher la gorge de cette personne à l’aide de ces magnifiques canines, avant de lui délivrer un joli petit bisou glacé sur le front….
 En ce qui concerne les hybrides, Mary les adore. N’y a-t-il rien de plus docile sur Euphoria qu’une jolie petite hybride toute bien dresser qui ferait n’importe quoi pour satisfaire ça maîtresse?  Bien entendu, Mary en possède quelques-uns avec lesquels elle s’adonne à plusieurs petits jeux tordus. Mais bon, Mary n’est pas le genre de maîtresse qui va aller jusqu’à maltraiter ‘’ses jouets’’. Celle-ci aimant bien s’en occuper et s’assurant de toujours bien s’occuper d’eux. Elle s’amuse même à les chouchouter parfois. Dans la mesure où ils savent se montrer dociles et affectueux envers leur gentille maîtresse bien entendu. D’ailleurs, cela encadre l’ensemble du commerce d’esclaves de la Cosa ou les sévices inutiles ( Torture, Viol, Brutalité ) envers les ‘’ marchandises vivantes ‘’ ont été prohibé sous certains critères stricts établis depuis peu par la jeune régente de l’organisation qui ne s’est pas limité à de simples petites réformes administratives au sein de la Cosa.
Dans un autre ordre d’idées, Mary peut démontrer une extrême cruauté envers les esclaves et tous ceux qui osent lui manquer de respect. Mais bon, la plupart s’en tirent seulement avec un petit mal de fesse ou une gorge tranchée, ceux-ci retenant pour la leçon pour la plupart du temps.
Parfois, la jeune louve se demande si elle n’aurait pas mieux fait de devenir esclavagiste, mais bon la Cosa Nostra est sa seule famille, laquelle elle lui doit une allégeance complète étant la chef de cette dernière.
Dirigeant la Cosa Nostra comme une famille dont elle en serait la Mère matriarcale, Mary n’hésite pas à remettre à leur place ceux et celles pouvant avoir l’audace de remettre son autorité en question…..D’ailleurs après la mort de son père adoptif, elle a certes dû embrocher quelques gigolos qui se croyaient supérieurs à l’héritière du clan.
Certes Mary ne possède pas une nature sans pitié, celle-ci pouvant à l’occasion faire preuve de clémence et d’une certaine pitié envers son prochain. En revanche, elle n’est pas du genre à accorder de second pardon…..donc attention à ne pas refaire la même erreur sans quoi vous risquez de prendre très chère…..
 
Comme mentionné plus tôt, Mary aime beaucoup la lecture, celle-ci sautillant d’excitation à l’idée de débuter un nouveau livre. En somme, la lecture est ainsi l’un des passe-temps favoris de Mary, si l’on met à part les jeux de hasard, le billard et les jeux de dards. Ainsi, chaque fois quel se trouve devant son énorme bibliothèque qui se trouve dans sa chambre, elle ne peut s’empêcher d’éprouver une certaine fierté lorsqu’elle contemple les nombreux ouvrages qu’elle possède. Ainsi, même si elle n’est pas la fille la plus cultivée du monde a proprement parler, celle-ci  a réussi  à acquérir un vaste champ de connaissances et ce via ses nombreuses lectures.
En conclusion, pour faire court Mary Bloody est une louve qui possède une santé mentale stable, celle-ci possédant certaines valeurs éthiques et morales qui lui ont été transmis via les livres et les enseignements de son ancien tuteur. De ces valeurs, se dégage une personnalité assez étrange qui est difficilement discernable en raison de quoi, celle-ci à appris à adapter sa personnalité et ses actions selon la situation qui s’offre à elle.
Bref, en ce qui concerne ses rapports intimes, celle-ci a toujours eu une certaine préférence pour les femmes. La raison ? Simple. Un homme ne pourrait jamais comprendre ce qu’elle peut endurer à longueur de journée…..Le stress…..La tension……Faire un million de chose à la fois pour faire rouler cette famille……..et le pire de tous ces foutues menstruations qui lui foute un mal de chien……….
En somme, Mary est du genre à vouloir décompresser après une longue journée de travail et ce en lisant un bon livre, en mangeant une tonne de cerise en compagnie d’une jolie femelle à ses côtés.
Sinon, pour en savoir plus sur elle, il suffit simplement de l’aborder respectueusement et d’engager la discussion avec elle. En revanche n’ayez aucun objectif préconçu à assouvir sans quoi elle l’aura vite deviné et vous allez surement finir projetés dans un conteneur à déchet…..
 
Ring A Ding Ding Baby ~ <3

Votre histoire

En tout premier lieu, il est nécessaire de mentionner que la vie de Mary Bloody se compose en deux parties d’instincts. La première, étant composée de son enfance et d’une situation qui scellera son destin à jamais et qui plongera celle-ci dans une période trouble.  La deuxième, consistant pour sa part au moment, où celle-ci prend la direction de la Cosa Nostra et retrouva finalement un semblant de stabilité dans sa vie.
 
Tout d’abord, à l’origine Mary Bloody nous provient de ce qui reste de la jadis magnifique Cité Lunaire et ce plus précisément dans les quartiers du Carré De La Vipère. Dès sa naissance, on peut presque dire que celle-ci baignait déjà dans la criminalité. En effet, étant la progéniture d’un influant raquetteur et d’une patronne de maison close de forte réputation, travaillant pour le compte de la Cosa Nostra, cette petite famille de trois individus exerçait une importante zone d’influence dans les milieux du gangstérisme régionaux. Vivant du fruit des crimes de ses parents, Mary n’eut pas vraiment reçu un milieu familial où l’affection était omni présent, celle-ci étant souvent confier à des nounou/femmes de besognes hybrides lorsqu’il s’agissait de lui prodiguer les soins de bases, sa mère et son paternel étant pour la plus-part du temps occupé à faire rouler leurs petites affaires crapuleuses. En revanche, notre louve n’aura pas le temps de s’apercevoir de cette négligence affectif, les parents de cette dernière se fessant alors assassiner lors d’une violente et sauvage attaque provenant d’une histoire de règlement de compte...et c’est ainsi que notre jeune louve qui n’avais même pas encore appris à marcher, ni à parler se retrouvait privé de ses géniteurs…..Triste n’est-ce pas ?....Mais bon, ce n’était que le début d’une lente et douce ascension vers un destin qui allait bientôt s’abattre sur ça si jolie frimousse rouge et noir.
 
C’est ainsi qu’orpheline et désormais sans défense, notre pauvre petite louve à peine âgée d’un an et engouffré dans son berceau fût face à une dangereuse fatalité. En effet, ceux ayant orchestré le règlement de compte s’étaient alors introduits dans les appartements de ses parents, pillant les biens de ses feux parents tout en s’adonnant à d’horribles plaisirs sexuels contre les servants et les esclaves. Ces malfrats  s’amusant tour à tour à s’accoupler avec les pauvres femmes tout en les violentant et en leurs égorgeant une après l’autre. C’était un véritable bain de sang…mais comme chaque être vivants même les pires monstres peuvent avoir leurs faiblesses. Ce qui fût le cas, alors que ceux-ci furent incapables de mettre à mort de leurs propres mains une enfant innocente et décidèrent plutôt d’incendier les appartements, et ce afin de faire disparaître preuves et par le fait même cette sale môme toute fraîche sortie du ventre de sa défunt mère.
 
À partir de ce moment, on ne sait pas trop ce qui est arrivé, mais le fait est que ‘’cette sale môme’’ n’a pas disparût sous les flammes ce jour-là. Elle fût plutôt recueillit par le Don de la Cosa Nostra ainsi que sa femme et sa fille aîné de 6 ans. 

Ainsi, les années passèrent et notre jeune louve grandit, celle-ci ayant appris à marcher, à parler, à lire et à écrire auprès de sa nouvelle famille adoptive tout en développant une certaine passion pour la lecture, celle-ci adorant fouillé dans l’immense bibliothèque du Don. De plus, elle fût de plus très jeune initié à l’art du corps à corps par le don et même si celle-ci était pour être franc peu doué pour ce type d’entrainement, elle finit tout de même par apprendre à se servir adéquatement d’une lame au cas de besoin. 

Quelques années passèrent et tout semblait bien aller jusqu’au jour où le Don par un moment d’imprudence laissa traîner une enveloppe contenant un magnifique bonbon rouge qui était si éclatant et attrayant aux yeux d’une enfant comme Mary… Ainsi, ce fût presque l’arrêt de mort pour la jeune louve qui se mis quelques minutes à peine après avoir ingérer l’attrayante sucrerie à saigner du nez, de la bouche, des yeux et des oreilles, la pauvre s’écroulant par la suite sur le sol dans une énorme marre de sang après avoir tenté d’alerter son père adoptif. Les mois passèrent, la jeune louve étant coincé au lit pris avec d’horribles fièvres et d’innombrables transfusions sanguines qui la maintenant faiblement vivante. En revanche, son état fini par finalement se stabiliser et celle-ci découvrit avec frayeur les nouveaux effets que la chose qu’elle avait avaler avait en elle…(Voir Section Pouvoir ) 
En sommes, hors de danger celle-ci pût continuer de vivre normalement jusqu’au jour où un horrible attentat à l’arme chimique orchestrer par la nation Furzis causa la mort de sa belle-mère ainsi que de sa belle-sœur avec qui elle s’entendait si bien…Cela déclencha par la suite une rage sans équivoque pour le Don de la Cosa Nostra qui venait ainsi de perdre sa femme et l’une de ses filles… Jurant vengeance, celui-ci venait ainsi de déclarer la guerre aux Furzis et jurait qu’ils allaient le payer chère.

En ce qui concerne, Mary celle-ci attristé par la perte de sa belle-mère et sa belle-sœur, se mis à se replier sur elle-même, celle-ci s’évadant à travers d’innombrables roman ce afin de se changer les idées de cette abominable réalité qui la rongeait.
 
Finalement, quelques années passèrent et la ville était en ruine, tout cela venant contribuer à l’exil des habitants et à forcer le Don et sa dernière héritière à s’installer en direction de la nouvelle métropole la République Blanche. Le Don appris par la suite à Mary la façon dont il fallait gérer l’entreprise familiale et appris de plus à celle-ci comment se faire respecter dans ce milieu machiste et brutal, celle-ci venant à s’endurcir de plus en plus.    En revanche, alors qu’elle atteignait une vingtaine d’années, Mary s’aperçut que son père adoptif allait de plus en plus mal, celui-ci était encore ronger par son désir de vengeance envers les Furzis. Essayant tant bien que mal, d’essayer de lui remonter le morale celle-ci fût un jour confronté à une vision d’horreur et le retrouver mort dans son bureau pendu à une corde.
 
C’est ainsi qu’à partir de ce jour, que Mary Bloody pris les commande de la Cosa Nostra et venait de débuter un tout nouveau chapitre dans l’histoire de la mafia de la Cosa Nostra.
 


  • Pouvoirs & Maîtrises
    Bloody Candy => Permet de manipuler le sang, de le rendre solide ou liquide et lui conférant un goût unique, bénéficiant du même  coup d’une très importante quantité de sang supérieur à la moyenne du commun des mortels. (Addiction : Feuilles de Tabac)

    Le Bloody Candy éveilla en Mary une forte dépendance envers les cigares …Ainsi, la jeune louve trimbale une petite sacoches remplit de cigares partout où elle va. 
    Dans les faits, elle n’a pas vraiment à se plaindre de ce fardeau, celle-ci s'étant accoutumé déjà à l'arôme du tabac et ce depuis sa tendre enfance lorsqu'elle était en présence de son père adoptif…
    En bref, si ont omets qu’aux yeux des gens elle peut sembler les apprécier d’une façon… un peu trop langoureuse…..celle-ci veille tout de même à ce que les effets nocifs des cigares ne la nuisent pas trop en ce qui concerne son hygiène buccale et sa santé personnelle.  
     
    Descriptions des manipulations du sang de Mary :
     
    Pouvant rendre son sang solide ou tout aussi liquide que de l’eau, Mary adore empaler tout en écorchant ses opposants à l’aide d’une vaste gamme d’armes blanches, forgés à même sa propre hémoglobine. En revanche, s’usant rapidement, ces lames fabriquées à partir du sang de Mary, s’effrite et se désintègre rapidement, c’est pourquoi elle nécessite un entretient quasi constant et doivent régulièrement être ‘’Reforgé’’ par la jeune louve.
     Ne nécessitant qu’un petit saignement de nez ou une seule petite lacération pour former des armes dangereusement tranchantes, Mary peut aussi contrôler à son bon plaisir les fluctuations de sang qui parcourt l’intégralité de son corps et ce afin d’accélérer la guérison de la louve via l’utilisation intensive de plaquettes sanguines présentes dans son hémoglobines. Ainsi, son pouvoir, lui permet en outre de faire augmenter considérablement le taux de globule rouge présent dans son sang, ce qui en résulte d’un contrôle total sur sa vitesse de guérison et sur la température de son hémoglobine.
     
    La manipulation de son sang, ne lui demande que très peu d’efforts et d'énergie, la jeune femme ayant pris l’habitude de jouer aux fléchettes avec son sang……depuis elle gagne sans cesse…..et ce sous les yeux ébahis des autres membres de la Cosa Nostra…..…celle-ci devant à chaque fois, débourser de sa poche une nouvelle cible à chaque partie….
     
    Bénéficiant d’une très grande quantité de sang, la jeune louve n’a pas à se soucier d’une quel compte hémorragie. Celle-ci riant de bon cœur a chaque fois que quelqu'un tente de lui trancher la jugulaire…..sans succès…..En revanche, la guérison des tissus musculaires, tendons, muscles et autres membranes ainsi qu’organes primaires prennes bien plus de temps et nécessite une importante quantité d’énergie à la louve, celle-ci qui ne pouvant pas se permettre de prendre un coup de poignard en plein cœur ou une flèche en pleine cervelle….
     
    Petit fait intéressant, dans de rares occasions, Mary se laisse aller en laissant de rare chanceux ou ceux et celles qu’elle affectionne particulièrement, goûter à la source de sa puissance…..son hémoglobine. Celle-ci étant d’une texture et d’une douceur exceptionnellement délectable…..…plusieurs personnes étant même jusqu’a comparer le sang de la louve, à la fontaine de jouvence……même si dans les faits, le sang de cette dernière, possède bien plus de propriétés aphrodisiaques qu’autre chose, son sang ne possède aucun effet sur l’âge ~
     

    De surcroît, Mary peut contrôler la fréquence de ses menstruations grâce à son sang, celle-ci en empêchant la formation d’un ovule dans son ventre pour ainsi éviter de tomber enceinte involontairement…..En revanche, celle-ci doit tout de même composer avec les contres-coups des menstruations féminines lorsqu’elle déclenche ses menstruation…….( Mal de tête, saute d’humeur ect. ). 


    D’autant plus, elle ne possède pas un contrôle absolu sur son système reproducteur, ainsi il lui arrive d’avoir ses règles de façon irrégulière et ce sans qu’elle en fasse la demande….
    Équipement & Divers
    Côté vêtement, Mary porte habituellement un long manteau en cuir blanc de très haute qualité. Celui-ci appartenait à l’ancien parrain de la Cosa Nostra, manteau qu’il léguera à sa fille adoptive Mary Bloody. Ainsi, on la distingue facilement grâce à ce vêtement des plus dispendieux et convoité, dû au fait qu’il serait en parti fait de cuir de dragon blanc, animal féroce et impitoyable ayant jadis existé dans les grands nord. Sous ce grand manteau, la louve porte habituellement un treillis noir et un chandail à manche noir. Aussi de temps à autre, Mary aime bien porter de petits bracelets neutres de couleur noire qu’elles portent aux poignets. En ce qui concerne les chaussures, elle n’est pas vraiment fan des talons-hauts et préfère une bonne vieille paire de bottes noires.

    Pour les armes, utilisant principalement son sang pour embrocher ses ennemis, elle n’a pas réellement besoin de matériel si ce n’est qu’une petite dague en acier qu’elle attache à sa ceinture en cuir. Cependant, il peut lui arriver de transporter une petite fiole de poison le poison étant décrit comme une arme de femme, elle adore l’utiliser de temps à autre sur des rivaux trop naïfs. Aussi, Mary traîne toujours un petit sac en tissu rouge qu’elle attache à sa taille, le sac pouvant contenir une quarantaine de cerises lui sert à soigner sa dépendance en lien avec son pouvoir. 


    Pour finir, Mary a une passion qui la force à avoir une paire de lunettes toujours sur elle….eh oui elle adore lire…..du coup, lorsqu’il est question de parcourir les pages d’un registre de compte de la Cosa Nostra ou de Lire un bon petit roman pour adulte elle se doit d’avoir sa paire de lunettes, sans quoi sa myopie quoique très légère lui donnera mal à la tête.

    © Code by Suzukihotaru


Dernière édition par Mary Bloody le Dim 4 Oct - 2:10, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

Ring A Ding Ding Baby Blood Is Coming ~ (TERMINÉ <3 ~)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Elliot Diggell ~ Ding Ding Diggell ♪
» HLM ◮ OH, You Touch my Tralala ... mmh, my Ding Ding Dong
» The Best is coming ! [Terminée]
» Ororo Munroe - Storm is coming [Terminé]
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  ::  :: Furry Validé-