Partagez | .
 

 Ashäna Billräel - Chimère monstrueuse {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm a human
Messages : 10
Date d'inscription : 01/10/2015
Age : 25
avatar
Ashäna Billräel
MessageSujet: Ashäna Billräel - Chimère monstrueuse {Terminé}   Sam 3 Oct - 5:08

Billräel Ashäna
«-Shhht et jouons ensemble »
Carte d'identité

Nom(s) : Billräel
Prénom(s) : Ashäna
Alias : Alias? 
Âge : 25 ans
Sexe : Feminin 
Race : Chimère Vampire issue d'une expérience humaine.
Sexualité : Bloodysexual
Groupe : Cosa Nostra
Rang : Monstre
Derrière l'écran

Pseudo : Druuchi
Prénom : Facultatif
Âge : 23 ans
Votre présence : Très régulière
Source de votre avatar : Ashäna Billräel - Mon personnage - Images dans la fiche faite par Trainerselva
Comment avez-vous connu le forum ? J'en suis co-fondateur
Autres : Non pas vraiment
Votre physique


Si vous voulez un rapide coup d'oeil résumant mon personnage, voici:
 
Boonjouuuur petite chose, je vois que tu fais une halte sur ma petite présentation? Tu souhaite découvrir ce que je suis? Comme c'est mignon, allez, une petite lampée et je me lance rien que pour toi, ca mérite une récompense en retour par contre ! Je compte sur toi kéhé . 

Tout d'abord je suis une femme, une femme aux allures frêle à cause de ma carrure, faisant à peine un mètre soixante huit pour soixante trois kilo, mais ne vous méprenez pas sur moi, cela serais votre plus grosse erreur ♥ . Que dire que dire, je suis plutôt menue,  j'ai des formes et j'ai le physique d'une humaine lorsque je ne joue pas avec mon don. J'ai une longue chevelure noire mal entretenue qui à tendance à me faire ressembler à un épouvantail tant ils sont crépit.

Ah si! Ma peau n'est pas rose comme le serait la plupart des humains, depuis que j'ai ingérer le petit bonbon magique mon corps est devenu tout gris, un gris clair qui me fait ressembler à un cadavre ambulant, d'ailleurs cette dernière est couverte de meurtrissure en tout genre, mes mutations contrôlé et incontrôlé laissant leurs propres marque sur mon corps qui varie de brulures à des coupures profondes et douloureuses. 

A propos de petits détails, je dispose de yeux d'un rouge caractérisé, visible dans la pénombre et qui sont tellement rougeoyant qu'il est difficile de me confondre avec une autre personne, mes ongles sont devenu de véritables griffes. 

Parlons maintenant de petits problèmes... Mon sang instable à provoquer un amoindrissement de mon système immunitaire, si bien que j'ai tendance à tomber malade facilement si je ne fais pas attention. Pour ainsi dire, le moindre petit rhume peut se transformer en véritable plaie pour moi, je ne peut donc me permettre de faire tout le temps ce que je désire.  


Votre mental


Oulala c'est qu'en plus on veut devenir intime? Contre du sang cela peut s'arranger, peut être. 

Ont me juge comme imprévisible et instable, ce qui est totalement faux je vous assure! C'est juste que je suis un petit peu impulsive quand quelque chose me fait envie ou me contrarie, comme ... Vouloir me nourrir par exemple, dès qu'une odeur qui me plait me viens aux narines, j'ai comme une irrépressible envie d'embrasser ce qui me provoque cette sensation, je vis sur des coups de têtes que voulez-vous? 

Je suis gourmande, très gourmande ... Pour ainsi dire, le sang est devenu l'unique chose que je sais apprécier maintenant, alors inutile de dire que dès que l'occasion se présente je vous gnapperais avec grande affection. 

Il faut savoir que je suis quelqu'un qui adore provoquer autrui, pousser dans ses dernier retranchements afin de connaitre la véritable personnalité d'une personne, une forme de curiosité on dira, car cette provocation en question est le jeu que je préfère le plus au monde, acculer dos au mur une personne, lui faire ressentir le danger, l'angoisse, la peur... On lit tout de suite tout un tas de chose dans ses yeux, son cœur qui accélère, les veines qui palpitent... Vous voyez le genre? Ca me rend toute chose.

Il y a beaucoup de choses que j'aime ou je n'aime pas, et il serait trop long de tout dire, alors je vais me concentrer sur l'essentiel, sur comment éviter ou me courroucer justement... Me faire mal. Je déteste avoir mal, je souffre déjà en permanence à cause de mes transformation sans qu'en plus une tierce personne vienne rajouter une couche, je n'aime pas non plus que l'ont tente de me forcer à faire quelque chose, et généralement on n'obtient jamais rien de moi dans ces conditions, je fais uniquement une chose si je le désire.

Je pense pouvoir dire que je suis malicieuse, perfide et fourbe, pas vraiment le genre de personne à qui il faut tourner le dos en général, enfin je ne suis pas animée non plus uniquement de méchanceté, j'ai juste ... Ma façon d'être et de me comporter, d'agir en fonction des personnes ~ Si leur tête me revient ou non quoi! 

Voila voila. Heureusement que je ne dis pas tout, mais déjà vous avez de quoi occuper votre imagination me concernant. Venez donc me voir mes petits chou, un peu de sang et je vous raconterais des histoires... ~ 


Votre histoire

Après mes seins, l’intérieur de ma tête voilà que maintenant vous voulez connaitre mon histoire ? Et bien … Cela ne me dérange pas, rare sont ceux ayant pu réellement l’entendre, ressasser mon passé n’est jamais une chose facile.

Ma condition d’humaine en soit n’était pas un avantage, pas le moins du monde, mais la mienne était pire encore que bien d’autres de mes semblables. Je viens de ce que l’on nomme « l’élevage » une zone ou on enferme et force à la procréation les humains afin de les vendre pour une bouchée de pain à des personnes peu scrupuleuses, je suis née la dedans et je n’ai pas eue le temps de servir de génitrice qu’une société avait choisi d’acheter mon corps pour un usage Furrynitaire et une dizaine d’humaine vinrent avec moi pour participer à ce projet visant à aider le monde.  
Qu’ils disaient… La vérité était tout autre, ces symboles qui jonchait les murs avec pour réductif  CC  ou CryCorps pour le nom complet, je découvris avec horreur que l’usage qui allait m’être imposé était ni plus ni moins la science. Servir à des expériences dangereuses qui plus est car dès lors que nous arrivâmes dans une grande pièce, alignée sans grande douceur alors qu’un furry serpent d’une taille immense vint rentrer à son tour, jauger chacune des femmes une à une en passant devant, alors que soudainement il fit un petit signe de doigt devant deux femmes qui furent mise à genoux et tué d’un coup de tuyau de plomb dans la caboche sans autre forme de procès… Imaginez le stress que j’ai ressenti quand il arriva enfin devant moi uhuh… 
Mais ce ne fut pas mon heure, malheureusement, car il passa devant moi sans réagir, pour finalement que le reste de la rangée ne se fasse tuer, nous n’étions plus que quatre sur onze. Je me souviens que j’avais des perles de sueur froide qui me coulait le long du dos, un genre de terreur, de colère et d’inquiétude sur ce qui allait nous attendre pour la suite, car des brancard venait de faire irruption dans la pièce, installant une à une les femmes dessus et leur attacher solidement les membres à l’aide de menottes de métal à la structure… 
Le serpent humait nos émotions, notre ressentit car à chaque coup de langue, je pense pouvoir affirmer qu’il souriait davantage, un sadique parmi tant d’autre me direz-vous, l’un des gardes promenait ses mains sur moi, alors que j’aboyais à son encontre toute ma colère qui voulais encore bien pouvoir ressortir, c’est-à-dire à peine une plainte qui suffit à le surprendre, satané sac à puce…. Mais ma plainte fit de moi la première de la liste, le serpent posant une sorte de bocal avec une grosse tête de mort sur une table de fortune,  posant une sorte de gellule grosse comme un doigt devant chaque personne allongée, je crois que ma mémoire me fait un peu défaut la, il me semble que j’ai mordu les doigts qui m’avait forcé à ouvrir la bouche, mais que j’ai cru que ma mâchoire s’était décrochée à la droite monumentale qui m’avait heurté l’instant d’après, enfin, un gout atroce m’avait comme qui dirait… Réveillée de force, voyant avec stupeur mes voisines mourir les une après les autres en se convulsant sur leurs brancard… 
Quand soudainement le serpent hurla à travers la pièce, un véritable cri strident qui ordonna de me maintenir éveillé par tous les moyens, alors que je sentis quelque chose, un craquement … Suivit d’une vive douleur dans mon poitrail qui descendait vers mon estomac, j’avais l’impression de fondre de l’intérieur, si bien qu’une paire de baffe vint me faire oublier un court instant cette sensation, j’avais du mal à comprendre correctement ce qu’il m’arrivait, mais une chose est sure, c’est que ma main droite venait de se changer en une horrible patte griffue qui craquait, prenant finalement conscience que mon corps était en train de muter, puis une nouvelle douleurs plus violente encore, puis le blanc total avec un sifflement continu en guise de rêve.

La suite fut un mélange de succession d’image flou, surement pendant une période d’éveil et de perte de conscience, je savais qu’on me faisait bouger… Et ce fut dans une cage ensanglanté ou une humaine morte et totalement exsangues  gisait, je pouvais d’ailleurs sentir son goût dans ma bouche, je savais que c’était mon premier repas de ce genre et étrangement, je n’en étais pas dégoutée, je ne savais pas pourquoi j’étais vivante, ni à quoi j’avais été assujettie, mais une chose est sure, c’est qu’un sentiment de puissance prenait lentement sa place dans mon corps, mais plus intriguant encore, c’est que ce sentiment ne venait pas de moi. 

Un sentiment d’envie de liberté … Voilà la première chose que cette cage m’évoquait, trop petite pour moi… J’étais du genre à me terrer et avoir peur, maintenant c’était une envie de casser cette cage, de sortir… Alors qu’un coup d’épaule fit sauter les gonds de la grille avec une étonnante facilité, la zone de mon épaule meurtrie sembla indolore, et se résorba même en quelques minutes avant que ce sentiment ne s’envole. J’erra pendant des heures dans une sorte de prison/laboratoire que je parvint à m’échapper sans encombre après quelques heures intense de fuite… Jusqu’à me réfugier dans une ville, une auberge même qui accepta de m’héberger gratuitement le temps d’une nuit, une nuit ou mon corps poursuivait sa mutation, avant de finalement laisser mon être redevenir normal, puis je me rendis compte que si je laissais ces sentiments m’envahir, suivant sa nature je pouvais modifier mon corps de façon exponentielle, mais, lors de cette même nuit, un agent de la mafia vint à ma rencontre, portant un simple message avant de repartir.Un message qui encore aujourd’hui m’empêche d’être libre malgré ma nouvelle force, j’étais le fruit du labo Crycorps, j’étais leur achat, j’étais leur investissement, et ils avaient ceux que j’aimais sous leur joug, combien avait-il dépensé ? Je l’ignore encore aujourd’hui, mais suffisamment pour qu’ils refusent de me tuer malgré la menace que je représente, Mary Bloody, la fille de l’homme qui avait financé ce projet et qui avait repris le travail de son père. 

Voyons voir maintenant comment la suite se présentera… Car depuis lors, je suis diront nous au service de la Cosa Nostra, sauf que les années à endurer mes nouveaux talents ne m'ont pas aidée à devenir plus stable. Au contraire. 


Pouvoirs & Maîtrises


Chimera Candy:

Le chimera candy est un Candy à l'utilisation à la fois fort simple et complexe, Ashäna est capable de se transformer en animal, ajouter des parts animal sur elle et les mélanger pour former des formes plus ou moins monstrueuse. 

L'autre partie plus ennuyante de ce candy étant le fait que cela à comme qui dirait créer une multitude d'être pensant dans son corps, une entité , voila ce qu'elle est devenue, devant contrôler et se battre contre elle même afin de ne pas livrer son corps aux créatures perverses qui la compose. Celle-ci réagissant à ses émotions, son état de fatigue et tentes de l'influencer d'une manière ou d'une autre dans ses agissements, ce qui peut conduire à des pertes de contrôle sur son corps et ainsi laisser tout ce qui sommeille en elle se réveiller et agir à sa place, une expérience qu'Ashäna déteste par dessus tout. Ne pas contrôler et être spectatrice.

Ce pouvoir lui à donner pour dépendance le sang, et ce en grande quantité, les effets de son don étant omni-présent en elle, cela à développer une puissante montée de son appétit envers cela, à tel point qu'elle ne se nourrit exclusivement de cela, le reste des anciens aliments ayant pris une saveur de cendre dans sa bouche.
Équipement & Divers

Une bague d'or avec un motif représentant une lame transperçant un serpent.
© Code by Suzukihotaru
Revenir en haut Aller en bas
 

Ashäna Billräel - Chimère monstrueuse {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sujet 12 : Chimère [Terminé]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» monture monstrueuse
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  ::  :: Fiche de présentation :: Passeport validé :: Humain Validé-