Partagez | .
 

 Convoyeur de fond [prio Pierre]!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm a fur
Messages : 23
Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 28
Métier : Industriel
Votre réputation à Euclésia : Riche industriel, spécialiste logistique et commandant de bord du Megalovania
avatar
Hetzer Von Zeke
MessageSujet: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Lun 3 Oct - 21:45

Aujourd'hui, Hetzer était un peu tendu car c'était une journée assez particulière. Une fois par mois, la HetZek Corp devait acheminer une partie de ses bénéfices dans les banques de la République. L'industriel à écailles n'était pas Crésus mais pour une entreprise comme la sienne, cela représentait tout de même une somme d'argent importante. Et il était hors de question de déléguer cette tâche à quelqu'un d'autre, il tenait à être présent lors de ce genre de convoyage.
De plus, ce trajet avait encore plus d'importance que d'habitude car Hetzer devait également protéger les plans du dernier projet de la HetZek Corp ! Industriellement parlant, ces papiers valaient de l'or et ils devaient impérativement être déposés à la banque. L'écailleux possédait la-bas un coffre privé pour ce genre de dépôt.

Ce convoyage de fonds n'était donc pas anodin ! Et pour ce genre de trajet à haut-risque, Hetzer faisait appel à des mercenaires qui se montraient souvent bien plus efficaces que les forces de l'ordre locales. Il s'agissait juste d'être consciencieux au moment de les choisir mais généralement, les mercenaires étaient des gens sérieux. Leur business dépendait beaucoup de la réussite de leurs missions et de leur réputation.

Tout était prêt ! Un véhicule blindé à vapeur patientait, stationné sous bonne garde dans l'une des ruelles de la capitale. A l'intérieur se trouvait l'or et l'argent ainsi que les emplacements réservés à Hetzer et aux mercenaires. Ces derniers étaient déjà sur place mais l'industriel à écailles n'était pas encore arrivé. Sa vie était rythmée par une successions de rendez-vous et de visites, son emploi du temps était du genre serré certains jours.

Une voiture fit brusquement irruption dans la ruelle et vint se garer juste derrière le camion blindé. Une hermine blanche descendit du véhicule, il s'agissait de l'assistante d'Hetzer qui savait s'entourer de femmes pour le moins charmantes. Elle fit le tour de la voiture et s'empressa d'ouvrir la portière pour laisser descendre son patron qui la remercia d'un signe de la tête. L'écailleux était en costume sombre et portait une petite mallette en cuir. Il s'agissait des plans top-secrets du dernier prototype de son entreprise, de simples papiers avec pourtant une grande valeur pour la concurrence.
L'hermine plaça un marche-pied derrière le camion afin que son patron puisse aisément prendre place. Elle se pencha ensuite pour ôter le marche-pied et quitta les lieux à bord de la voiture. Hetzer ne manqua pas de la reluquer discrètement avant de revenir au sujet principal.

Bien ! Messieurs, tout est prêt ? Tout le monde est là, on peut se mettre en route ?


Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 59
Date d'inscription : 01/10/2015
Age : 23
Métier : Mercenaire
Votre réputation à Euclésia : A quelques antécédents avec la justice, à un petit nom chez les mercenaire
avatar
Pierre Zélèss
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Mer 5 Oct - 17:38

Pierre observait son employeur calmement, cigarette en bouche, la fumant patiemment en attendant que ce dernier rentre dans cet étrange véhicule. 


C'est dingue comme la technologie a évolué en si peu de temps, se dit il en se massant la nuque, écrasant sa cigarette dans sa main pour prendre sa place dans la voiture en question, étant assis à coté du dragon à écaille, étant assigné à sa protection personnelle. 

Cela ne l'ennuyait pas vraiment, ce n'était pas la première fois qu'il devait jouer les gardes du corps après tout, même si c'était la première fois qu'il se déplaçait dans le ventre de cette bête de métal vrombissante et crachant une fumée blanchâtre.

La raison de sa présence était simple : l'argent. Il connaissait son employeur de réputation et même s'il roulait pas sur l'or comme certains entrepreneurs véreux, il avait quand même une certaine quantité de pièce sonnante et trébuchante. L'argent ne fait pas le bonheur mais y contribue bien malheureusement. Mais pour le savoir, il fallait des sous, et ce taf payait plutôt bien. Mais outre cela, il voulait également apprendre davantage de choses sur ce grand écailleux, voir s'il était quelqu'un d'honnête ou un pourri lèche cul de première. Bon, il l'avait vu mater la petite hermine qui devait être son assistance ou sa secrétaire vu ses actions et son accoutrement. Mais il fallait admettre qu'elle était plutôt mignonne donc il pouvait comprendre. Et puis il y a une différence entre mater un peu et être un pervers dévergondé baisant tout ce qui bouge.

En sentant la voiture avancée une fois que tout le monde avait pris place dans les différents véhicules, Pierre ne put s'empêcher de se crisper sur le coup, se tenant fermement à la voiture. La sensation était vraiment très étrange, ses yeux montraient bien qu'il bougeait alors que son cerveau lui disait qu'il ne bougeait pas d'un poil vu qu'il ne marchait pas. Son estomac dansa un peu la samba, lui donnant un léger haut de cœur, jusqu'à ce que le loup brun prenne le dessus sur son corps, l'ordonnant de se calmer. Il respira profondément, utilisant un exercice de respiration que sa mère lui avait appris à une époque. Et cela marcha bien, reprenant le contrôle de ses émotions. 

Maintenant il put observer chaque personne étant la voiture. Il y avait donc son employeur, un dragon aux écailles rougeâtre, un félin noir aux yeux jaunes qui serait capable de percer l'âme de quelqu'un juste avec son regard, une jeune furry volatile aux plumes colorés et avec à sa ceinture un étrange appareil. Cela devait sans doute être l'une de ses armes à distance qui a été également l'une de ses révolutions cotés armes. Pierre se contentait de ses poings et de sa magie sans aucun problème, il était plus dangereux quand il était confronté au danger au corps à corps. Et il y avait également le chauffeur, un loup aux yeux bleutés qui ne semblaient pas être un combattant aussi bien magique que physique.

Il ne connaissait pas les autres mercenaires, mais avec tout ce monde, il ne devait pas avoir de problème. Mais s'ils en avaient, cela voulait dire que leurs assaillants seraient préparés. Cela promettait de l'action cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 23
Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 28
Métier : Industriel
Votre réputation à Euclésia : Riche industriel, spécialiste logistique et commandant de bord du Megalovania
avatar
Hetzer Von Zeke
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Ven 7 Oct - 21:26

Le conducteur acquiesça et Hetzer put s'installer dans l'engin à moteur. Il gardait constamment une main sur la mallette et restait silencieux. Il n'était pas spécialement stressé même si ce genre de transport n'était clairement pas l'une de ses activités favorites. Il considérait cela comme une obligation professionnelle à laquelle il était impossible d'échapper. Une fois tout le monde installé, le convoi se mit en route dans un mélange de grondements et sifflements typiques des engins à vapeur.

Hetzer eut alors tout le loisir de toiser ceux qui se trouvaient avec lui. Le chauffeur était un loup aux yeux bleus sur lequel il ne s'attarda pas longtemps. Idem pour le félin noir dont le regard perçant était difficile à soutenir. L'écailleux se figea plus longuement sur la jeune furry à plumes qui portait l'une de ses armes à distance qui semblaient vouées à se répandre rapidement. Hetzer était quelque peu intrigué, réalisant qu'il n'avait jamais vraiment côtoyé de furry à plumes. Ce constat lui arracha un léger sourire !

Enfin, son regard se posa sur le grand loup aux yeux émeraudes qui se tenait à ses côtés. Il avait un physique de combattant et une balafre sur l’œil. Mieux valait sans doute l'avoir en allié qu'en ennemi... Au début, le balafré semblait crispé, pas vraiment à l'aise dans le véhicule en mouvement. Oui lorsque le cerveau était déboussolé, la sensation engendrée n'était jamais très agréable... Mais le loup finit visiblement par se calmer ou s'habituer et l'écailleux eut un léger rictus :

Ça fait toujours ça au début. Et c'est parfois pire dans les zeppelins ! Mais tous ces transports représentent l'avenir et qui sait, un jour tout le monde pourrait y avoir accès ! Même les plus modestes...

Le ton était légèrement ironique sur la fin. Hetzer étaient de ceux qui imaginaient que certains transports devaient être réservés à une élite comme par exemple les voyages en zeppelin. En revanche, le train pouvait bien être réservé « au plus grand nombre », de toute façon les marchandises transitaient déjà sur les rails.

Un mercenaire doit beaucoup voyager non ? Il y a plusieurs endroits que j'aimerais beaucoup visiter mais je suis souvent... Prisonnier de mes obligations !

Le ton était détendu, comme s'il s'agissait d'une simple conversation à bord d'un wagon restaurant. Le véhicule blindé roulait tranquillement et Hetzer cherchait à faire passer le temps en discutant. Pour le moment, rien ne semblait vouloir venir troubler ce trajet à risque. L'écailleux plongea la main dans la poche intérieure de son costume et sortit un petit miroir en argent portant ses initiales en gravure. Durant un court instant, il observa son visage, vérifiant que tout était parfait. Il s'agissait de faire bonne impression en arrivant à la banque, même la destination n'était pas en vue, loin de là!


Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 59
Date d'inscription : 01/10/2015
Age : 23
Métier : Mercenaire
Votre réputation à Euclésia : A quelques antécédents avec la justice, à un petit nom chez les mercenaire
avatar
Pierre Zélèss
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Sam 8 Oct - 21:39

A sa grande surprise, son employeur lui avait adressé la parole. Un richard avait daigné lui adressé la parole sans être pour autant hautain et sans prétention. Fin, il l'était un tout petit peu mais bon, c'était un homme d'affaire, être trop gentil dans ce métier et on se faisait bouffer tout cru donc il ne fit pas attention à cela. Mais il était rare que son employeur lui adressait la parole d'une façon aussi détendu et même sympathique, surtout qu'il savait qu'il n'avait pas un physique forcément avenant et qu'il n'avait pas les poches pleines d'argent. 

Il vient de bondir dans mon estime lui, se dit il, plutôt content de cette surprise.

Et le petit plus, il semblait presque l'envier pour sa liberté et ses voyages. Il était vrai qu'avec ses contraintes en tant qu'homme d'affaire, cela ne devait pas être facile tout les jours. Avec un léger sourire amical, il lui répondit calmement : 

- Il est vrai que j'ai beaucoup voyagé, rencontré de nombreuses personnes, parfois sympathique, parfois non. Et comme vous l'avez dit, peut être qu'un jour, les voyages seront plus rapides et moins fatigants avec ces technologies qui continuent constamment d'évoluer. Je ne vous cache pas que je suis assez impressionné par les progrès de la science. Pourtant, pour rien au monde, je n’achèterai de ... véhicule ? Désolé je ne suis pas sûr du nom. 

Il ne put s'empêcher de rire très légèrement. La technologie et lui, cela faisait deux, lui qui venait d'un monde ou la chose la plus évoluée était la roue ... fin peut être pas jusque là mais l'idée était là.

- Bref, je n'en achèterai sans doute jamais parce ... bah parce que ça m'étonnerait que j'ai un jour l'argent pour m'en offrir une. Mais surtout parce que je pense que cela gâcherait le plaisir de voyager. Apprécier chaque seconde du paysage qui change lentement, de l'air chaud ou froid qui caresse le pelage, les rencontres que l'on fait sur le chemin, les odeurs que le vent transporte avec lui. 

Il sourit doucement en pensant à tout ses voyages, les bons comme les mauvais, ceux qui étaient riches en enseignement et les autres bourrés de combat. Tellement de voyages, tellement de paysages, tellement de culture ... 

Il revint un peu sur terre quand la voiture rencontra une petite bosse, faisant un peu hérissé le poil du loup brun qui avait été pris par surprise. Son regard vert se posa sur son employeur et ne put retenir un léger rire quelque peu gêné

- Excusez moi, je me suis un peu laissé emporter. Je ne suis pas bavard d'habitude mais les voyages sont une partie importante de moi. Mais ce n'est pas toujours rose d'être mercenaire croyez moi. On est parfois considéré comme des criminels ou des personnes sales et cruels, capable de faire n'importe boulot pour quelques pièces. Pas que cela soit toujours faux non plus. Mais je pense que chaque métier possède des avantages et ses défauts : nous, mercenaires, sommes plus ou moins libre mais vous, vous avez davantage accès à la technologie et à l'argent. 

Il se détendit doucement en se massant la nuque, la faisant craquer d'un coté, puis de l'autre. Il prit une légère inspiration et se calma doucement.

- Désolé, je parle trop.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 23
Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 28
Métier : Industriel
Votre réputation à Euclésia : Riche industriel, spécialiste logistique et commandant de bord du Megalovania
avatar
Hetzer Von Zeke
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Sam 15 Oct - 22:09

Le mercenaire semblait s'intéresser aux dernières technologies même s'il avoua ne pas vouloir posséder un véhicule à vapeur. Le coût de ces engins était dissuasif bien sûr mais le loup évoqua une autre raison plutôt étonnante pour un industriel comme Hetzer qui appréciait la vitesse et le confort douillet d'un bureau feutré. C'était tout simplement le plaisir de profiter du voyage ! Admirer le paysage, faire des rencontres... Ce n'était pas faux, loin de là, mais l'industriel avait parfois du mal à profiter de plaisirs simples. Avec l'argent, on se sent obligé de faire des choses folles pour ne pas faire comme tout le monde...

Le loup poursuivit en évoquant sa condition de mercenaire et la réputation que ce statut engendrait. Des personnes prêtes aux pires crimes ou basses besognes pour un peu d'argent, cette image revenait souvent en effet ! Néanmoins, Hetzer ne partageait pas vraiment ce point de vue. Pour lui, les mercenaires étaient une solution pratique à des nombreux problèmes de son quotidien. Inutile de perdre du temps à chercher la bonne personne pour une tâche spécifique. Il suffisait de contacter les mercenaires, leur expliquer la mission, convenir d'un tarif et voilà, c'était aussi simple que cela ! Le loup voulait s'excuser pour son monologue mais l'écailleux lui répondit :

Ce n'est rien, ce genre de discussion est toujours fort intéressante ! Quel dommage que les mercenaires soient parfois critiqué ou dénigré. Personne ne devrait avoir honte de son métier, surtout quand on le fait avec sérieux. Après tout, mercenaires, industriels, pirates, filles de joie... Nous courons tous après la même chose non ?

Hetzer laissa la réponse à sa propre question en suspens et plongea la main dans la poche de son costume. Il en sortit une pièce d'argent qu'il fit rapidement courir entres ses doigts, à la vue de tous.

Notre monde tout entier semble tourner autour de ça !

L'écailleux joua avec sa pièce durant un court instant et finit par la faire « disparaître » grâce à un habile tour de passe-passe. Oui, il lui arrivait de faire un peu de prestidigitation à ses heures perdues et il n'était pas mauvais dans ce passe-temps. Il sourit, amusé, et poursuivit :

Mon emploi du temps est chargé mais je reste un grand amateur de voyages et j'aime découvrir de nouvelles contrées ! Mais je suis du genre pressé et exigeant donc la marche à pied est pour moi la solution que je garde en dernier recours. Sans vouloir me vanter, je suis le propriétaire du plus beau zeppelin de tout Euclésia et chaque croisière à son bord est un ravissement ! S'élever vers les cieux, dominer terres et mers, cela offre un tel sentiment de puissance. Le tout avec le confort de n'importe quel manoir du quartier de la Pomme Dorée. Vous devriez embarquer un jour et après, vous abandonneriez définitivement la marche à pied...

Hetzer laissa échapper un bref rire amusé et adressa un petit sourire à la furry à plumes. Non il ne s'agissait pas d'une pub déguisée pour le Megalovania même si on pouvait le croire en écoutant les louanges du dragon.
Ce convoyage était décidément des plus plaisants. Néanmoins, le convoi blindé fut contraint de s'arrêter dans une rue étroite, un véhicule en panne encombrait la chaussée. Impossible de reculer, un camion à vapeur s'était lui-aussi engouffré dans la rue et vint se placer derrière le convoi. L'écailleux ne sembla pas y prêter grande attention, perdu dans ses rêveries de voyages bourgeois...


Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 59
Date d'inscription : 01/10/2015
Age : 23
Métier : Mercenaire
Votre réputation à Euclésia : A quelques antécédents avec la justice, à un petit nom chez les mercenaire
avatar
Pierre Zélèss
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Dim 16 Oct - 3:04

Pierre écouta attentivement ce que disait le dragon rouge, trouvant son raisonnement plutôt logique. Certes, on lui avait déjà dit ça, mais bon, c'était toujours agréable de voir qu'un mec friqué pouvait comprendre, ou au moins essayer de comprendre, le fierté de faire tel ou tel métier ou de ne pas avoir tout simplement de faire tel métier sous prétexte que c'était mal vu. 


Bon point pour lui, il en est même sympathique, se dit il avec un léger sourire en coin.

Puis son employeur sortit une pièce d'argent de l'une des poches de sa veste, montrant la chose qui faisait tourner le monde maintenant. Et hélas, il n'avait pas tord, mais cela fit longuement soupirer le loup brun qui fut tout de même assez surpris en voyant la pièce disparaître dans un habile tout de prestidigitation plutôt réussi.

- Joli coup, j'ai rien vu venir d'ici, admit il avec un sourire en coin. Et malheureusement, vous avez raison. Mais je trouve ça triste que nous soyons comme des moustiques attirer à une lampe, avec les mêmes dangers, voir pire. "L'argent ne fait pas le bonheur mais y contribue énormément" comme on dit. Mais bon, pour le savoir, il faut des sous.

Certains des mercenaires acquiescèrent doucement à sa dernière phrase, visiblement aussi "riche" que lui. Une belle brochette de mercenaire quasiment sur la paille donc. Cela le fit doucement sourire, plutôt rassuré de ne pas être le seul à ne pas rouler sur l'or, comparé à leur employé qui commençait à leur parler de son zeppelin qui semblait être le plus beau de tout Euclésia. C'était peut être vrai remarque, mais imaginer le nombre de 0 qu'il avait dû payer pour l'avoir le fit loucher d'horreur, lui qui était parfois obligé de dormir à la belle étoile pour économiser.

Putain je commence à me demander si j'ai vraiment bien fait de choisir mercenaire comme métier moi. J'aurais du être sculpteur, j'aurais déjà eu plus de chance de gagner de l'argent avec les risques de mourir en moins.

En voyant le sourire que le dragon rouge lui adressait, la jeune furry volante eut un sourire en coin, croisant doucement les bras, lui répondant d'un ton calme et légèrement amusée :

- Même si je suis un oiseau, je ne suis pas du genre à "m'envoyer en l'air" aussi facilement ~ 

Ce coup là, Pierre ne put retenir un léger rire, suivit par le conducteur qui se mordit la lèvre pour ne pas exploser de rire. Seul le chat noir n'émit aucune émotion mais bon, l'ambiance dans la voiture était plutôt agréable, ce qui faisait du bien.

- Personnellement, je ne tenterai pas ça. J'aime trop avoir les pieds sur terre.

- Tu dis ça parce que tu es un mage de terre hein ? lui demanda la jeune oiseau avec un regard entendu.

- Héhé, je suis démasqué, répondit il en les mains. Mais outre ça, je n'aime vraiment pas ne pas être en contact avec le sol, ça ... me terrifie complètement. En bateau, je panique pas mal par exemple. 

- Ouais je peux comprendre. C'est comme moi quand on me ligote pour m'enfermer quelque part, ça m'effraie. 

- Comme une effraie des clochers ? rétorqua le conducteur, voulant faire son propre jeu de mot ?

- Oh la ferme.

Tout le monde rit un peu face aux jeux de mots foireux de tout le monde, détendant pas mal l'atmosphère, jusqu'à ce que la voiture s'arrête, bloqué par un véhicule à l'arrêt en face. Et pour en rajouter une louche, un camion à vapeur leur bloqua toute retraite. La bonne humeur partit instinctivement, laissant place au sérieux, préparant doucement magie et arme. Tout le monde se a regardé autour de lui avec attention, notamment le félin noir qui semblait avoir une meilleure vue que tout le monde.

- Que les emmerdes commencent, dit il simplement d'un ton monotone, un léger éclair jaune passant devant ses yeux tout aussi jaune.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 23
Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 28
Métier : Industriel
Votre réputation à Euclésia : Riche industriel, spécialiste logistique et commandant de bord du Megalovania
avatar
Hetzer Von Zeke
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Mer 19 Oct - 22:40

Le loup semblait d'accord avec les propos de l'écailleux et sa remarque sur l'argent et le bonheur montrait qu'il ne devait pas rouler sur l'or. Tout comme une bonne partie de ceux présents dans le véhicule apparemment... La situation devenait assez paradoxale : une poignée de mercenaires fauchés qui devaient assurer la protection d'un noble et de ses bénéfices. Le dragon se garda bien de commenter la situation, inutile de créer des tensions. Pour autant, il ne se sentait pas honteux ! Il avait travaillé dur pour en arriver là et chaque jour, il luttait pour atteindre le sommet. Il n'était pas vraiment un philanthrope mais cette discussion avait le mérite de le faire réfléchir...

La situation se détendait peu à peu, surtout lorsque la furry à plumes répondit aux avances d'Hetzer ! Face à l'hilarité de ses gardes du corps, ce dernier était « démasqué » mais il devait avouer que le jeu de mots était bien trouvé. Oui, il ne pouvait nier que l'idée de « s'envoyer en l'air » avec la jeune furry volante lui avait effleuré l'esprit... Mais visiblement, il venait d'essuyer une défaite ! Peu importe, il n'avait pas perdu la guerre et il répondit, amusé :

Oh comme vous y allez ! Je ne voudrais pas passer pour un rustre, ma demande était formulée en tout bien tout honneur.

La discussion était légère et bon enfant. Mais elle se révéla également instructive sur certains points ! On y apprenait notamment que le loup aimait rester en contact avec le sol et surtout, qu'il était un mage de terre. L'écailleux n'était pas très à l'aise avec la magie... Après tout, la peur de l'inconnu était une réaction plutôt banale. La discussion montra aussi que le conducteur savait faire des jeux de mots pourris... Mais cela n'empêcha pas le dragon de rire aussi, du moins jusqu'au moment où il prit conscience que le véhicule était à l'arrêt depuis trop longtemps déjà.

Que se passe-t-il ? Donne un coup de sifflet et oblige-le à dégager la route, on est trop exposé ici...

Le coup de sifflet à vapeur résonna dans la ruelle et le présumé propriétaire de la voiture en panne s'avança en gesticulant et en beuglant comme un fou. En réalité, il cherchait surtout à attirer l'attention sur lui. Car le véritable danger venait plutôt de derrière ! Brusquement, un petit groupe de malfrats bondit du camion et cavala aussi vite que possible vers le convoi. Ils portaient tous des bleus de travail identiques et avaient plus ou moins cherché à dissimuler leur visage. Néanmoins, on pouvait reconnaître une espèce de fouine agile qui distançait les autres avec un paquet suspect dans les mains. Des explosifs ! Et vu la dose, l'objectif était clair : éventrer le véhicule qui contenait l'argent et ramasser tout ce qui se présenterait.

Le reste de l'équipe se déploya, sans doute pour couvrir leur camarade. Dans le lot, il y avait quelques furrys maniant la magie mais surtout des utilisateurs d'armes à feu. Le plus remarquable était un grand bovin armé d'une Gunblade !

Les plans sont à moi ! Prenez tout l'or que vous pouvez et abattez ceux qui résistent !

Un tir secoua brusquement le véhicule du convoi ! Une balle explosive à n'en pas douter !
Instinctivement, Hetzer se rapprocha du sol et mit la main sur son katana. Il était un homme d'affaire, pas un adepte des champs de bataille et autres scènes de guerre. Les malfrats avaient prit position, cherchant à menacer les occupants du convois en restant à couvert. Finalement, peut-être préféraient-ils utiliser les explosifs en dernier recours ? Visiblement, ils avaient aussi besoin des plans et il fallait que ces derniers restent en bon état...


Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 59
Date d'inscription : 01/10/2015
Age : 23
Métier : Mercenaire
Votre réputation à Euclésia : A quelques antécédents avec la justice, à un petit nom chez les mercenaire
avatar
Pierre Zélèss
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Ven 21 Oct - 17:24

Et malheureusement, c'était effectivement les ennuis qui étaient arrivé, et ils étaient préparés les salauds. Armes à feu, beaucoup d'armes à feu, de la magie et un nombre suffisamment conséquent pour les prendre comme une véritable menace. 

La balle explosive secoua brusquement la voiture, heureusement que la bête était résistante mais cela voulait pas dire qu'ils étaient à l'abri, loin de là. Mais s'occuper de tous était trop dangereux pour eux. Il fallait dégager la voie le plus vite possible et filer avant d'être officiellement dans la merde.

- Ils ne feront pas exploser le véhicule, lacha le chat noir, des éclairs jaunes s'échappant de ses doigts. Ils tiennent à avoir l'argent et les plans intacts.

Pierre hocha doucement la tête, pensant qu'il avait raison. Après tout, s'ils voulaient vraiment les tuer et détruire le véhicule, ils l'auraient déja fait vu l'arsenal qu'ils avaient. 

Je devrais peut être me pencher vers ces nouvelles technologies moi, se dit il mentalement en observant ses armes sophistiqués, notamment cette Gunblade qu'il trouvait plutôt classe malgré l'ambiance des plus "sympathiques".

- Peut être, mais ça ne veut pas dire qu'on est à l'abri non plus ici ! s'exclama la furry à plumes, arme à feu dégainée, visiblement pas très rassuré par tout ça. Faut qu'on se casse d'ici avant qu'ils ne changent d'avis et que cette voiture finisse en taule froissée avec nous à l'intérieur !

On était tous d'accord à ce sujet là visiblement, mais la question était : comment s'échapper avec ce camion derrière eux et ce véhicule à l'arrêt devant eux ? Le loup à la place du conducteur réfléchit rapidement, essayant échafauder un plan, avant que Pierre dit calmement :

- Je peux pousser le véhicule avec un pilier de roche s'il le faut. Le soulever non mais le pousser oui.

- Il te faudrait combien de temps ? demanda le chat noir, ses éclairs devenant de plus en plus importants autour de ses doigts.

- Il faut que je sois en contact avec la roche déjà, après il me faudra juste quelques secondes pour créer un pilier suffisamment puissant pour propulser le véhicule. C'est pas léger ces merdes là.

- T'as intérêt à réussir ton coup Lonestone ! Pas envie de finir en cuisson rapide ! 

- T'inquiète pas, je suis sur que personne ne voudra goûter ta viande, dit il en tirant la langue, faisant doucement fulminer l'oiseau qui gonfla un joue. J'ai pas l'intention de laisser qui que ce soit crever aujourd'hui.

Tout le monde hocha doucement la tête, se préparant à couvrir le loup de roche, il fallait faire vite pour éviter des blessures inutile. Pierre se tourna vers le dragon à écailles rouges, le regardant droit dans les yeux, froid, calme.

- Restez dans le véhicule, lui dit il en posant sa main sur son épaule, ferme. Vous êtes pas habitué aux combats et ça se voit. Surveillez vos plans et laissez nos faire notre taf.

- Tout le monde est prêt ? demanda le loup aux yeux bleus, sortant à son tour une arme à feu dans la boite à gants. 3 ... 2 ... 1 ... GO !

Ils sortirent tout les quatre de la voiture en même temps, les trois restant caché derrière leur portière, tirant de leurs armes à feu ou de leur magie, tandis que Pierre courait à toute jambe vers le véhicule bloquant la route, ayant entouré son corps d'une couche de roche pour se protéger un minimum le temps qu'il fasse son travail.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 23
Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 28
Métier : Industriel
Votre réputation à Euclésia : Riche industriel, spécialiste logistique et commandant de bord du Megalovania
avatar
Hetzer Von Zeke
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Lun 7 Nov - 21:56

Hrp:
 

Le félin aux yeux d'or se montrait plutôt perspicace, comprenant que les assaillants cherchaient surtout à récupérer leur butin. Néanmoins, comme la furry à plumes le souligna, la patience des attaquants avait une limite et se barricader dans le véhicule serait une mauvaise idée... Il fallait donc s'échapper, si possible avec l'argent et les plans, ce qui signifiait dégager la route pour l'engin à vapeur. Mais comment ? Le loup indiqua être capable de pousser la voiture « en panne » grâce à sa magie de roche. Bonne idée ! Mais les autres devront redoubler d'effort afin de le couvrir et ça signifiait sortir de leur abri en tôles.

Tout le monde semblait d'accord avec ce plan et le loup s'adressa à son employeur afin de s'assurer que l'écailleux ne bouge pas et reste en sécurité avec sa mallette. Ce dernier n'aimait guère passer pour un faible mais dans le fond, il comprenait la stratégie. Et après tout, il ne payait pas des mercenaires pour ensuite être contraint de se battre lui-même ! C'était à son « service de sécurité » de prendre les risques à sa place. Avouez tout de même que s'il venait à mourir, ce serait un drame pour la République Blanche... Il s'assura donc de garder les plans à proximité et prit soin de se recroqueviller dans le véhicule afin d'éviter une éventuelle balle perdue.

Tous ensemble, les mercenaires surgirent brusquement du transport blindé et ripostèrent face à l’assaut des braqueurs ! Cette résistance inattendue surprit la fouine qui fut bien obligée de bondir sur le côté, écourtant ainsi son projet de « paquet piégé ». Les autres bandits cherchaient à se rapprocher du véhicule tout en prenant soin de répliquer sans trop s'exposer. Si la situation s'éternisait, cela jouerait en leur défaveur et ils le savaient bien... Le grand bovin s'énervait un peu plus à chaque seconde et remarqua la sortie du loup en direction du barrage improvisé.

Remuez-vous ! Ils vont se tirer avec le fric et mes plans !! Descendez-le avant qu'il ne dégage la route !

Les braqueurs s’exécutèrent, essayant tant bien que mal de diriger leurs attaques sur le loup. Mais celui que tout le monde semblait avoir oublié, c'est le présumé propriétaire de la voiture en panne qui gesticulait au début. Celui-ci était un complice et il en profita pour dégainer lui-aussi une arme à feu et la braqua sur le mage de terre !
Profitant du chaos ambiant, la fouine n'avait pas dit son dernier mot et, dissimulé derrière un muret, elle parvint à contourner l'engin blindé. Elle s'en rapprocha suffisamment pour lancer un projectile suspect, visant les portières ouvertes du camion. Il s'agissait d'un explosif de faible puissance, faisant surtout office de « grenade assourdissante ». Le projectile parvint à tomber dans le véhicule mais fut rapidement repéré par Hetzer lui-même.

Par réflexe, l'écailleux s'empara de l'engin et tenta de le relancer à l'extérieur ! Une manœuvre partiellement réussie et surtout dangereuse. L'explosif détonna tout en étant assez proche de l'homme d'affaire qui se retrouva complètement sonné sur le siège du véhicule ! Il n'entendait plus rien à part un sifflement strident et il peinait à retrouver ses esprits et son équilibre. Mais heureusement pour lui, il gardait ses dix doigts ! Il se contenta de rester prostré en gardant une main sur le front et l'autre sur sa mallette, le temps pour lui de récupérer.


Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 59
Date d'inscription : 01/10/2015
Age : 23
Métier : Mercenaire
Votre réputation à Euclésia : A quelques antécédents avec la justice, à un petit nom chez les mercenaire
avatar
Pierre Zélèss
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Ven 25 Nov - 14:45

Tout le monde faisait son taf comme ils savaient tous bien le faire. Le félin aux yeux dorés envoyait des éclairs sur les crapules qui leur tiraient dessus, plutôt efficace étant donné que leurs armes étaient partiellement fait de métal, bien conductrice. Le loup aux yeux bleus, quant à lui, utilisait de l'eau pour combattre. Dit comme cela, ça pourrait sembler complètement inutile, mais il savait comment utiliser sa magie à bonne escient, formant des bulles d'eau pour noyer ses adversaires, des fouets d'eau pour voler leur arme et des choses tout aussi sympathiques. Et l'oiseau armé de son arme à feu savait où tirer, forçant constamment aux tireurs d'en face de se mettre à couvert.

Pierre était bien content d'avoir une équipe compétente à ses cotés, cela lui permettait de se concentrer sur le déplacement du poids lourd. Et même s'ils essayaient de lui tirer dessus, il s'était assez éloigné pour que leurs tirs ne soient pas précis du tout. Et encore merci à son équipe de lui offrir un soutien de qualité.

Mais il fallait reconnaître qu'il avait complètement zappé le conducteur qui semblait armé, tirant sur lui. Il avait eu la chance que le premier tire le rate de peu, glissant le long de sa joue, laissant une belle éraflure brûlante. Cela lui laissa le temps de créer un pilier de pierre en frappant le sol du pied pour lui écraser la face dans son dossier, sans aucune forme de pitié, lui brisant une partie de ses os. 

- Tu aurais du rester bien caché, lâcha t il, ses yeux devenu froid, la compassion n'ayant plus sa place dans ce genre de situation.

Il se caressa rapidement la joue, récupérant au passage un peu de sang à cause de la balle qui l'avait frollé.

Et encore une cicatrice de plus à ajouter au compteur, se dit il en soupirant doucement, commençant à se concentrer pour créer le pilier pour repousser le poids lourd en face de lui.

Soudain, le son de la grenade percutante le fit se retourner rapidement, trop loin pour l'affecter mais les autres n'avaient pas eu cette chance. Tous furent sonné et pour ne pas arranger les choses, le loup fut touché au bras, laissant échappé un cri de douleur. Ils furent obligé de se rabattre davantage derrière les portières pour ne pas finir cribler de balles.

Il devait faire vite. Renforçant au passage son armure de roche au niveau de son dos pour éviter toute blessure mortelle, il se concentra rapidement, contractant ses muscles, avant de pousser un cri d'adrénaline et de créer un puissant pilier de roche qui percuta avec fracas le véhicule qui valdingua dans un raffut de taule froissé.

- Le passage est ouvert !! Hurla t il en se rapprochant du véhicule blindé.

Il n'avait pas vu la fouine camouflée à coté d'eux, derrière son petit muret. Mais à la place, pour accroître leur défense, il frappa du poing le sol pour créer un mur de pierre pour leur permettre de reprendre leur esprit. Il alla voir le loup bleu blessé au bras, gémissant.

- Urg ... ça fait un mal de chien.

- Ouais je m'en doute ... par chance, la balle a traversé ton bras.

- Et t'appelles ça une chance !

- Il a raison, ça aurait pu exploser dans son bras.

En entendant, il déglutit difficilement, finalement bien content de s'en être plutôt bien tiré. Après une rapide discussion, le chat noir prit le contrôle de leur véhicule, laissant la possibilité à l'oiseau de les couvrir avec son arme à feu et au loup brun de soigner son partenaire avec leur trousse de premier secours.

- Et vous Monsieur Zeke ? Rien de cassé ? Demanda le loup brun avec une pointe d'inquiétude, posant sa main sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
I'm a fur
Messages : 23
Date d'inscription : 18/08/2016
Age : 28
Métier : Industriel
Votre réputation à Euclésia : Riche industriel, spécialiste logistique et commandant de bord du Megalovania
avatar
Hetzer Von Zeke
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   Lun 19 Déc - 19:59

Le présumé propriétaire de la voiture en panne, complice des braqueurs, venait de louper son tir de quelques millimètres. Sans prendre le temps de s'en émouvoir, il voulut recharger afin de tenter à nouveau sa chance mais le mage de terre ne lui laissa pas le temps de s’exécuter. Le bandit, immobile sur son siège et l'arme encore fumante, avait cessé de vivre... Les autres braqueurs s’efforçaient d'atteindre le loup mais c'était peine perdue ! Ils étaient trop loin et la défense des autres mercenaires semblait impénétrable.

La fouine derrière son muret représentait le dernier espoir du malfrat bovin. La grenade assourdissante fut efficace et les braqueurs en profitèrent pour blesser l'un des mercenaires étourdis. Exploitant cette faille dans la défense du fourgon, les voleurs se précipitèrent vers leur objectif ! Mais dans le même temps, le mage de terre parvint à dégager la route et revint vers le fourgon en créant un mur de pierre protecteur.
Avec le grand félin noir au volant, le véhicule blindé se remit immédiatement en route dans un rugissement rageur ! Il disparut dans un large panache de fumée noire et emporta avec lui les derniers espoirs des braqueurs. Même la fouine n'osa plus rien tenter, trop effrayée à l'idée de finir écrasé comme son collègue. Le grand bovin beuglait et s'agitait dans le vide, comprenant que son plan était un échec total. Inutile de tenter une course poursuite, à présent il devait fuir avant l'arrivée des forces de l'ordre...

L'écailleux revint totalement à lui lorsqu'une main se posa sur son épaule. Il releva la tête et s'étendit sur son siège en laissant échapper un soupir de soulagement.

Je vais bien ! Juste un peu secoué... Beau travail tout le monde ! Maintenant, filons d'ici et hâtons-nous d'atteindre la banque afin d'en finir avec ce trajet mouvementé.

Le fourgon blindé avala les derniers kilomètres sans encombre, filant à vive allure dans les rues de la République Blanche. L'immense façade de la banque apparut enfin et quelques gardes attendaient le passage du véhicule à vapeur, le guidant vers une entrée souterraine. Mission accomplie ! Tout le monde pouvait souffler, les employés de la banque prenaient le relais afin de décharger la précieuse marchandise. Un raton laveur en costume noir vint à la rencontre du dragon, l'invitant à le suivre jusqu'à la salle des coffres.

Attendez-moi ici ! Ce ne sera pas long, juste le temps de mettre ceci en sécurité.

Hetzer tapota sa mallette et emboîta le pas du raton laveur, disparaissant dans les entrailles de la banque. Plusieurs minutes s'écoulèrent et finalement, le dragon réapparut, arborant un large sourire satisfait ! Les plans et les bénéfices de son entreprise étaient en sécurité. Et vu les petits imprévus sur le trajet, il ne regrettait pas d'avoir fait appel à des mercenaires pour assurer sa sécurité !

Bien, messieurs, je crois que cette mission est un succès ! Félicitations et merci à vous ! J'espère que vous serez tous rapidement remis sur pied...

L'écailleux faisait allusion aux blessures des deux loups dont l'un semblait tout de même sérieusement touché au bras.

Au risque de paraître un peu terre à terre, vous avez pleinement rempli vos engagements, je crois qu'il est temps de tenir les miens. Voici une petite partie de votre dû ! Il posa une bourse de Barrils sur le capot du fourgon. Pour le reste, vous devrez vous présenter à l'accueil de la HetZek Corp avec ce papier.

Hetzer s'empara d'une feuille de papier filigrané orné d'une locomotive à vapeur, d'un zeppelin et du logo de la HetZek Corp. Il y apposa la somme dû et sa signature à la plume avant de la tendre vers les mercenaires. Cela pouvait paraître surprenant mais pour les sommes importantes, l'écailleux n'utilisait presque jamais les espèces sonnantes et trébuchantes. Une histoire de sécurité et de comptabilité... Il préférait l'usage de reçus à échanger à l'accueil de sa société ou de l'une de ses succursales.

On vous remettra également des billets pour une croisière à bord du Megalovania. Vous serez mes invités ! Considérez cela comme un petit supplément... Libre à vous d'en profitez ou de les échanger contre quelques Barrils mais sachez que je serais honoré de vous accueillir à bord !

Le dragon glissa à nouveau un petit sourire dans la direction de l'oiseau aux plumes multicolores. Une invitation qu'aucun d'entre eux ne refuserait ! Du moins l'espérait-il, surtout pour celles qui finirait peut-être par céder à ses avances...
Une automobile à vapeur vint se garer devant la banque et il s'agissait bien de celle d'Hetzer ! L'hermine blanche en descendit et vint se placer à la portière arrière de la voiture, attendant patiemment que son patron la rejoigne.

Hrp:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Convoyeur de fond [prio Pierre]!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Convoyeur de fond [prio Pierre]!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  ::  :: Republique Blanche :: Bourse Blanche-