Partagez | .
 

 Forgeronne sens enclume.(semi terminer demande avis )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
I'm a hybrid
Messages : 48
Date d'inscription : 31/01/2015
avatar
Kalika Yougkoff
MessageSujet: Forgeronne sens enclume.(semi terminer demande avis )   Mer 7 Oct - 1:06

Kalika Yougkoff
« Dans la souffrance naît la force. »
Carte d'identité

Nom(s) : Yougkoff
Prénom(s) : Kalika
Alias : Kali, biquette, la forgeronne et même mage.
Âge : 139 ans ( a l'apparence d'une femme de 29 ans)
 
Sexe : Femelle mature, moyen gabarit.
Race : Hybride mouflonne (ne pas confondre  avec mouton)
Sexualité : Hétéro a pensexuelle   aux besoin.( a une préférence pour les banane )
 
Groupe : Esclave
Rang : Mage forgeronne
Derrière l'écran

Pseudo : mymy, biquette,
Prénom je préfaire pas le dire
Âge :27 ans
 
Votre présence : très souvent  (Votre fréquence de connexion et/ou disponibilité)
Source de votre avatar : l'auteur: uthstar01 Nom du personnage : nanako trouver sur e621.
 
Comment avez-vous connu le forum ?Co-admin
• • Code  du règlement ? :
Votre physique

Dans une salle se dresse un bureau, ornent des fiche de gabarit d’esclave en vente ou en réservation. Un dossier assez remplit se glisse devant le vendeur nouvellement arrivée, en l’ouvrent la Fury commence sa longue lecture.
 
Une photo montre une hybride nu de dos, de devant et de coter. Mesurent plus d’un mètre 89, Kalika se classe dans les moyens gabarits. Celle-ci a un corps plutôt large avec de bonnes mensurations, la tête orne des cornes noires et lice résulta d’une hybridation de type mouflon. Les gènes lui ont allouer une base de crane extrêmement plus épais que la normale des gens, insensible aux coups donner de face son front et la partie supérieure de son crane son solide, par contre sa nuque reste faible ce qui peut provoquer son évanouissement automatique si le coup est puissant.
 
Le mouflonne orne une pigmentation de peau plutôt rare d’un bleu royal qui est recouvert d’une fine laine chaude et douce au toucher, capable de supporter un grand froid comme une grosse chaleur elle est loin d’être faible contre les températures. Son sang de mêmes couleurs d’une teinte plus foncées lui donne un coter plutôt bizarre. Une chevelure qui jalouserait le plus pure des saphirs, mi long pratiquement toujours attaché pour ne pas gêner son travail de forgerons. A la base de sa nuque et la limite de sa ligne de cheveux quatre petits tentacules décorés d’anneau de métal peinturé d’or son relier à son système nerveux, Kalika ne sait pas d’où elle vient et celle-ci les cache dans sa chevelure, car les quatre petits appendices on des terminaisons nerveuses d’une extrême sensibilité et elle refuse que qui conte les touches même son maitre. Les tentacules font des mouvements aléatoires et souvent relier à l’humeur de kalika. 
 
La femelle na pas la peau sur les os comparés à bien d’autres esclaves, mais comme les autres son corps n’est pas sens marque, les coups de fouette on laisser des marque sur le bas de son dos et l’arrière de ses cuisses, les coups de bâton on laisser ses doigts quelque peu croche à force de les frapper. Coupure et brulure son aussi visible sur les poignets et les paumes du a son éducation qui ne s’est pas fait sens mal. Un tatouage ou plutôt une empreinte faite au fer rouge la classe permit les hybrides mages pour la différencier des autres esclaves normaux en pleins milieux du dos.
 
Physiquement parlent, elle reste une beauté exotique. Un regard illuminé malgré l’effet de tristesse qui s’en dégage, claire presque turquoise ceux-ci sont toujours d’un charme peux commun. Sa poitrine est dans les normes, douce et ferme personne ne peuvent lui être indifférentes. Son ventre est bien découpé par le régime suivit par ses propriétaires, son bas ventre n’a rien à redire si ce n’est qu’un mini tatouage bien cacher que seul les plus coquins on vue.
Les hanches ne sont pas en reste, car elles sont soutenues par de solides jambes à sabot. Encore là sa manie de rester debout pour travailler lui donne de l’endurance pour les longues marches si elle devait voyager, mais attention a ne pas recevoir l’un de ses sabots, ses chevilles son assez puissante pour faire des dégâts. Pour terminer, sa longue queue lisse s’agite aux fortes sensations ou émotion de la mouflonne, muscler de la racine a la pointe celle-ci peut agripper certaine chose moyennement lourde. La forgeronne garde cette queue longue enrouler a l’une de ses jambes pour quel reste tranquille et pour la protéger, pourquoi? Parce qu’elle a presque la même sensibilité que ses tentacules.
 

Votre mental

Beaucoup de gens vous diront qu’être esclave est une vie de servitude et ne pas avoir de liberté. Moi je vous dis qu’ils ne sont pas à ma place. Je suis née avec le mot esclave tatoué sur le front, mère esclave avec un père absent, il ne faut pas aller loin pour voir le chemin de ma naissance. Malheureusement pour moi je suis née avec des traits magiques, il n’en fallut pas beaucoup pour qu’on me sorte des doux bras de ma mère et me placer sous tutelle, mais je ne suis pas là pour vous raconter mon histoire.
 
Comparée à d’autres esclaves, j’ai pu garder une certaine dose de caractère, une liberté avec une chaîne invisible comme j’aime le dire. Je ne parle pas avec prétention, mais je peux dire que je suis intelligente je sais lire, écrire et j’ai de bonne manière. Je suis rapide pour les tâches ménagères et je sais faire un thé toujours aussi bon. En cuisine, j’ai encore des choses à apprendre donc des recettes pas trop compliquées je sais faire. J’ai un coter franche et polie, je dis ce que je pense avec un certain doigté pour ne pas que la personne qui se tient devant moi le prenne mal, qu’il soit mon maître direct ou une quel conte-personne il faut toujours restée polie même en disant la vérité. D’un autre côté, je suis déterminé et abandonner n’est pas une option par contre savoir quand lâcher prise dans certaines situation est mieux que continuer dans le vide.
 
   J’ai une certaine dignité, je ne suis pas un jouet sexuel, ni quelque chose juste pour passer le temps. J’ai décidé de vivre dans cette servitude de moi-même, même si cela reste compliqué à comprendre. Je n’ai pas oublié mes rêves personnels, mais j’ai appris rapidement à les m’être de coter pour vivre, car je dois servir celui qui me nourrit, qui m’offre un toit et une couche chaude pour dormir et qui me protège, je veux juste être heureuse avec la vie que j’ai. Il ne me faut pas beaucoup pour être content et que je donne un sourire sincère, beaucoup dise que je suis sage sur beaucoup de sujets et d’autre trop jeune pour réfléchir, je ne peux pas avoir tout non plus n’est pas?
 
J’ai eux aussi la chance d’apprendre les bases de magie pour être capable d’être utile plus qu’un autre, un mage de métaux est plutôt rares surtout si le travail est gratuit et que ce don fut découvert dans mon jeune temps. Un shaman fit mon apprentissage avec patience et sagesse. Un professeur qui prit le temps et non la violence pour que son enseignement entre dans ma tête. Celui-ci ma apprit la patience et le contrôle de soi, a méditée sur des choix et à pratiquer chaque jour se don de magie. Les vendeur vous dirons que j'Ai une mémoire d'éléphant, j'imprime automatiquement un plan dans ma tête pour faire la pièce demander avec une certain rapidités et avec l'age j'ai peaufinée cette technique avec le temps.
 

Votre histoire

Cent-trente-neuf ans de vie, oui il sent n’est passé des choses. Nous allons commencer doucement, voyons voire les six premières années de ma naissance. Elles sont un tout et rien en même temps, ma mère avait une peau douce au toucher qui encore malgré les années passées reste encore dans ma mémoire. Ma naissance arriva dans une maison sur un territoire d’un maitre esclave, un élevage en somme. Mes ancêtres étaient esclaves et moi j’allais suivre leur pas sans vraiment le savoir. Pour mon père, il n’y avait aucune trace de lui et c’est bien mieux comme ça, car selon ma mère il était irresponsable. Je ne comprenais pas ce mot, mais aujourd’hui il est clair.
 
Vers la fin de mes cinq années et débuts de celle du sixième, tout changea. Des choses bizarres me sont arrivées. Comme la fois ou les outils du maréchal ferrent se sont tortu quand il a limé mes talons. Ou quand j’avais quelque crise de panique, les outils fait de métaux volait partout blessent presque ma mère, puis un bon jour des hommes son arrivée et mon mi un sac souiller sur la tête, l’odeur âcre que dégageais se sac de jute est resté dans mon esprit, c’est comme ça que ma vie d’Esclave commença son introduction.
Aux dépôts on m’assigna un tuteur, comme un professeur avec son élève. Durent cette période j’ai reçu mes premiers coups de fouet, un cordage tresser dans tout son long qui lacère votre peau avec une facilité douloureuse. On me fouettait surtout pour apprendre plus vite et dans une certaine mesure cela fonctionnait, j’ai souvent pleurée et émendée de l’attention et entre 6 et 10 ans il me restait encore de l’innocence.
Vers 13 ou 14 ans, j’ai pris un peu plus de maturées. Ses quatre années de vie ont surement les plus faciles pour moi, les entrainements de magies et les moments de lecture étaient mes meilleurs moments, c’est là que je pouvais être « ’libre »’ comme je le voulais. Ma bonne mémoire a dû jouer beaucoup sur les examens que les testeurs me fessaient passer avec beaucoup d’autre personne, mais même si je me fessais des amis certains disparaissait du jour aux lendemains sens donner signe de vie. Nous étions une poignée à avoir passé certain skate en magie, le mien était particulier, la manipulation des métaux était une rareté chère les hybride. 
Mes propriétaires on vue le potentielle de revenue que je pouvais apporter dans leur poche. Ils m’ont pris à part et déménager cher d’autres personnes bien plus vielle que moi, de mémoire l’habitation ou j’étais logé montait dans le ciel comme une tour. Beaucoup de personnes se promenaient et s’amusaient bien avec leurs points forts. Le sentiment d’oppression n’était pas si visible dans cet endroit, tout cela pour dire que je fus vendu, je crois, car rien de ce que j’avais connu n’était pareille, mon jeune esprit n’était pas assez vif pour comprendre nécessaire la situation malgré mes nombreuses heures de lecture sous l’oreiller.
 
10 années, si on fait le calcul cela fait 24 ans. Jeune et plus instruit, j’ai quand même eux de l’expérience de vie et des travaux, j’ai vu la bibliothèque grandir avec moi et les ouvrages qui fut mes principaux amants durent mes longues nuits de célibat. L’entrainement physique n’était pas mon fort, mais comme j’étais bien logé et nourri je les fis quand même. Difficile, mais simple l’entrainement était que pour nous garder en forme et bien entretenus s’il voulait nous vendre l’image devait être la plus jolie comme ça les prix des enchères montaient rapidement. Encore là beaucoup de personnes partaient, mais j’étais moins naïve. Vendu, mort durent un voyage ou simplement échapper il y a une multitude de raisons, surtout quand la guerre est présente.
Justement plus tard notre tour fut attaquer, j’ai peu de souvenirs de ce jour la certaine flashe baque des murs saturés de rouge, le feu qui encore aujourd’hui me donne des frissons de peur et me fait revivre l’odeur du vieux cuire bruler.
 
Rendu à ce niveau de vie j’ai perdu beaucoup de chose que je tenais. Mes amis et même mes professeurs, les attaquants de la tour n’ont pris que les meilleurs morceaux et moi j’étais dans le lot. Bien sûr, il nous traitait quand même bien, mais parfois ils utilisaient un moyen peu orthodoxe pour nous faire obéir. C’est aussi cette année que j’ai perdu ma virginité, à contrecœur il faut l’avouer... Je n’ai pas choisi ce partenaire bien qu’il fut doux, l’expérience me resta sur le cœur et bien sûr je n’ai plus approché aucun autre mâle depuis cette expérience.
 
J’ai passé plus de 8 mois avec eux avant qu’il ne me revende, à un autre marchand. Je ne sais pas combien j’ai coûté à cette personne qui est devenue mon premier vrai propriétaire. Mon prix devait être vraiment bas à cause des traitements que mon corps avait subis, les marques de fouet et le tatouage fait aux fers rouges sur mon dos n’ont pas aidé, je crois.
Mon pouvoir sur les métaux était dans la moyenne. Pas vraiment faible, mais pas non plus fort. Pour pouvoir m’utiliser plus que quelque heure, on me fit apprendre avec des mages errants ou des mages de certains cercles en échange de baril et autre. A 39  ans, je continuais à lire et focusé mon mana, car quand je travaillais des heures sens repos mes jambes et mon corps ne fonctionnait plus correctement, mes jambes n’avaient plus de force pour me porter ou dans les pires cas un évanouissement qui pouvait durée quatre jours et plus.
 
C’est cette année-là que j’ai connu un chaman en voyage, lui qui avais demandé l’hospitalité à mon propriétaire et de quoi manger. Celui-ci resta plus longtemps que prévu, fasciner par ce que j’étais capable de faire déjà à mon âge dans ce temps-là… Je crois plus que c’était ma présence qu’il cherchait. J’ai appris à lui faire confiance, a le laisser m’approcher pour apprendre surtout, mais quand le cœur sens mêle on ne contrôle plus vraiment nos gestes, nos envies et on les laisse parler pour nous.
 
  Je vous en parle et j’ai son odeur qui me revient en tête, l’aimer ma surement sauver. Avec lui j’ai appris la magie de l’âge, il m’a convaincu de tellement de promesses que je l’ai crue aveuglément amoureuse que j’étais. Il voulait que l’on vive plus longtemps ensemble, il n’a rien prévu quand il est mort, évidement qui prévoir cela.
 
Des rebelles hybrides ce son révolté pour je ne sais pas quelle raison et il fut pris entre les feux. Son corps qui était si chaud avec moi était froid comme la glace. Son blanc pelage était sale et ensanglanté, il ne resta qu’une longue couette que j’ai moi-même soigneusement tressée et couper pour la portée à ma ceinture à chaque moment. Mon amant aurait été papa, je portais son garçon depuis 4 mois. Cette grossesse fut difficile et à la naissance j’ai dû faire un choix, mon garçon était à peine né que je devais déjà lui dire adieux, j’espérais qu’il soit bien là où il fut envoyé, j’espérais beaucoup. J’avais passé le cap des 100 ans à cette époque.

Pour oublier je me suis mi l’esprit dans les livres et dans le travail, j’ai changé de main assez souvent pour dire que j’ai vue de tous les couleurs concernent les maîtres, mon dernier bien que âgé ne peux plus vraiment me garder, je suis donc a vendre a prix raisonnable je dirais, qui sais ce qui m’arrivera.
 
Pouvoirs & Maîtrises

=Sa longévité : un pouvoir passif qui lui permait de vivre extrêmement plus longtemps elle a atteint le palier du 139 dernière et le vit quand même bien.
 
 
 
 Pouvoir:Feu : kalika n’utilise cette magie que pour forger, elle n’est pas capable de lancer des boules de feu ou faire des murs de feu. Ses flammes son juste capable de rester a une haute température pour rendre les métaux rouge et les modeler plus rapidement. Avec un apprentissage elle pourrait le faire.( a avoir avec les 50 point rps donc je n’est pas encore se pouvoir)
 
 
 
Magie des métaux : cela est surement le pouvoir le plus développer cher elle, capable de déformer tout se qui touche les métaux elle peut renforcer des armures, modeler avec du temps une lame plus solide que celle forger a main, ce servit d’une amure pour la réduire en morceaux ou l’utiliser comme arme contre son  propre porteur. Son épuisement dépendra de se quel fait avec ce don, fais une armure détailler avec des renforcements et plus encore l’épuiserais pour des heures et ce si elle n’Est pas déranger durent quelle travaille.
Équipement & Divers

Vêtement simple, sac avec un livre des plante de toute sorte, pansement, fil de quoi  survivre si elle est seul et pour teminer ,plusieur bille d'acier et de fer...
© Code by Suzukihotaru
Revenir en haut Aller en bas
 

Forgeronne sens enclume.(semi terminer demande avis )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Help] Demande avis pour une team Tempête de Sable
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS
» DEMANDE D'AVIS. ♆ chassez le naturiste, il revient au bungalow.
» Demande de rang spéciaux
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fur Fiction  ::  :: Fiche de présentation :: Passeport validé :: Hybride Validé-